Le lundi c’est librairie ! #390

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Panini Comics.

Au programme : Black Panther par Christopher Priest t3.

Black Panther par Christopher Priest tome 3
Black Panther par Christopher Priest t3 - Février 2019

Panini Comics
Collection Marvel Select

288 pages – 19€
Février 2019 – Souple

Christopher Priest
Sal Velluto / Norm Keith Breyfoggle / Jim Calafiore

Dans ce troisième volet des aventures de la Panthère Noire par Christopher Priest, retrouvez Tornade, Fatalis, Namor, Magnéto, Klaw, Captain America ou encore Luke Cage !
(Contient les épisodes US Black Panther (1998) 26-37, publiés précédemment dans l’album MARVEL MONSTER : BLACK PANTHER 2)

Avec ce troisième tome, nous retrouvons la suite des aventures de la Panthère noire en compagnie de différents invités du petit monde de Marvel.

Black Panther est une série au concept original de par la nature de son héros : T’Challa est un souverain en plus d’être un super-héros, ce qui fait qu’il a non seulement des préoccupations différentes de celles de ses collègues mais aussi que ses actes ont des conséquences différentes. Christopher Priest explore ces conséquences dans la première partie de cet album, plaçant son personnage dans un registre géopolitique.

En agissant comme d’autres super-héros, le souverain du Wakanda se retrouve ainsi dans une situation où il risque de déclencher un conflit de grande ampleur, et doit jouer le jeu compliqué des alliances avec d’autres chefs d’état pour se tirer de ce mauvais pas. Mais également il doit rendre des comptes lorsqu’il se livre à une justice plutôt expéditive !

Le reste de l’album revient sur les conséquences des épisodes précédents, avec les agissements d’une ex-Dora Milaje qui permettent à l’auteur d’explorer les relations entre le souverain et sa garde rapprochée, puis entre autres aventures nous avons droit à un petit tour dans l’avenir. L’album est passionnant, même s’il faut reconnaitre que la première partie est la plus intéressante avec une montée de la tension d’un épisode à l’autre et une utilisation judicieuse des personnages Marvel qui sont aussi des chefs d’état.

L’intervention de plusieurs personnages de l’univers Marvel dans ces histoires permet à la fois d’y ancrer ces dernières mais également de se rendre compte du positionnement de T’Challa par rapport à eux. Son statut en fait un personnage particulièrement singulier, ses devoirs de souverain le plaçant d’emblée dans un tout autre registre. A ce titre, le voir interagir avec les autres chefs d’état de Marvel pour des sujets moins triviaux que de simples bastons donne une certaine profondeur au récit et certaines révélations sur ses motivations prennent tout leur sens car ses devoirs ne le font pas jouer dans la même cour que ses collègues super-héros.

Comme dans les albums précédents, Christopher Priest traite ses intrigues avec rigueur, livrant ainsi des épisodes très bien écrits qui s’enchainent avec fluidité. Les intrigues secondaires sont également bien ficelées, et on appréciera de temps à autres des petites touches de légèreté pour reprendre notre souffle.

Du côté du dessin, signé par plusieurs artistes, c’est plutôt inégal. L’essentiel est joliment illustré, mais certains épisodes sont un peu en dessous avec un cachet 90s plus prononcé, ce qui leur donne un aspect assez daté. Mais globalement le niveau est très bon, avec des planches très bien réalisées.

Un excellent album, où nous pouvons profiter d’aventures passionnantes de T’Challa.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.