Bilan de mars 2013 (2)

Critiques kiosque

Après un premier bilan hier, continuons sur notre lancée avec un second !

Au programme : Iron Man 9, Marvel Best Sellers 1, Marvel Knights 7 et Marvel Top 9.

Iron Man – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Iron Man 9Iron Man (Fraction/Larroca) : Pas mal…

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne sait jamais danser avec le travail de Matt Fraction sur Iron Man car le niveau des épisodes est très fluctuant. Ces deux épisodes sont plutôt dans la fourchette haute de son run, et se lisent plutôt bien. La multiplication des subplots alourdit un peu la lecture par moments car on en voit pas trop où l’auteur veut en venir mais globalement ce n’est pas mal. Il y a de bonnes idées dans cet épisode, reste à voir ce que l’auteur en fera !

Du côté du dessin, par contre c’est constant, et depuis le temps vous avez compris que je ne suis pas du tout client… 🙁

Les Nouveaux Vengeurs (Bendis/Deodato) : Un épisode très « Bendissien »

Une constante du travail de Bendis sur les Vengeurs est sa manie de les faire rester autour d’une table pour caser des dialogues façon Tarentino. Cet épisode ne déroge pas à la règle, en repartant dans le trip Illuminati de l’auteur et donc en mettant les protagonistes autour d’une table pour parler. Cela se lit, mais sans plus, Bendis donnant vraiment l’impression de jouer la montre et d’avoir livré un épisode de remplissage.

Par contre du côté du dessin il n’y a pas de critiques à faire, c’est très soigné.

Les 4 Fantastiques (Hickman/Camuncoli) : Un bon épisode

Faisant suite à l’épisode précédent, cet épisode explore la mythologie du Wakanda et s’avère particulièrement plaisant à lire. L’auteur a parfaitement saisi comment exploiter la dualité mythes/science qui fait la particularité du pays de la Panthère noire et nous livre un épisode réussi.

Du côté du dessin, nous avons droit à de jolies planches qui servent bien le récit.

La Fondation du Futur (Hickman/Dragotta) : Un épisode très intéressant

Une fois encore nous avons droit à un épisode très intéressant, où l’auteur continue à ne pas céder à la facilité de faire du « FF bis » et livre de vraies histoires avec une perspective différente de celle qui est en place dans la série-mère. On ne s’ennuie vraiment pas et les personnages sont très bien caractérisés.

Du côté du dessin, le style employé colle parfaitement à l’ambiance de l’histoire et les planches sont soignées.


Marvel Best Sellers 1 – Panini Comics – 120 pages – 5,70€

Marvel Best Sellers 1Wolverine & le Punisher (Milligan/Weeks) : Bourrin !

Dans ce premier numéro de la nouvelle revue de Panini se trouve une histoire complète mettant en scène deux personnages de Marvel qui n’ont pas l’habitude de faire dans la dentelle : Wolverine et le Punisher. Avec un duo pareil on peut s’attendre à du bourrin et effectivement c’est bien ce qu’il ressort de la lecture de ce récit. Même si l’auteur glisse ici et là des passages outranciers ou des critiques de la société tout ceci cela reste un récit qui se lit bien mais sans plus.  Certaines transitions sont en plus un peu loupées, ce qui m’a fait redouter de prime abord un souci d’impression et de pages mélangées. Mais comme je le disais ça se lit bien et l’histoire remplit son contrat de divertissement musclé.

La partie graphique est de son côté très soignée et les planches sont très réussies.


Marvel Knights 7 – Panini Comics – 128 pages – 5,70€

Marvel Knights 7Spiderman / Daredevil / Punisher (Waid/Rucka/Chechetto) : Un crossover époustouflant

Les trois premiers épisodes de la revue forment un crossover entre les séries de ses protagonistes, le fameux Disque Oméga détenu par Daredevil étant au centre de toutes les attentions. Ces trois épisodes sont très réussies, avec une histoire passionnante exploitant parfaitement les personnages et de multiples rebondissements. On ne s’ennuie pas une seule seconde à la lecture de ces pages et même si la fin est un petit peu frustrante ce crossover est largement plus réussi que les sempiternels events que l’on subit chaque année.

Du côté du dessin, c’est également une réussite avec des planches très soignées.

Daredevil (Waid/Samnee) : Un épisode de transition intéressant

Retour au calme pour Daredevil avec un épisode où le personnage raconte une anecdote de son passé. Cet épisode de transition est très intéressant, mettant une nouvelle fois en avant la complémentarité de Matt Murdock et Foggy Nelson qui sont brillants chacun dans leur domaine mais se complètent très bien pour former un duo juridique redoutable.

Le dessin est de son côté très réussi, ce qui ne gâche rien.

Punisher (Rucka/Colak) : Un bon épisode

Retour au calme aussi pour le Punisher, dans un épisode où il n’est qu’évoqué au cours d’un long interrogatoire. Cette façon de raconter les aventures du Punisher tranche totalement avec les runs des auteurs précédents mais finalement ça marche plutôt bien aussi et cet épisode est plutôt réussi.

Rien à redire non plus sur le plan graphique, les planches sont réussies.

Le soldat de l’hiver (Brubaker/Guice) : Un très bon épisode

On ne parlera pas de calme dans cet épisode, qui est beaucoup plus mouvementé que les deux épisodes dont je viens de parler. Une fois de plus les aventures de Bucky sont passionnantes, avec une très bon utilisation du personnage qui est largement plus intéressant qu’en tant que remplaçant de Captain America (même si ce n’était pas mauvais, loin de là). De l’action, des rebondissements…tous les ingrédients d’un épisode réussis sont présents et la mayonnaise prend très bien.

Même constat du côté du dessin, qui sont très soignés.


Marvel Top 9 – Panini Comics – 120 pages – 5,70€

Marvel Top 9Les Quatre Fantastiques, Daredevil, Wolverine (Davis) : Trois annual intéressants et magnifiquement illustrés.

Les trois annual de ce numéro ont une particularité : bien que mettant en scène des héros différents, ils constituent les volets d’une seule et même histoire où on retrouve la famille Destine. Ces trois épisodes sont intéressants, et même si on rate des choses sans avoir lu l’album ClanDestine (ou si on n’en garde que peu de souvenirs…) ils sont tout de même accessibles. L’histoire est un rien tarabiscotée mais se lit très bien, grâce au talent d’Alan Davis qui intègre très bien ses créations et des personnages connus de l’univers Marvel. Ces épisodes ne font pas avancer les personnages principaux (comme souvent dans un annual) mais permettent d’enrichir l’univers de ClanDestine et apportent des réponses aux lecteurs de l’album dont je parlais plus haut.

Du côté du dessin, nous avons droit à des planches magnifiques dont on identifie l’artiste du premier coup d’œil grâce à son style unique.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Si tout va bien, rendez-vous demain pour les quatre revues suivantes du mois de mars.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.