Skrulls !

Secret Invasion vient de se terminer en France. Même s’il s’agit d’un crossover sommes toutes assez honnête malgré ses lacunes, on ne peut nier qu’il n’est pas à la hauteur de ce qu’on nous avait fait espérer (notamment pour le statu quo qui se dégage du crossover).

Mais avant de dire plein de mal de Bendis, il faut savoir que le résultat final n’était pas ce qu’il avait prévu à l’origine.

Je vous propose de regarder « Skrulls ! », qui est le script original de Brian Michael Bendis (je l’ai trouvé sur le blog de Tom Breevport, qui est éditeur exécutif chez Marvel), traduit par mes soins. Attention toutefois, ce script dévoile pas mal de choses sur Secret Invasion, donc ne continuez pas la lecture si vous n’en avez pas fini avec le crossover.

Lire la suite

La naissance du Surfeur d’argent

Silver Surfer

Personnage mythique de l’univers Marvel, le Surfeur d’argent est né de l’imagination fertile du légendaire duo Stan Lee/Jack Kirby. Mais sa création, survenue au coeur des années 60, est un peu particulière.

Pour bien comprendre les circonstances de sa création, il faut se replonger dans le contexte de la méthode de création de comics pratiquée par Lee et Kirby. A l’époque, cela s’effectuait en trois phases :

  • Discussions entre Lee et Kirby pour tracer les traits de l’histoire
  • Dessin de l’histoire par Kirby tout seul
  • Ajout des dialogues par Lee

Donc un jour, Stan et Jack mettent en place un épisode des Quatre Fantastiques mettant en scène Galactus. Puis après la deuxième phase, Jack Kirby présente ses dessins à Stan Lee : ce dernier découvre avec surprise un drôle de personnage, dont ils n’avaient absolument pas parlé, qui se tenait sur ce qui semblait être un surf volant. Devant la surprise de son collègue, Jack explique alors son raisonnement : pour lui, une entité cosmique telle que Galactus se devait d’avoir un héraut, qu’il a donc conçu. Quant au surf, c’est encore plus simple : Jack Kirby commençait à en avoir assez de dessiner des vaisseaux spatiaux !

Stan Lee a adoré le concept, et la suite appartient à l’Histoire comme on dit. Mais c’est amusant de constater que la particularité de ce personnage si insolite est née d’un simple ras-le-bol de son dessinateur.

Jane ou Susan ?

Quand on regarde les films des 4 Fantastiques et qu’on connait le comics publié en France, on peut être étonné par le prénom de la Femme Invisible. En effet, bien qu’ayant toujours été appelée Jane dans les pages des publications Lug, Semic et Marvel France, à l’écran c’est le prénom Susan qui est utilisé. Quel est donc le fin mot de l’histoire ?

En fait le prénom de la Femme Invisible en VO est bien Susan, souvent appelée Sue d’ailleurs. Quand les Fantastiques sont arrivés en France, le traducteur de l’époque a tout simplement jugé que le prénom, qui fait écho à Suzanne, était trop vieillot et a choisi de le changer. Puis par souci de cohérence, ce choix est resté jusqu’à maintenant.

Sans DC, pas de Marvel ?

Le titre peut paraitre un peu provocateur, mais pourtant la naissance de l’univers Marvel est étroitement liée à DC.

Faisons un petit retour au début des années 60. A cette époque, DC avait lancé la Ligue de Justice et ce groupe connaissait un immense succès. Lors d’une partie de golf, Jack Liebowitz (propriétaire de DC) a confié à  Martin Goodman (propriétaire de Marvel-Timely) que les ventes de la Ligue étaient excellentes. Plus tard dans la journée, Goodman a convoqué Stan Lee pour lui demander de créer une équipe de super-héros. Stan a donc suivi la consigne et donné naissance aux Quatre Fantastiques avec Jack Kirby. Ce fut le début de l’univers Marvel, et le reste appartient à l’Histoire comme on dit.

Je me demande si ensuite Jack Liebowitz ne n’est pas mordu les doigts d’avoir un peu trop frimé avec la Ligue 🙂

Mais qui a ressucité Jean Grey ?

Le retour de Jean Grey

Après avoir tué Jean Grey dans une saga qui a marqué les lecteurs, Marvel a réussi à la ramener à la vie pour en faire ensuite un membre fondateur de la première équipe Facteur X. Mais bien que cette résurrection se soit passée dans une histoire écrite par John Byrne, ce n’est pas lui qui a trouvé l’idée qui a permis à Marvel de faire revenir Jean parmi les vivants…

Lire la suite