Le lundi c’est librairie ! #374

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique de deux albums édités par Panini Comics.

Au programme : Avengers Forever et Les décennies Marvel – Les années 40.

Avengers Forever par Busiek / Pacheco
Avengers Forever par Busiek / Pacheco - Avril 2019

Panini Comics
Collection Marvel Icons

312 pages – 36.95€
Avril 2019 – Cartonné

Kurt Busiek
Carlos Pacheco

Les Avengers sont toujours parvenus à surmonter les obstacles et à écarter les menaces qui se dressaient devant eux. Mais l’adversaire qui les attend sur la Lune s’annonce implacable puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que… du futur ! Kurt Busiek et Carlos Pacheco nous présentent Avengers Forever, la saga la plus épique des héros les plus puissants de la Terre, pour la première proposée en un seul volume. En bonus, découvrez plusieurs articles signés par Busiek.
(Contient les épisodes US Avengers Forever 1-12, publiés précédemment dans les albums MARVEL BEST OF: AVENGERS FOREVER 1-2)

A l’origine, les Vengeurs étaient sortis sinistrés des années 80 et 90 à cause de choix éditoriaux douteux et souvent contradictoires. Puis Kurt Busiek est arrivé.

Déjà scénariste de plusieurs séries Marvel, l’auteur s’est alors attelé à une tâche herculéenne : remettre un semblant de cohérence dans une continuité saccagée et redonner aux Vengeurs leur lustre d’antan. Le tout au sein d’une histoire à la gestation compliquée comme Kurt Busiek l’explique en préambule de cet imposant album, et dont le but n’était pas uniquement de servir de pansement pour réparer les pots cassés.

Avengers Forever porte particulièrement bien son nom, car c’est en l’espèce un véritable hymne au fameux groupe de super-héros. Chaque page transpire d’un respect énorme de Kurt Busiek pour ses personnages et ce qu’ils représentent, encore plus que dans son run sur la série Avengers. Le même respect est également présent envers le travail de ses prédécesseurs, traité avec beaucoup d’intelligence : loin de se poser en bulldozer mégalomaniaque reniant tout ce qui a été écrit avant, l’auteur prend soin de mêler habilement ce qui a été écrit avant pour trouver des solutions aux contradictions et intégrer tout ceci à une histoire très bien construite.

Avenger Forever a par moment un côté un peu catalogue, avec beaucoup de références, mais en ce qui me concerne c’est très loin de me déplaire. L’histoire est vraiment passionnante, avec un côté feuilletonnant certes un peu moins visible avec une publication d’un seul tenant qu’avec des fascicules, et une caractérisation très efficace des personnages. L’histoire a servi de base à la fois aux travaux ultérieurs de Kurt Busiek mais aussi à la fabuleuse série Captain Marvel de Peter David, et sa qualité fait qu’il n’a pas été nécessaire de revenir dessus ultérieurement pour faire des changements.

Côté graphisme, c’est Carlos Pacheco qui tient les crayons et le résultat est superbe. Son style confère à la fois du dynamisme aux scènes d’action et de la puissance à leurs protagonistes, rendant ainsi justice aux échauffourées à base de super-pouvoirs des différents protagonistes.

En ce qui concerne l’édition elle-même, le sommaire est complété par une galerie d’illustrations et les notes explicatives des multiples références. Ces notes sont particulièrement utiles pour saisir toutes les allusions qui peuvent échapper à une première lecture, et illustrent ainsi toute la richesse de cette oeuvre.

Un excellent album, où figure une des meilleures aventures des Vengeurs.


Les décennies Marvel – Les années 40
Les décennies Marvel - Les années 40 - Avril 2019

Panini Comics
Collection Marvel Decades

232 pages – 26€
Avril 2019 – Cartonné

Collectif

LA TORCHE HUMAINE CONTRE LE PRINCE DES MERS
Une collection exceptionnelle pour fêter les 80 ans de la Maison des Idées, décennie par décennie !Avec les années 40, découvrez des aventures inédites de Namor face à la première Torche Humaine.
(Contient les épisodes US Mystery Comics 7-10, Human Torch Comics 5, 8 et 10, inédits)

Histoire de fêter les 80 ans de Marvel, chaque décennie aura les honneurs d’un volume dédié et pour commencer notre voyage dans l’histoire de Marvel nous allons faire un tour dans les années 1940.

On aurait pu croire que cette période serait célébrée par Captain America, mais au contraire nous avons droit à deux personnages plus secondaires : Namor et la Torche humaine, première du nom. D’ailleurs il est question de ce dernier dans Avengers Forever dont je parle plus haut mais la lecture simultanée des deux albums est un simple hasard !

Nous avons droit à une série d’épisodes mettant en scène les représentants de deux éléments antagonistes, à savoir l’eau et le feu. Mais c’est aussi la cohabitation de deux fortes personnalités, et de deux personnages dont la nature les met en retrait de la société humaine : un Atlante et un androïde ! On retrouve ici les épisodes originaux qui ont été ensuite re-racontés à plusieurs reprises lors de flashbacks, ce qui leur donne un petit cachet nostalgique qui est loin d’être désagréable.

A noter qu’on trouve déjà à l’époque une conclusion d’épisode « à la carte » : les lecteurs sont en effet appelés à écrire pour donner leur solution à la situation qui termine l’épisode, et ensuite la version de l’éditeur est donnée sous forme d’un texte.

La succession d’épisodes de cet album est plutôt intéressante, quoique les intrigues sont un peu convenues quand elles sont lues pour la première fois avec des yeux de lecteur du vingt-et-unième siècle et donc sans le filtre de la nostalgie. Mais ça reste tout de même agréable à lire, même si les historiens des comics seront davantage intéressés que les autres lecteurs. Epoque oblige, la Seconde guerre mondiale est au cœur de la plupart des intrigues, avec des méchants agents ennemis.

Du côté du dessin, ça commence plutôt bien avec des dessins de Bill Everett qui tout en étant certes assez datés ont plutôt bien supporté le passage des ans. Puis au fil des épisodes, les artistes se succèdent et la qualité est en chute libre. Ca n’est pas vilain non plus, mais c’est loin d’être aussi réussi.

Côté bonus, nous nous contenterons de croquis et quelques couvertures.

Un bon album, qui intéressera davantage les historiens des comics.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.