Le lundi c’est librairie ! #392

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Urban Comics.

Au programme : Jack of Fables t1.

Jack of Fables tome 1
Jack of Fables t1 - Août 2019

Urban Comics
Collection Vertigo Essentiels

416 pages – 35€
Août 2019 – Cartonné

Matthew Sturges / Bill Willingham
Tony Akins / Steve Leiahola / Russ Braun / Andrew Robinson

Des années durant, Jack Horner a été l’un des Fables les plus populaires du pays, utilisant sa propre légende pour s’en mettre plein les poches et mener grand train à Hollywood. Mais ça, c’était avant. Depuis, Jack a dilapidé toute sa fortune, a été banni de Fableville et ère sur les routes comme un vagabond… Jusqu’au jour de son kidnapping. Retenu prisonnier dans une sorte de goulag duquel personne n’a jamais réussi à s’échapper, Jack ne se laisse pas abattre pour autant. Après tout, il a escaladé une tige de haricot magique plus d’une fois et a tué de nombreux géants. Pour lui, rien n’est impossible !
Contenu VO : Jack of Fables – The Deluxe Edition Book One (#1-16)

Il aime les femmes et l’argent, il est égoïste et menteur et surtout ses aventures improbables longtemps attendues sont enfin disponibles : voici le premier tome des aventures de Jack Horner, connu dans la mythologie des contes sous bien des noms.

Ce spin-off de la série Fables met donc en scène un Fable particulièrement peu recommandable : Jack Horner. Matthew Sturges et Bill Willingham nous racontent donc les mésaventures de cette fripouille, qui connait beaucoup de déconvenues. En fait, Jack semble même être l’incarnation de la célèbre Loi de Murphy : tout ce qui peut aller mal ira mal.

Comme dans Fables, les auteurs mettent en scène des personnages de contes en respectant les fondamentaux des histoires les mettant en scène, mais en les adaptant pour en livrer des versions parfois surprenantes. La recette de la série-mère fonctionne tout aussi bien dans ce spin-off, avec en prime une bonne dose d’humour – souvent noir – associée au tempérament de Jack et à ses idées qui ne manqueront pas de faire hausser les sourcils du lecteur.

Le tour de force des auteurs est de rendre sympathique un parfait salopard qui ne pense qu’à lui, car en fin de compte on se prend au jeu en suivant ses aventures et malgré tous ses défauts on n’arrive pas à se désintéresser de son sort, voire même on le plaint lorsqu’il est durement atteint. C’est peut être aussi dû au talent de bonimenteur de Jack : en plus de rouler tout le monde dans la farine, il arrive en plus à charmer le lecteur !

Ce premier tome est en tout cas très agréable à lire, avec une succession d’arcs qui exploitent parfaitement le concept de la série. La narration est originale, avec des personnages qui fracassent allègrement le quatrième mur en détournant même le cours des histoires en train d’être racontées. La nature de Fable de Jack et des autres personnages permet de mettre en scène des histoires qui vont très loin, et les deux auteurs ont décidément beaucoup d’idées dans ce domaine.

La partie graphique de l’album est principalement assurée par Tony Akins, qui signe des planches joliment réalisées. Son style permet de rendre justice à l’ambiance farfelue de ces histoires, sans toutefois aller jusqu’à un trait cartoony trop prononcé. Les autres dessinateurs à l’oeuvre ne déméritent pas, et signent des planches tout aussi réussies et rendant justice à cet improbable personnage qu’est Jack.

En ce qui concerne les bonus de cet imposant volume, nous avons droit au carnet de croquis de Tony Akins, ainsi qu’à différents storyboards et une galerie de couvertures.

Un excellent album, où on se prend vite au jeu en suivant les aventures farfelues de Jack.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.