Tony Stark : Homme ou machine ?

Iron Man

Au cours de sa longue carrière, Tony Stark ne s’est pas contenté de porter l’armure d’Iron Man.

En effet, l’inventeur a plusieurs fois intégré de la technologie à son organisme au gré de l’imagination des scénaristes.

La réparation de la colonne vertébrale

Lorsqu’une déséquilibrée lui tire dessus, Tony Stark se retrouve paralysé car la balle lui a endommagé la moelle épinière. Continuant de marcher grâce à son armure, il est par contre cloué dans son fauteuil sous son identité civile. Il finit par se faire implanter une puce électronique expérimentale qui lui redonne la possibilité de marcher normalement après une période de rééducation. Mais en fait cela ne va pas durer…

Le système nerveux artificiel

La puce électronique implantée dans le dos de Tony Stark est en fait un cheval de Troie très élaboré qui a parasité son système nerveux pour le contrôler. Tout ceci a fini par détériorer sa santé et il a dû simuler sa mort le temps que l’on trouve une solution pour réparer les dégâts. Cette solution est un système nerveux artificiel, obtenu en reprogrammant la puce. Sorti de sa transe cryogénique, Tony Stark était alors muni d’un tout nouveau système nerveux, lui donnant la possibilité de contrôler l’intégralité de son corps (y compris les fonctions autonomes) et un port connecté à son système nerveux lui a permis de disposer d’un lien de téléprésence très amélioré.

Le cœur mécanique

Après être revenu sur Terre avec les autres héros tombés devant Onslaught, Tony Stark est un humain normal. Après un infarctus faisant suite à un combat contre son armure devenue consciente, cette dernière se sacrifie et lui implante son cœur pour lui sauver la vie. Ce cœur mécanique remplace totalement son cœur organique, mais dispose d’un inconvénient de taille : il faut le recharger régulièrement et sous la plume de certains auteurs cette recharge est douloureuse. Ce cœur finira par totalement disparaitre sans qu’aucune explication ne soit donnée.

Extremis

Après avoir été surclassé lors d’un combat contre un adversaire amélioré avec l’Extremis de Maya Hansen, Tony Stark est grièvement blessé et se rend compte que son armure n’est pas assez forte pour vaincre. Il s’injecte alors une version modifiée d’Extremis, qui interface directement son cerveau avec son armure. Il dispose alors d’une physiologie altérée avec de nouveaux organes, d’une capacité de traitement surhumaine, de réflexes améliorés, d’un facteur autoguérisseur et de la capacité de s’interfacer avec des équipements électroniques. Parmi ses faits d’armes, il a notamment piloté simultanément une grande quantité d’armures à distance. La couche intérieure de son armure est également intégrée à son organisme, stockée dans le creux de ses os et sortant à travers les pores de sa peau quand il y en a besoin.

Le réacteur dans la poitrine

Lors de Secret Invasion, la technologie Stark a été neutralisée par les Skrulls et donc Extremis a été également touché. Fuyant pour ne pas livrer les secrets contenus dans son esprit à Norman Osborn, Tony Stark a effacé ces secrets mais d’une façon tellement radicale qu’entre ça et une sévère correction reçue il s’est retrouvé dans un état végétatif. Un réacteur lui a été implanté dans la poitrine, contenant tout ce qu’il faut pour assurer les fonctions involontaires de son organisme (respirer, cligner des yeux…) et permettant sa renaissance à partir d’une copie de sauvegarde de son esprit. Ce réacteur sert également à faire fonctionner sa nouvelle armure, qui est intégralement stockée dans son corps (et non juste la partie interne). A noter que ce réacteur est également introduit pour être raccord avec les films Iron Man…

Et après ?

Héros technologique par excellence, Tony Stark a donc souvent franchi la limite séparant l’homme de la machine et est allé très loin dans ce domaine. Il reste maintenant à voir si les scénaristes continueront à explorer cette voie, ou feront machine arrière pour en refaire un personnage plus « normal » comme ce fut le cas à chaque fois. L’avenir nous le dira… 🙂

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Tony Stark : Homme ou machine ?

  1. Pass dit :

    Stark devient même complètement une machine, après avoir muté en Ultron Women, contre les Vengeurs.

    • mdata dit :

      Il me semble que c’était plus un cyborg à l’aspect très mécanique non ? Pour que l’opération soit réversible, il fallait bien qu’il reste des tissus vivants je pense…

  2. noaneo dit :

    A l’origine l’armure est là pour éloigner un débris qui pourrait toucher son cœur. Par la suite, il a une opération pour retirer le débris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.