Le lundi c’est librairie ! #371

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Urban Comics.

Au programme : Shazam Anthologie.

Shazam Anthologie
Shazam Anthologie - Mars 2019

Urban Comics
Collection DC Anthologie

416 pages – 25€
Mars 2019 – Cartonné

Collectif

Choisi par le sorcier Shazam, le jeune Billy Batson devient le mortel le plus puissant du monde à chaque fois qu’il prononce son nom.
Doté de la sagesse de Salomon, de la force d’Hercule, de la vigueur d’Atlas, de la puissance de Zeus, du courage d’Achille et de la vitesse de Mercure, ce champion de la magie qu’on appelait autrefois Captain Marvel a parcouru les pages des comics depuis sa création en 1940. Retrouvez les plus grands récits de ce héros, racontés par ses meilleurs auteurs dont C.C. BECK, Otto BINDER, E. Nelson BRIDWELL, Roy THOMAS, Jerry ORDWAY et découvrez en avant-première sa nouvelle série écrite par Geoff JOHNS et dessinée par Dale EAGLESHAM.
Contenu VO : Whiz Comics #2, Master Comics #23, Marvel Family #1, 10, Captain Marvel Adventures #148, Superman V1 #276, Shazam V1 #29, DC Comics Presents Annual #3, The Power of Shazam, The Flash V2 #107, Shazam: Power of Hope, All-New Batman Brave and the Bold #2, Convergence Shazam #1-2, Shazam V2 #1

Un film consacré aux aventures de Billy Batson étant sorti au cinéma (j’en parlerai une fois que je l’aurai vu), Urban Comics nous propose un nouvel album de sa collection anthologique consacré au premier détenteur du nom de Captain Marvel.

Vous pouvez en avoir une petite idée avec les titres VO listés plus haut, mais voici le sommaire de cet imposant album :

  • 1940 : Et voici Captain Marvel (Parker / Beck)
  • 1942 : L’attentat de Captain Nazi (Raboy)
  • 1945 : L’alliance des merveilleux Marvel (Binder / Beck)
  • 1947 : La famille Sivana contre la famille Marvel (Binder / Costanza / Binder / Thompson)
  • 1953 : Captain Marvel contre le monde entier (Binder / Beck)
  • 1974 : Faites place à Captain Thunder (Maggin / Swan)
  • 1977 : Ibac rencontre Tante Minerve (Bridwell / Shaffenberger)
  • 1984 : Un seul mot magique (Thomas / Cavalieri / Kane)
  • 1994 : Le pouvoir de Shazam (Ordway)
  • 1995 : Fondu au noir (Waid / Jimenez)
  • 2001 : Les origines de Captain Mavel (Dini / Ross)
  • 2011 : Vive les vacances (Fisch / Burchett)
  • 2015 : Le retour du tonnerre (Parker / Shaner)
  • 2019 : Shazam et les sept royaumes magiques (Johns / Eaglesham / Naito)
  • 2019 : Mary (Johns / Naito)

Nous partons donc des origines du personnage dans les années 1940 pour arriver à ses aventures les plus récentes cette année, avec tout de même un bon hiatus qui a eu lieu à l’époque pour des raisons de droits (c’est expliqué dans le rédactionnel de l’album). La transition entre les années Fawcett et les années DC Comics est par ailleurs assez curieuse, avec un épisode de 1974 où Captain Marvel est suggéré sans être utilisé directement, sous le nom de Captain Thunder. On peut également penser que c’est un joli retour à l’envoyeur avec le plagieur plagié.

Le Docteur Sivana et sa famille, Ibac, Black Adam et la famille Marvel au grand complet sont donc au rendez-vous dans cet album, où on retrouve aussi d’autres invités prestigieux comme Superman ou Flash version Wally West. Les récits sont bourrés d’action, et sont tous passionnants même si forcément les récits les plus anciens ont un côté plus naïf que leurs successeurs mais cela a tout de même un charme certain.

Alors que Superman est davantage orienté vers la science, Shazam / Captain Marvel est de son côté un pur produit de la magie, ne serait-ce que par ses origines. On retrouve certes des points communs avec son rival en bleu, mais ses aventures partent dans des directions très originales. A ce titre, l’épisode « Captain Marvel contre le monde entier » (1953) est particulièrement original en offrant à Captain Marvel un adversaire pour le moins inattendu mais également en mettant en avant un discours écologique qui est toujours d’actualité tout en étant sommes toutes assez rare dans les années 1950 glorifiant les avancées de l’homme en se contre-fichant des conséquences.

La sélection d’épisodes de cet album permet également d’assister à l’évolution du personnage, dont l’essence même reste conservée d’une incarnation à l’autre mais dont la psychologie change avec le temps. A ce titre, les épisodes les plus récents signés Geoff Johns offrent une relecture moderne mais plutôt bien pensée du personnage et de sa famille, faisant suite aux épisodes publiés lors de l’ère New 52 et illustrés par Gary Frank (dont j’aurais bien aimé voir un épisode dans cet album vu que je suis un grand fan de l’artiste).

Côté graphisme, comme dans toute anthologie nous avons la possibilité d’effectuer un voyage dans le temps en découvrant épisode après épisode l’évolution des techniques de dessin et de narration. Le résultat est globalement très réussi, avec une belle palette de dessinateurs qui livrent des planches très soignées. D’ailleurs je trouve que les épisodes les plus anciens de Captain Marvel ont plutôt bien vieilli par rapport à ce que la concurrence offrait à la même époque. A noter que nous avons le plaisir d’une double page signée Alex Ross, dont le style correspond merveilleusement bien à la carrure mythologique du personnage !

Du côté du rédactionnel, nous avons droit comme à l’accoutumée à plusieurs textes très intéressants permettant d’en apprendre davantage sur Captain Marvel / Shazam, ainsi qu’à une introduction pour chaque épisode le mettant dans son contexte de l’époque. Je trouve par contre dommage qu’il ne soit pas expliqué comment le nom « Captain Marvel » est l’enjeu d’un bras de fer entre Marvel Comics et DC Comics, le premier faisant très attention à faire le nécessaire pour que le second ne puisse pas utiliser ce nom !

Une excellente anthologie, idéale pour mieux cerner le personnage.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.