• Made In Comics

Best of Marvel : Iron Man

Best of Marvel : Iron Man

Lorsqu’un film sort sur un super héros, Marvel France a l’habitude de proposer des publications sur ce personnage (l’effet cinéma booste les ventes). Pour la sortie du film, on a donc droit à une intégrale et surtout un Best of Marvel que je recommande particulièrement.

Les épisodes présents dans ce Best of datent de la fin des années 1970. A l’époque, David Michelinie, John Romita Jr et Bob Layton entrainent le Vengeur Doré dans ses meilleures aventures. Très bien écrits et disposant d’un excellent dessin (un peu typé comics 70s/début 80 mais ça a beaucoup de charme et de dynamisme), ces épisodes relatent l’apparition de Justin Hammer et le combat de Tony Stark contre l’alcoolisme. C’est également l’occasion de voir des bonnes bagarres contre plein de vilains ou de revisiter les origines d’Iron Man (les vraies).

J’ai pas mal pesté contre les rééditions de Marvel France, mais là force est de reconnaître qu’il n’y a rien à redire sur celle-là, à part peut être le style Casimir de la couverture.  Si vous aimez Iron Man, et que vous n’avez pas déjà les épisodes (Strange 120-130 environ), je ne peux que vous recommander cet achat dont le prix est en plus très raisonnable.

J’espère que la suite de ces aventures d’Iron Man sera également publiée. Il y a vraiment des merveilles à publier, qui j’en suis sûr ne peuvent que ravir les amateurs du Vengeur Doré (rien que la ballade d’Iron Man et Fatalis à Camelot vaut son pesant d’or).

Avis rapide sur mes deux derniers achats

Vendredi dernier je me suis fait un petit plaisir et me suis offert deux albums : Silver Surfer Requiem et Authority Revolution 1. Et je ne suis pas déçu 😉

Silver Surfer : Requiem

Silver Surfer Requiem est un album magnifique. Au niveau du dessin, qui est splendide (c’est le dessinateur du Graphic Novel Loki) et rappelle un peu le style d’Alex Ross sur Marvels mais avec des teintes plus claires. Et au niveau du scénario, excellent. JMS, après avoir déçu ces derniers temps avec des FF pas top ou des histoires tordues chez Spiderman (Gwen notamment) revient en grande forme et livre une histoire bouleversante. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas dévoiler l’histoire, mais disons que quand j’ai refermé l’album j’avais une poussière dans l’oeil. Si vous aimez ce personnage, vous aimerez cet album.

Authority Revolution

On change maintenant de sujet avec Authority. L’arrivée de Brubacker (Captain America, X-Men Genèse Mortelle) sur le titre  est bel et bien un signe de qualité. C’est bien écrit, bourrin, brut de décoffrage, bref du bon Authority mais un peu moins déjanté que sous le règle d’Ellis. Le dessin est un peu spécial mais ça colle bien au style de cette série. Là aussi, les fans d’Authority (coucou St??phane) seront aux anges. Le seul défaut de cet album, c’est que sa suite ne sortira qu’au mois de septembre…

Civil War 7 (septembre 2007)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Civil War 7

Civil War, la série qui a tenu en haleine les lecteurs depuis 7 mois se termine dans ce numéro. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça se termine en beauté, malgré un final un tout petit peu trop rapide.

Civil War Frontline se termine également, de façon surprenante. Là encore la qualité est au rendez-vous, avec une évolution dramatique du personnage de Speedball.

Lire la suite

Civil War Extra 2 (août 2007)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Civil War Extra 2

La série Civil War Frontline – Journal de guerre continue dans ce numéro, relatant les investigations des deux journalistes pour apporter la lumière sur les coulisses du conflit des super-héros. Les évènements récents sont revus de l’extérieur, et des explications commencent à venir sur les quelques zones d’ombre du conflit. Une fois encore Jenkins ne nous déçoit pas avec un excellent scénario parfaitement cohérent. Le dessin est également excellent et colle parfaitement au récit.

Quelques mini-séries sont également présentes, consacrées à US Agent, Sentry, l’Homme Fourmi (le nouveau) et surtout au retour d’un héros de légende que j’avais évoqué il y a quelques mois. Ces petites séries sont fort agréables à lire, bien écrites et bien dessinées.

Lire la suite

Marvel Icons 28 (août 2007)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Marvel Icons 28

New Avengers : Une histoire surprenante en marge de Civil War, avec deux personnages disparus dans la tourmente de House of M. Bendis retrouve ici son complice Maleev (Daredevil) pour nous livrer une excellente histoire.

Captain America : Pris entre les évènements de Civil War et les complots de Crâne Rouge, Captain America ne sait plus où donner de la tête. Scénario et dessin sont toujours aussi bons.

Captain America / Iron Man : Le face-à-face tant attendu entre les deux figures de proue du conflit qui déchire les super héros a enfin lieu. Cette excellente histoire pourrait motiver l’achat de Marvel Icons à elle toute seule tant elle est bien écrite. Le dessin n’est pas en reste, certes pas exceptionnel mais suffisamment bon pour bien servir l’histoire.

Lire la suite