Internet, c’est ça…

Il y a un effet de mode assez détestable ces derniers temps dans les médias qui consiste à diaboliser Internet.

On a donc droit à de plus en plus de reportages très orientés, bourrés d’âneries et montrant qu’en gros Internet vous fera avoir tous les ennuis possibles et imaginables dès la seconde où vous serez en ligne.

Certes, ce réseau a ses dangers, je ne le nie pas. Mais il suffit le plus souvent d’un peu de bon sens pour ne pas se faire avoir. Par exemple cliquer aveuglément sur un lien dans un mail « venant de votre banque » sans se poser la question « Mais comment mon banquier connait-il mon adresse mail ? » est aussi stupide que de donner son code de carte bleue au premier quidam venu dans la rue.

Et réduire les internautes à un amas de pédophiles, d’obsédés sexuels, de voleurs et de terroristes, c’est aussi caricatural que de montrer la France avec uniquement des gros moustachus à béret et roulant en 2 CV.

A la lecture de ces lignes, vous vous demanderez sûrement pourquoi je pars dans un tel débat philosophique si éloigné de la thématique de Watchtower. En fait c’est une réflexion qui m’est venue suite à divers contacts avec des lecteurs du blog.

Je pense en effet à LeBig1, grâce à qui j’ai pu avoir un omnibus Daredevil pour un prix vraiment très attractif (encore merci, il est génial cet omnibus !). A Dark Periwinkle, qui a eu la gentillesse de me donner une adresse où trouver mon tome 2 d’Alias (au final la transaction ne s’est pas faite et je suis toujours à sa recherche mais cela n’ôte rien au mérite de Dark Periwinkle). A Leguman qui m’aide à faire vivre le forum de comicspotting. A vous tous (Stéphane, JN, Yannzed, Guillaume, Kiwi Kid, Strider Tag, …) qui faites vivre Watchtower avec vos interventions. A la base on ne se connaissait pas (sauf Stéphane) mais nous avons tout de même tissé un lien autour de notre passion commune à travers cet océan de données qu’est Internet. Et vous n’avez pas hésité à faire preuve de partage, que ce soit de bons plans, d’informations ou de connaissances.

Et pour moi, Internet c’est ça.

Donc merci à tous pour être des exemples vivants prouvant qu’Internet n’est pas uniquement l’épouvantail numérique que certains journalistes n’hésitent pas à brandir.

J’ai eu le privilège d’assister il y a très longtemps (en 1995 ou 1996 je crois) à une conférence que Joël de Rosnay était venu donner à mon université sur le thème des dangers d’Internet (alors que l’aspect grand public du réseau était encore embryonnaire). Il avait fait cette conclusion qui m’a beaucoup plu (citation approximative de mémoire) : « Avant tout pour qu’Internet ne soit pas dangereux ce n’est pas de plus de technologie dont nous avons besoin. Nous avons surtout besoin de plus de sagesse« . Et maintenant que nous sommes si étroitement reliés à ce réseau, je pense que cette conclusion est plus vraie que jamais.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

9 réponses à Internet, c’est ça…

  1. Mike.Solo dit :

    Bel article. Il est vrai qu’aujourd’hui, la société à tendance à diaboliser énormément de chose (les jeux vidéo, le cinéma, internet et j’en passe) alors qu’en faite le problème n’ai pas les sujets ou les points de vues véhiculé par ses supports mais bien le manque d’éducation autour de ses supports.

  2. Kiwi Kid dit :

    +1 avec Mike.Solo

    Internet est un réseau social, il fonctionne donc comme tous les réseau sociaux: n’importe quel inconnu peut être un méchant comme un gentil. La diabolisation d’ Internet est plus dommageable qu’autre chose: un de mes amis a fait un stage en lycée, le responsable du CDI (ce qui signifie « bibliothèque+ordis+docu sur des métiers que vous ne ferez jamais) ne voulait pas que les étudiants fassent des recherches sur le net pour leurs exposés, jugeant que les informations n’y sont pas fiables. C’est vrai, mais dans ce cas, pourquoi ne pas leur apprendre à s’en servir ? A recouper les informations des sites et vérifier les sources ?

    Et puis, comment feraient nos parlementaires sans Internet pour regarder du porno pendant les séances ?

  3. mdata91 dit :

    Merci je suis content que mon article vous ait intéressé.

