Bilan de novembre 2012 (4)

Critiques kiosque

Cela fait déjà une semaine que le précédent bilan a été mis en ligne, il est temps de parler de quatre autres revues.

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Star Wars – Clone Wars 10, Star Wars 40, Wolverine HS 3 et X-Men Universe 5.

Star Wars Clone Wars 10 (novembre 2012)Star Wars Clone Wars 10 : Un numéro sympa

Le premier récit de la revue, Mascarade Jedi, met en scène la jeune Jyl Somptay, chevalier Jedi de son état. Mike W Barr raconte comment Jyl mène son enquête sur la tentative d’assassinat de l’ambassadeur Yong Dolor. L’histoire est classique mais plutôt sympa à lire. Du côté du graphisme, le style de Tanya Roberts donne un cachet plutôt agréable à l’histoire.

On passe ensuite à L’astuce du Jedi aveugle, second récit de la revue. C’est ici Obi Wan Kenobi qui est le personnage central de l’histoire de Mike W Barr. Le Jedi tombe dans un piège, et doit se sortir d’une situation fort périlleuse. C’est une histoire plutôt bien fichue, montrant les ressources des Jedi lorsqu’ils ne peuvent pas compter sur leurs sens. Le graphisme de Tanya Roberts est de son côté plutôt correct, mais un cran en-dessous de l’épisode avec Jyl Somptay.

Le troisième récit, Tout le monde dehors, est quant à lui consacré à Anakin Skywalker. En mission avec Ashoka Tano, le jeune Jedi se retrouve coincé avec de redoutables criminels. Cette histoire de Rik Hoskin m’a fait penser à un vieil épisode de Captaine Flam, et c’est plutôt un compliment venant de moi… 😉 Le récit est plaisant, avec un appel de phares final sur la destinée d’Anakin. Quant aux dessins de Will Sliney, ils sont très réussis.

Un numéro sympa, qui ravira les jeunes amateurs de Star Wars.

Star Wars – The Clone Wars 10 – Delcourt – trimestriel – 3,95€


Star Wars 40 (novembre 2012)Star Wars 40 : Lando Calrissian domine la revue !

La revue s’ouvre sur un récit de Rich Handley et Darko Macan, où Lando Calrissian va acquérir la Cité des nuages de Bespin. L’histoire est bien faite, on retrouve le côté canaille de Lando qui cache un bon fond, ce qui apparaitra au grand jour à la fin de L’Empire contre attaque. On ne s’ennuie pas du tout en lisant ce récit, et même si on connait la destination des auteurs (on sait tous que Lando va gagner Bespin), le voyage est intéressant. Du côté du graphisme, le style un peu cartoony de Chris Brunner apporte un peu de légèreté et de fantaisie à ce récit qui aurait pu être ennuyeux s’il avait été illustré « classiquement ».

Nous allons ensuite sur Tatooine pour le second récit, écrit par Phil Amara. Nous suivons un jeune dresseur de Nerfs (une bestiole de l’univers Star Wars) qui se retrouve embarqué par hasard dans une aventure qu’il n’attendait pas. Cette histoire est très sympathique, redirigeant habilement les clichés habituels du nerd devenant héroïque. les dessins de Francisco Herrera sont quant à eux agréables,  mais sans plus.

Nous restons sur Tatooine pour le troisième récit, où nous retrouvons le redoutable Sarlaac. Mark Schultz nous en apprend plus sur l’effrayant croque-mitaine de Tatooine, et nous sert au passage une petite histoire de revanche indirecte. Le récit est intéressant, et nous avons droit à une belle collection de bestioles de la planète aride. Du côté du dessin, signé Kellie Strom, nous sommes particulièrement gâtés avec des planches magnifiques.

Pour terminer, nous avons droit à une petite histoire humoristique. Se mettant eux-même en scène, Mark Evanier et Sergio Aragones (MAD) nous proposent une histoire complètement barrée sur les coulisses de Star Wars. Je suis un peu perplexe quant à cette histoire, qui oscille entre délire et campagne de pub pour les nouveaux formats de Star Wars. Cela reste amusant à lire, mais sans plus. Quant au graphisme, il est plutôt sympa.

A noter qu’outre la bande dessinée, la revue propose un dossier passionnant sur l’Empire Ecarlate et ça me donnerait bien envie de m’y intéresser ! 🙂

Un bon numéro, qui boucle ainsi la formule actuelle du magazine.

