Bilan de septembre 2013 (2)

Critiques kiosque

Après un premier bilan des revues de septembre ce matin, on ne perd pas le rythme et on continue.

Au programme : Iron Man 3, Marvel Best Sellers 4, Marvel Knights 10 et Marvel Top 10.

Iron Man 3 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Iron Man 3Iron Man (Gillen/Land) : Un nouveau départ pour Iron Man

Dans ces deux épisodes, l’auteur conclut son arc consacré aux dérives d’Extremis. Je continue à penser que même si l’idée n’est pas franchement originale (et même opportunistes vu la présence d’Extremis dans Iron Man 3) elle est au moins très bien exploitée et on ne s’ennuie pas en suivant les aventures d’Iron Man (au contraire de l’ère Fraction). On peut cependant déplorer la sous-utilisation de Pepper, qui avait beaucoup évolué et qui joue les potiches à présent… En tout cas c’est un nouveau départ qui est offert au personnage d’Iron Man, plutôt inattendu mais bien trouvé et je suis curieux de voir ce que cela peut donner.

Par contre graphiquement c’est toujours aussi catastrophique et de plus je trouve la nouvelle armure particulièrement hideuse.

Gardiens de la galaxie (Bendis/McNiven/Pichelli) : Un épisode menée à 100 à l’heure

Plus ça va, plus je suis satisfait de la lecture de cette série. L’histoire est menée tambour battant, les tics narratifs de Bendis collent très bien à l’ambiance et c’est un vrai plaisir de suivre les aventures de Peter Quill et de sa bande.

Graphiquement c’est aussi la fête, avec de très jolis dessins.

Nova (Loeb/McGuiness) : Un peu gentillet mais se lit bien

Dans la continuité des épisodes précédents, nous retrouvons le nouveau Nova qui apprend progressivement à devenir un super héros. L’histoire est certes un peu gentillette, mais de temps en temps ça ne fait pas de mal de lire un récit comme ça et en plus le personnage principal est attachant. Ce n’est pas la meilleure série du moment, mais on passe un bon moment en la lisant…et il faut se rappeler que l’auteur a déjà fait largement pire… 😉

Le graphisme est en accord avec l’histoire, renforçant le caractère un peu gentillet dont je parlais quelques lignes plus haut.

Les Quatre Fantastiques (Fraction/Bagley) : Ca se lit mais sans plus

Après un brin de décompression (sa marque de fabrique), l’auteur accélère un peu son histoire dans cet épisode…mais il devrait un peu relire ses classiques. En effet, on peut y trouver des incohérences avec ce qu’on sait des personnages et surtout de Red Richards qui semble ici découvrir les dangers de l’espace alors qu’il est un des plus grands explorateurs Terriens du cosmos dans l’univers Marvel ! Bref ça se lit, mais ça pourrait être mieux.

Du côté du dessin, je trouve ça plutôt joli mais j’aime bien le style de Bagley qui est loin de faire l’unanimité parmi les lecteurs.


Marvel Best-sellers 4 – Panini Comics – 128 pages – 5,90€

Marvel Best Sellers 44 (Aguirre-Sacasa/McNiven) : Une bonne déclinaison des Fantastiques

Dans ce numéro, nous retrouvons les premiers épisodes de la déclinaison Marvel Knights des 4 Fantastiques. L’histoire est assez insolite : les Fantastiques sont ruinés et doivent gagner leur vie avec des activités « normales » pour se remettre à flot. Tout en étant un peu caricaturale par moments, l’histoire est plaisante et se lit plutôt bien. Pour bien apprécier l’histoire, il faut aussi se remettre dans son contexte : l’event Civil War n’est pas encore passé par là et du coup il était encore plutôt rare de mettre les super héros face à leurs dommages collatéraux et de les faire tomber de leur piédestal (surtout des héros aimés du public comme les Fantastiques).

Le graphisme est de son côté très soigné et constitue un point fort de cette histoire.

