Séries DC sur CW : Retour sur le crossover 2016

Télévision

Le crossover entre les séries DC diffusées sur CW aux Etats Unis a eu lieu comme prévu la semaine dernière. Revenons donc sur ces épisodes, sans spoilers.

Flash découvre un vaisseau spatial d’origine extra-terrestre, et ses occupants sont tout sauf amicaux. Il demande alors de l’aide à d’autre héros : Green Arrow, Supergirl et l’équipe des Legends of tomorrow. Tous ces personnages devront apprendre à travailler ensemble pour repousser les redoutables Dominateurs.

Crossover DC CW

Nous en parlions avant sa diffusion, ce crossover est une première pour les séries super héroïques à l’écran. En effet, jusque là les interactions entre séries situées dans le même univers sont plutôt limitées : soit les têtes d’affiche n’apparaissent pas chez les collègues (comme dans les séries Netflix, quoique cela changera avec Defenders où tout ce petit monde convergera), soit on se contente de deux séries qui connaissent une histoire commune comme cela avait été le cas entre Flash et Arrow à plusieurs reprises, voire même on se contente d’un petit coucou d’un personnage d’une série voisine comme deus ex machina (un speedster c’est très pratique quand les scénaristes d’Arrow sont coincés pour tirer leurs personnages de la mouise). Là, on voit les choses en grand : quatre séries dont les protagonistes se rencontrent et vivent ensemble une aventure commune, tout en conservant les intrigues en cours des séries en question et leurs univers respectifs. Le tout étalé sur quatre jours consécutifs correspondant à la diffusion des épisodes de la semaine de chaque série.

Le seul hic, c’est que ceci n’est en fait vrai que pour trois d’entre elles : Flash, Arrow et Legends of tomorrow. Supergirl, qui pourtant est la série inaugurale du crossover, fait figure de mauvais élève de l’exercice. En effet, même si l’épisode en question n’est pas mauvais, il ne s’inscrit pas vraiment dans la logique du crossover (à part 2 moments de 10 secondes, le crossover est en tout et pour tout évoqué deux minutes à la fin de l’épisode) et pire encore, on semble juger tellement inutile cet épisode que sa fin est intégralement reprise dans celui de Flash du lendemain. Enfin contrairement à ses camarades, l’univers de la série de Supergirl est totalement absent de l’histoire (alors qu’elle a un cousin qui pourrait être utile dans ce genre de situation, ainsi que des camarades qui sont plutôt convenables en termes de puissance de frappe…) et le fait qu’elle soit d’un autre recoin du multivers n’excuse pas tout. Il n’y a même aucune allusion à ce qui peut se passer chez elle (à part une fugace allusion à l’existence du DEO) alors que pourtant il s’en passe des choses ! Et vu sa complicité avec Flash, il est clair qu’elle pourrait trouver cinq minutes pour en discuter avec lui, ce qui donnerait moins l’impression que le personnage a été parachuté dans l’histoire.

Crossover DC CW

Maintenant que j’ai parlé de ce qui coince, on peut passer au positif, à savoir tout le reste. En effet, à part ce point ce crossover est une grande réussite. Les différents personnages se promènent d’une série à l’autre avec naturel et interagissent entre eux à travers des dialogues bien sentis, avec une mention spéciale pour le trio Kara – Barry – Olliver qui est le ciment de l’histoire (la complicité de Kara et Barry est toujours aussi présente et c’est un vrai régal de voir interagir Melissa Benoist et Grant Gustin). Mais n’oublions pas non plus certains dialogues particulièrement drôles entre Kara et Mick Rory, rien que la tête qu’elle fait lorsque ce dernier lui parle avec ses manières habituelles a de quoi faire sourire. Qui plus est, au-delà de la « simple » menace extra-terrestre, il est question de confiance et de conséquences de ses actes, thématiques au cœur des saisons en cours des différentes séries. L’histoire tient bien la route, même si son dénouement est un peu rapide et qu’il y a ici ou là des emprunts à la concurrence (ce qui s’était déjà produit chez Flash par exemple).

Pour le coup, les épisodes de Flash, Arrow et Legends of tomorrow sont respectivement les meilleurs des séries concernées depuis leurs débuts, ce qui est d’autant plus important pour Arrow car il s’agit de son centième épisode (ce qui se sent dans l’approche adoptée pour cet épisode) et du coup la série ne pouvait pas se payer le luxe d’un épisode raté. Comme je le disais plus haut, l’épisode de Supergirl est très bon aussi malgré le fait qu’il soit un peu à l’écart, mais par contre à mon avis celui diffusé quinze jours avant était bien meilleur. Parmi les quatre épisodes, ma préférence va à celui de Flash que j’ai trouvé supérieur aux autres, mais la qualité est bel et bien au rendez-vous dans sa globalité.

Crossover DC CW

Ce crossover en tout cas ne peut que donner des exigences en ce qui concerne le futur film sur la Justice League. Maintenant qu’on a vu ce qu’on peut faire en terme de rencontre de héros DC, et qui plus est avec les limitations de la télévision (notamment en terme de budget), il est évident que le film devra faire au moins aussi bien que le spectacle auquel nous avons pu assister.

En conclusion, je dirai donc qu’à part la petite déception liée à Supergirl ce crossover a largement répondu aux attentes du public et a offert du grand spectacle avec une utilisation judicieuse des univers des séries DC.

 

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.