Marvel Mega 29 (octobre 2006)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Mega 29

Au sommaire de ce hors-série, les nouveaux épisodes d’Iron Man qui font suite à Extremis (publié plus tard en France, cherchez l’erreur…). C’est très bien écrit, du bon Iron Man comme on l’aime, loin de ses aventures politiciennes. Par contre le dessin est franchement mauvais, et ça gâche le plaisir de la lecture. C’est vraiment parce que je suis un fan d’Iron Man que j’ai passé outre ce graphisme.

Après ses aventures politiciennes, la dissolution des Vengeurs et la création de sa nouvelle armure (qui fait partie de lui), Iron Man vit de nouveau des aventures « classiques ». Ironiquement, c’est Spymaster qui fait remarquer à quel point le Vengeur Doré s’est détaché de ses vilains classiques ces derniers temps. D’ailleurs ni lui ni le Fantôme ne sont dupes des déclarations publiques de Tony Stark à propos de son abandon de l’identité d’Iron Man (il faut dire que c’est un peu gros quand même). En plus de Spymaster et du Fantôme, on assiste (encore) au retour du Laser Vivant, initialiement sous la forme d’un « laser intelligent » vendu par des trafiquants d’armes. Tous les ingrédients pour du bon vieil Iron Man « à l’ancienne » sont donc réunis.

Cette aventure est intéressante à plus d’un titre. Tout d’abord le retour de vilains récurrents de Tête de Fer est une bonne idée, d’autant qu’ils sont particulièrement doués pour lui pourrir la vie (même si le Fantôme est un peu moins bien dépeint qu’avant). Le doute public sur l’identité d’Iron Man est également bien traité : on a beau dire que les gens sont un peu des moutons, imaginer que tout le monde se mette à penser que Tony Stark n’est plus Iron Man juste parce qu’il l’a dit est un peu utopique (d’autant que Tony a bien roulé tout le monde dans la farine au fil du temps, avec les armures télécommandées et autres robots).

Le retour du Laser vivant est particulièrement bien traité. Au cours d’une psychothérapie un peu particulière (psychanaliser un être d’énergie pur à peine conscient, c’est du jamais vu) on voit à quel point le Laser est obsédé par Iron Man. Le personnage de l’experte en psychologie qui essaie (à ses dépends) de guérir le Laser est peu exploité et c’est dommage.

Enfin on voit maintenant comment se comporte le Tony « à armure intégré » et il fait un peu froid dans le dos. Ni homme ni machine mais les deux à la fois, sa nouvelle évolution laisse même perplexe le Dr Samson. On peut voir aussi que psychologiquement Tony semble un peu bizarre, car en armure il s’obstine à dénigrer son identité civile alors que son adversaire sait parfaitement qui il est. L’avenir nous dira comment le personnage évoluera.

Le scénario est donc très bon comme je l’ai indiqué, mais le dessin…Aie ! En un mot : nul ! Les personnages sont à la limite de la caricature, le costume du Fantôme est hideux, les couleurs sont vraiment mal choisies. Bref on est loin du sublime travail de Granov sur Extremis.

Malgré ce souci graphique, tout ceci donne fortement envie de lire la suite des aventures d’Iron Man (ce qui se produira au mois d’avril je crois).

Merci à Discount Comix pour le scan de la couverture du magazine
Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.