• Made In Comics

Spécial Strange 43

Comme quand j'étais môme

Retrouvons donc la suite des aventures des X-Men, qui ont fait la connaissance des redoutables Broods dans le numéro précédent.

Spécial Strange 43 a été édité en mars 1986 par Lug et contient des histoires de Mark Gruenwald & Herb Trimpe, Chris Claremont & Dave Cockrum et Mark Gruenwald, Ralph Macchio & Jerry Bingham.

Spécial Strange 43

Mars 1986…je n’ai pas beaucoup de souvenirs de cette période, mais avoir été pas mal tabassé ne doit pas aider…En tout cas j’étais impatient de savoir si Colossus allait rejoindre Guardian au paradis des super héros, et voir sur la couverture ce qui semblait être Phénix m’avait plongé dans des abimes de perplexité, avant d’être conquis par les astuces de Chris Claremont. Le reste du numéro paraissait un peu fade en comparaison, même si cela m’avait bien plu.

L’Araignée & Quasar – La résurrection d’Edward Lansky (Gruenwald / Trimpe)

Ce mois-ci, c’est Spiderman qui ouvre le bal avec un team-up très académique signé Mark Gruenwald. Le Tisseur se retrouve associé à Quasar face au Maitre de la lumière (anciennement Luminex, comme quoi déjà chez Lug il y avait des bugs sur les traductions), Quasar étant dépeint sous un jour assez peu sympathique. L’histoire ne casse pas trois pattes à un canard mais fonctionne très bien et s’avère assez plaisante à lire.

Du côté du dessin, les planches de Herb Trimpe sont très réussies et servent parfaitement le récit.

Les étranges X-Men – Poursuite (Claremont / Cockrum)

Après un cliffhanger angoissant dans l’épisode précédent, Chris Claremont entraine les X-Men dans l’espace en compagnie des compagnons du Corsaire. L’épisode est passionnant, avec une montée en puissance du caractère angoissant de l’arc en cours dû à la présence des redoutables Broods. Là encore l’auteur fait mouche, avec un cocktail d’action et d’émotion parfaitement dosé dans une ambiance de space opera qui sied fort bien aux enfants de l’atome.

Du côté du dessin, Dave Cockrum régale une fois de plus les lecteurs avec des très belles planches.

Les étranges X-Men – Cache-cache (Claremont / Cockrum)

Dans cet épisode, Chris Claremont fait encore monter la tension avec un suspense omniprésent : les X-Men pourront-ils sauver la Terre ? Et si oui comment ? L’action est plus prononcée dans cet épisode qui se focalise sur une Kitty parfaitement exploitée, et l’intrigue se complexifie avec des conséquences à venir très importantes (mais la suite se trouve en album, vu le grand écart éditorial de l’époque sur les X-Men).

Du côté du dessin, je me répète mais une fois encore Dave Cockrum est en grande forme.

La Chose et la Sorcière Rouge – Dans les profondeurs, 3ème partie : Le congrès des couronnes (Gruenwald / Macchio / Bingham)

Il est maintenant temps pour Mark Gruenwald et Ralph Macchio de mettre un terme aux aventures aquatiques de Ben Grimm, mais c’est sur la terre ferme que tout va se jouer. Les auteurs nous proposent là un épisode plutôt réussi, mais à la conclusion un peu facile qui donne à penser qu’ils ne savaient pas trop comment résoudre tout ceci. En tout cas c’est plaisant à lire et c’est un plaisir de retrouver la Sorcière rouge. 🙂

Du côté du dessin, on a connu Jerry Bingham plus inspiré mais le résultat est très correct.

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

10 réponses à Spécial Strange 43

  1. Lord_Leonardo dit :

    Je suis désolé pour toi que la relecture de cet album te rappelle de mauvais souvenirs.

    Bonne chronique comme toujours 😉

    P.S: à quand des Conan, Special Conan et autres TOP BD en chronique? 🙂

  2. pacclerouge dit :

    Je te remercie Lord d’avoir brisé la glace, je ne savais pas comment relever cette preuve de courage. Il en faut pour s’exposer devant tout le monde.

    Watchtower rules.

  3. mdata dit :

    Merci à vous les gars. 🙂 En fait vu que j’essaie à chaque fois de me remettre dans mon état de l’esprit de l’époque il est clair que les mauvais souvenirs ont la sale manie de venir s’inviter (et les souvenirs de tabassage en milieu scolaire à cette période, j’en ai pas mal).

    Mais bon, il faut voir le bon côté des choses, la lecture de comics à l’époque m’a pas mal permis de m’évader de ces désagréments. 🙂

    Sinon j’ai déjà chroniqué les Top BD en ma possession, et j’avoue que je ne suis pas lecteur de Conan 🙂

    • Lord_Leonardo dit :

      Pour finir sur une note positive, COMMENT? QUOI? toi pas avoir lu le cimmérien à l’époque 😀
      Perso j’adorais les Conan de la fin des années 80 et début des années 90, le dessin était super et les histoires bien sympa (et le contenu pas du tout censuré 🙂 ) . Bon par contre je dois avouer que je préférais les versions noir et blanc parce que la colorisation au crayon de couleur était limite digne d’un élève de primaire avec le rendu du papier journal utilisé par SEMIC à l’époque ^^

      • mdata dit :

        J’avoue que je ne suis pas attiré plus que ça par la fantasy, et à part le premier film avec Big Arnold l’univers de Conan ne m’a jamais attiré.

        • Lord_Leonardo dit :

          Après chacun ses goûts c’est sûr. Du coup, tu ne vas pas lire Northlanders non plus? 🙁

          P.S: c’est clair que la série télé était bien pourrav (pire que Hercule et Xena dans le genre kitch) et que le second film était moins bien. Quant à l’anime, sympathique mais totalement hors sujet ^^. Et le film récent pas vu…

  4. Fred le mallrat dit :

    +1 avec pac

  5. Fred le mallrat dit :

    Perso, je preferais la version « Mon Journal » la 1ere non censurée et avec un bon travail redactionnel..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.