Star Wars 40 – Delcourt – bimestriel – 5,95€


Wolverine HS 3 (novembre 2012)Wolverine HS 3 : Un bon numéro

Pour ce troisième numéro de Wolverine HS, nous délaissons les mésaventures de Daken pour retrouver son père dans la mini-série Alpha & Omega. Dans le contexte de la série Wolverine & The X-Men, Brian Wood nous montre à quel point Kid Omega peut rendre la vie difficile à Wolverine et son équipe. Utilisant une idée de départ qui a déjà été exploitée, l’auteur arrive à nous proposer une aventure très bien faite où le lecteur est tout aussi malmené que les personnages. Les interactions Wolverine/Kid Omega ne sont pas aussi savoureuses que sous la plume de Jason Aaron mais elles sont tout de même très soignées et ce récit se lit vraiment sans la moindre once d’ennui.

Du côté du dessin, Roland Boschi et Mark Brooks travaillent de concert pour illustrer les différents aspects de l’histoire (je n’en dirai pas plus) et le résultat est vraiment réussi.

Un bon numéro, qui se lit vraiment très bien.

Wolverine Hors Série 3 – Panini Comics – 112 pages – irrégulier – 5,60€


X-Men Universe 5 (novembre 2012)X-Men Universe 5 : Heureusement qu’il y a X-Force et Age of Apocalypse !

Les X-Men de Victor Gischler ouvrent le bal, pour conclure l’arc en cours sur les vampires. Les épisodes précédents étaient particulièrement poussif, mais celui-ci se lit plutôt tranquillement même s’il n’atteint pas des sommets. J’espère qu’on va parler d’autre chose dans les mois à venir ! Du côté du dessin, les planches de Jorge Molina et Salva Espin sont plutôt réussies.

On passe ensuite à Astonishing X-Men, et là par contre on ne peut pas dire que le niveau remonte par rapport au mois dernier. Marjorie Liu expédie les combats en vitesse, avant de se concentrer sur le mariage de Vega. Ce qui est dommage, c’est que Marvel ait mis le paquet sur la promotion du mariage de Vega, mais que le mariage en question soit traité avec des gros sabots. A ce titre, la relation Apollo/Midnighter était traitée avec beaucoup plus de naturel chez Wildstorm…Du côté du dessin, signé Mike Perkins, c’est par contre très réussi.

C’est ensuite David Lapham qui prend le relai, avec un nouvel épisode se passant à l’Ere d’Apocalypse. Ce nouvel épisode est vraiment intéressant, l’auteur partant des directions plutôt bien pensées à partir du contexte de cette Ere particulière. Et pour ne rien gâcher, les planches de Roberto de la Torre sont très réussies.

Pour finir, nous avons droit à une double dose d’Uncanny X Force. Rick Remender est toujours très à l’aide avec le casting de sa série, et les deux épisodes sont intéressants mais le premier est quand même un peu moins bon. Uncanny X Force reste en tout cas une bonne série proposant des intrigues solides. Du côté du dessin, le graphisme de Greg Tocchini sur le premier épisode est toujours assez spécial, par contre j’ai beaucoup aimé celui de Phil Noto sur le second.

Un bon numéro, encore plombé par Astonishing X-Men.

X-Men Universe 5 – Panini Comics – 112 pages – mensuel – 4,80€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous prochainement pour la chronique des ultimes revues Panini du mois de novembre.

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Bilan de novembre 2012 (4)

  1. Superboy (Site Comic Screen) dit :

    L’épisode de Capitaine Flame… Ce ne serait pas celui où il y a un vaissseau prison et, à la fin, des prisonniers au grand coeur se sacrifient pour sauver tout le monde ??????
    Je tente, car j’avais aimé cet épisode ! C’est loin… J’avais, quoi, 7,8 ans ?!

  2. Superboy (Site Comic Screen) dit :

    L’épisode de Capitaine Flame… Ce ne serait pas celui où il y a un vaissseau prison et, à la fin, des prisonniers au grand coeur se sacrifient pour sauver tout le monde ??????
    Je tente, car j’avais aimé cet épisode ! C’est loin… J’avais, quoi, 7,8 ans ?!

    • mdata dit :

      C’est bien celui là 🙂 Un de mes préférés 🙂

      • Superboy (Site Comic Screen) dit :

        AHHHHHH !
        oui, moi aussi, c’est un de mes préférés, au point que c’est un des rares dont je me souvienne. La grande époque, avec aussi, plus tard, Cobra et les pirates de l’espace (l’homme de verre, le base-ball de la mort…). Voilà des scénars d’enfer !
        Sinon, j’adore aussi ton avatar (c’est du Tonnnerre !) et ton boulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.