    De toutes façons il faut se rendre à l’évidence : Internet est le reflet de la société actuelle. Oui on y croise des pervers, des escrocs, etc… mais dans la rue aussi.

    Tout est question d’éducation et je compte bien mettre en garde mes enfants de la même façon que je les mets en garde contre quiconque se risquerait à leur offrir des bonbons.

    De toutes façons Internet dérange certains amoureux des états sécuritaires, donc le fait que les reportages (tous plus bidons les uns que les autres) se multiplient n’est pas innocent.

    Kiwi Kid ton exemple est assez édifiant en effet. Autant sur un plan personnel je regrette un peu qu’on remplace des heures de recherche en bibliothèque par un coup de google (c’est mon côté vieux c*** nostalgique), je trouve assez dommage de se priver de cet outil quand même. Mais c’est assez révélateur de la mentalité « si c’est sur le net c’est des âneries » hélas 🙁 (et puis bon dans les livres aussi on trouve des choses fausses, comme tu dis il faut vérifier les sources).

  4. JN dit :

    C’est vrai que sans internet, on n’aurait jamais mangé ensemble au pied de la Grande Arche 😉

    D’ailleurs, faudra se refaire ça lors de ton prochain périple parisien.

  5. Cable dit :

    Ayant un réseau social assez restreint et le peu d’amis que j’ai « irl » n’étant pas branché comics, j’avoue que Internet est tout de même un bon moyen de parler avec des gens qui partagent vos passions et, pourquoi pas, créé de vrais liens d’amitiés. Je regrette pour ma part de ne pas être voisin avec certains de mes « contacts »… ça m’aurait permis de les convaincre plus facilement de travailler avec moi (j’ai une bonne réserve de vodka !!).

    Bref… c’est comme tout, la technologie si elle n’est pas utilisée intelligemment, ça peut partir en cacahuète ! On se ressort un vieux sujet de philo ? « Science sans conscience… » ^_^

  6. mdata91 dit :

    JN : Je te maile 😉

    Cable : Complètement d’accord, à part Stéphane et mon frère personnellement je n’avais personne avec qui discuter comics avant. (sinon la vodka ça marche pas avec moi, mais je suis sensible aux arguments à base de pâte sablée ;))

  7. Leguman dit :

    Tres interessant cet avis
    C’est comme tout on a vite fait de diaboliser ce que l’on ne controle pas dans cette societé mais en meme temps ce n’est qu’une question d’éducation ou de prudence, il est vrai que les enfants d’aujourd hui sont de plus en plus précoces et se parlent sur le net en plus de l’école et à 13ans (c’est l’age de ma ptite niece ) ils sont plus exposés que nous l’étions nous à notre époque avec le paradoxe de passer pour de mauvais parents en leur interdisant le net alors que tous leurs copains vont sur le net, c’est question de trouver le juste équilibre.
    C’est un outil qui va tres vite pour s’informer où l’on ne peut pas censurer ce qui peut déranger certains gouvernements (et pourquoi pas le notre aussi !) .
    Et puis sur le plan économique c’est un concurrent terrible qui fait du mal aux grands groupes financiers (comme les fnacs ou virgin pour le multimedia et y a tellement d autres exemples )qui ne sont plus en position dominante pour se gaver sur le dos des clients alors comme ça en diabolisant tout ça dans des reportages à la tv il est facile de créer la peur mieux controler les gens (« n’est ce pas Jean Pierre Pernaut ? »)
    Alors je vous rejoins en disant que sans le net on pourrait pas discuter ici ou sur les fofos de nos passions (ou meme de tout et de rien dans les salons de discussions ) alors que nous sommes aux quatre coins du pays et rien que ça c’est super enrichissant surtout quand on voit que la societé devient de plus en plus individualiste ou plus personne ne cherche a se parler.

  8. Strider Tag dit :

    Houlà, merci de me citer Franck .
    J’aurais bien voulu participer plus souvent mais ces temps-ci je suis pris par mon stage ( oui, encore un … bien plus corsé d’ailleurs ) et j’ai beaucoup moins de temps pour des loisirs ( la vie personelle y est pour beaucoup en ce moment ) .

    En tout cas, je suis ravi aussi de pouvoir discuter comics avec des passionnés, vu qu’ici en Guyane Française j’ai pas l’impression qu’on soit beaucoup .

  9. Ping :J'ai mon dernier Alias !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.