Que se passe t-il dans la tête de Jeph Loeb ?

Humour à la gomme !

Lorsqu’on lit du Jeph Loeb, on peut être surpris par la différence de qualité entre ses travaux. En effet, comment imaginer que l’auteur de Batman – Long Halloween et celui d’Ultimatum soit la même personne ?

Aujourd’hui, Sumi vous livre une explication dans Humour à la gomme !

Jeph Loeb

(cliquer pour agrandir)

Donc si on veut retrouver du bon Jeph Loeb, il faut qu’il retourne chez DC. Mon petit doigt me dit que c’est pas gagné… 😉

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

6 réponses à Que se passe t-il dans la tête de Jeph Loeb ?

  1. Laurent Grey dit :

    J’aime beaucoup ce dessin mais n’oublions pas que Loeb a fait du bon même très bon boulot chez Marvel (Daredevil : Yellow, Hulk : Gray et Spider-Man : Blue.)
    je pense à eux car ils viennent de reparaitre chez Panini

  2. pacclerouge dit :

    J’aurais rajouté une belle liasse de billets sur la table ou dans la bulle du second dessin.
    Mais sinon c’est clair que la malédiction du T-shirt diabolique l’a frappé de plein fouet.

  3. Surtur dit :

    Je vais être un affreux théoricien de la conspiration mais plus ça va, plus je me dis que ce n’est pas Loeb lui même qui écrit 95% de ses séries récentes (Hulk en tête, éviddement). Je n’arrive pas à croire qu’il puisse écrire des dialogues aussi crétins (et que penser de ses intrigues dont il ne semble pas connaître lui-même le dénouement ?).
    A mon avis, il est juste payé pour mettre son nom sur les couvertures. Et c’est un stagiaire qui fait le boulot.
    Et en fait, si on y réfléchit bien, ça n’a rien de surréaliste : Hickman a dit dans plusieurs interviews que lorsque la signature de Bendis était apposée sur les premiers numéros de Secret Warriors, c’est déjà Hickman qui écrivait tout. Et il disait ça sans vouloir apporter la polémique, on est bien forcé de constater qu’une série comme Secret Warriors (pourtant excellente) n’aurait jamais survécu sans tête d’affiche qui fait vendre.

    • pacclerouge dit :

      @Surtur, C’est intéressant ce que tu dis, mais les deux cas que tu exposes sont opposés. L’oeuvre d’un stagiaire de qualité qui sait où il va (Hickman) et celle d’un stagiaire pas trop doué (Dark Loeb ?).
      A mon avis son nom est comme Bendis assez bankable, et il en juste plus rien à foutre des superhéros. Et si la mort de son fils est encore une stigmate, alors il devrait écrire quelque chose sur ça directement plutôt qu’y faire quelques allusions.
      C’est fou quand même qu’avec sa dernière création le Red Hulk, Bendis dans son arc des Vengeurs et surtout Jeff Parker ont mieux utilisé le perso que lors du très long run de Loeb, qui pourtant s’est bien vendu aux US il me semble.

  4. En même temps, Loeb a aussi écrit Hush chez DC et bon, c’est pas complètement enthousiasmant non plus …

  5. mdata dit :

    Je reconnais qu’on a un peu grossi le trait, en occultant un peu les contre-exemples chez chaque éditeur (quoique même si c’est pas Long Halloween je trouve Hush assez sympa, un bon moyen de mettre les pieds dans le Bat-Universe). 🙂

    Concernant les prête-noms, ça rejoint une conversation avec un libraire il y a plusieurs années et il me confiait que Bendis à son avis n’écrivait pas tout ce qu’il signait. Et c’est vrai avec le recul qu’on a du mal à croire que c’est la même personne qui réussit USM et foire Avengers. Ou alors comme dit Pacclerouge il n’en a rien à faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.