Une vie fantastique (Kesel/Johnson) : Un très bel épisode

Cette histoire est un peu particulière : en effet, il s’agit d’un épisode spécial où les époux Richards sont amenés à se rencontrer eux-mêmes à toutes les époques de leur vie. Cette histoire est une grande réussite, émouvante et écrite avec beaucoup de finesse. C’est un très bel hommage qui est rendu au couple le plus solide de toute l’histoire des super héros, et franchement des épisodes de cette qualité on en redemande.

Le graphisme est quant à lui tout aussi réussi que le scénario.


Marvel Knights 10 – Panini Comics – 128 pages – 5,70€

Marvel Knights 10Thunderbolts (Way/Dillon) : Un bon épisode mais des vannes un peu lourdes

Nous retrouvons dans cet épisode l’équipe de Thunderbolt Ross, au coeur d’une histoire qui exploite plutôt bien le concept de la série. L’épisode est plutôt réussi, mais on se serait bien passé de quelques vannes pas spécialement drôles qui semblent décidément être la marque de fabrique des histoires de Daniel Way (sans qui Deadpool se porte bien mieux d’ailleurs).

Le dessin par contre est tout à fait réussi, ce qui ne gâche rien.

Daredevil (Waid/Allred/Samnee) : Daredevil est en grande forme

Double dose de Daredevil, et vu la qualité des épisodes on ne va pas se plaindre. Outre un retour très bien fait sur le passé et la relation Foggy Nelson / Matt Murdock, nous avons droit à une histoire solide où on ne sait plus à quel saint se vouer tellement il se passe des choses étranges.

Le graphisme est de son côté tout aussi réussi que le scénario, ce qui est une constante depuis ce nouveau départ de Daredevil.

Punisher (Rucka/Checchetto) : Du très bon Punisher

En plus des aventures du côté des Thunderbolts, qui se passent plus tard, le Punisher de Rucka poursuit son petit bonhomme de chemin avec deux épisodes très réussis. Les rapports entre Frank Castle et son accolyte sont très bien traités, et l’histoire est vraiment passionnante. J’apprécie que l’on se soit éloigné des débuts de la série où le personnage était moins présent, car il est vraiment bien dépeint et ce serait dommage de se contenter de l’apercevoir.

Du côté du dessin, il n’y a rien à redire, les planches sont réussies.

Le soldat de l’hiver (Brubaker/Lark) : Un très bon épisode

Dans ce nouvel épisode, on retrouve l’ambiance parano à souhait qui fait le sel de la série. L’auteur exploite vraiment très bien ses personnages (surtout Bucky) et poursuit l’arc en cours avec talent. On ne s’ennuie pas une seconde en suivant les pas du Soldat de l’hiver, qui méritait vraiment sa résurection vu les aventures captivantes qu’il vit depuis son retour.

Du côté du dessin, là aussi la qualité est au rendez-vous.


Marvel Top 11 – Panini Comics – 96 pages – 5,50€

Marvel Top 10Captain America – Forever allies (Stern/Santucci/Dragotta) : Une très bonne histoire

C’est un voyage dans le passé qui nous est proposé dans ce numéro, et ce à plus d’un titre : non seulement nous retournons à l’époque où Bucky Barnes portait le costume de Captain America, mais en plus son passé pendant la guerre est au centre de ce récit. L’histoire est très bien fichue, oscillant entre le présent et le passé, le second ayant des conséquences directes sur le premier. Cette histoire est émouvante et pleine de bonnes idées, sans non plus négliger l’action.

Du côté du dessin, nous sommes gâtés avec des planches très réussies.


Et voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous très prochainement pour la suite des bilans de septembre.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Bilan de septembre 2013 (2)

  1. Fred le mallrat dit :

    Pour le marvel top, c est dommage que Panini n est pas rajouté le Young Allie special 70th anniversary qui montrait les retrouvailles entre Cap « bucky » et Wash… C etait aussi par stern et datait de 2008-2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.