Un parfum d’arnaque autour d’Iron Man ?

Comme je l’évoquais il y a peu, le second volume des Incontournables Marvel consacré à Iron Man est disponible.

Je viens de remarquer quelque chose qui me gêne avec la publicité de ce livre. La phrase « L’aventure qui a inspiré le film Iron Man » est carrément mensongère. Certes, je n’ai pas encore vu le film (ce sera chose faite ce soir d’ailleurs), mais au vu de la bande-annonce il est facile de cerner les contours de son histoire. Hors il est clair que le scénario n’a RIEN à voir avec le contenu du livre (l’armure consciente) ni avec celui du fascicule (à priori il s’agit d’un épisode marquant le retour de John Romita Jr sur le titre dans les années 90). Une histoire avec Stane, ou relatant les origines d’Iron Man aurait mérité ce slogan, pas ces deux là.

Panini Comics/Marvel France utilise la même stratégie commerciale mensongère qu’à l’époque de X-Men 2. On nous avait en effet ressorti le Graphic Novel « Dieu crée, l’homme détruit » à grand renforts de « L’histoire qui a inspiré le film ». Mais c’était faux, car à l’exception du nom du vilain et de deux ou trois détails le film était l’adaptation fidèle de l’arc « Retour à l’Arme X » d’Ultimate X-Men.

On pourrait bien sûr penser que vu que c’est Iron Man, alors c’est bien une source d’inspiration vu que c’est le même personnage. Dans ce cas, cela signifierait que tous les mois nous aurions un joli macaron « L’aventure qui a inspiré le film » sur les magazines X-Men, Spiderman, Wolverine et Marvel Icons !

C’est d’autant plus idiot que le premier volume de l’intégrale Iron Man est sorti le même jour. Là pour le coup, ce livre aurait mérité d’être qualifié d' »Aventure qui a inspiré le film ». Mais bon, le public visé n’est pas le même. Ici, c’est les lecteurs « grand public » qui sont visés, et qui donc ne savent pas à quel point ils se font avoir s’il achètent ce livre sur la seule foi de cette accroche.

Et n’oublions pas pour finir l’excellent « Achetez la revue, Panini Comics vous offre le livre de collection ». Oui bien sûr, on va gober que le petit fascicule tout fin vaut bien 8.95 euros (ou 6.95 pour ce numéro là) et donc que le gros livre est offert. C’est aussi honnête qu’un vendeur de voiture qui vous dirait « Achetez mon autoradio à 10000 euros, je vous offre la voiture »…

J’ai été un peu virulent sur ce coup-là, mais bon j’ai une mauvaise habitude : je déteste qu’on se fiche de moi. Est ce que cela ne serait pas un aveu de la part de Panini Comics/Marvel France sur le fait qu’ils savent parfaitement que cette histoire (bien qu’agréable à lire) n’a rien d’incontournable ? Faut-il absolument user de ces ficelles grossières pour vendre cette collection ?

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Un parfum d’arnaque autour d’Iron Man ?

  1. Neault dit :

    Tiens, je n’avais pas remarqué cette fameuse phrase mais elle ne me surprend pas de la part de Panini (en fait ils nous ont habitué à tellement pire que ce genre d’accroche fini par passer inaperçue).
    Pour le livre, il est vrai qu’il est vraiment bon marché (car évidemment, c’est lui que l’on paie), du coup, on se demande pour quelle raison on tente de nous faire croire que l’on achète un fascicule…
    Enfin, bon, si la politique éditoriale de la sandwicherie italienne était basée sur le bon sens, ça se saurait.
    ;o)

    Bonne continuation.

  2. mdata91 dit :

    C’est clair, c’est dans la tendance actuelle de prendre le consommateur pour un imbécile, et Panini fait très fort dans ce domaine. Entre les traductions de mauvaises qualité (pas toutes heureusement), les séries qui passent à la trappe et les navets qui sont publiés, les mensonges publicitaires…Le lecteur n’est pas respecté et ça énerve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.