Bilan de mai 2012 (4)

Critiques kiosque

En premier jour du week-end, que diriez-vous d’un petit bilan de lecture ?

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Marvel Knights 2, Marvel Movies 2, Spiderman Classic 2 et Ultimate Universe 1.

Marvel Knights 2Marvel Knights 2 : Ghost rider fait un peu tâche à côté des deux autres séries

Pour commencer la revue, nous retrouvons le Daredevil de Mark Waid. Comme le mois dernier, les épisodes sont vraiment excellents. Le changement de  registre de la série est vraiment une réussite, et on trouve pas mal de bonnes idées dans les histoires présentées. Graphiquement, Paolo Rivera et Marcos Martin rivalisent de talent pour nous livrer des planches très stylées.

On passe ensuite à Ghost rider, et là le niveau retombe. Rob Williams livre ici un véritable nanar, qui fait plus penser aux films qu’aux séries précédentes. Il y a d’ailleurs quelques clins d’oeil qui font penser que l’auteur essaie de raccrocher les wagons avec le film. L’idée du changement d’hôte était bien trouvé, mais elle est terriblement mal exploitée. Du côté du dessin, on n’est pas gâtés non plus car les planches de Matthew Clark sont plutôt moyennes et celles de Brian Ching assez moches…

Pour finir, on retrouve le Punisher version Greg Rucka et là le niveau remonte. Si l’anti-héros n’est pas bien bavard, il est nettement plus présent que dans le premier numéro et ces deux épisodes sont vraiment très réussis. Les dessins de Marco Chechetto sont en plus particulièrement réussis, ce qui ne gâche rien.

Un bon magazine, un peu plombé par Ghost rider qui fort heureusement ne restera pas bien longtemps…


Marvel Movies 2Marvel Movies 2 : Un nouveau numéro très sympa

Dans ce second numéro de Marvel Movies, nous trouvons une histoire qui sert de prologue au film Avengers : la grosse semaine de Nick Fury. Plutôt que de simplement imaginer une histoire juste avant, Christopher Yost et Eric Pearson livrent un récit qui cimente les liens entre les films Marvel Studios. On retrouve donc des éléments des différents films, reliés ensemble et vus du point de vue du SHIELD, ce qui est une bonne idée vu qu’avant Avengers la bande de Fury était un peu en retrait. Le résultat est vraiment pas mal, et s’avère être un complément très sympa aux films.

Graphiquement par contre c’est très inégal. Il y a plusieurs artistes au travail, et le niveau est en dents de scie. C’est dommage, car l’histoire aurait mérité un graphisme plus soigné.

Au bout de deux numéro, Marvel Movies n’est toujours pas la catastrophe annoncée … 😉


Spiderman Classic 2Spiderman Classic 2 : Intéressant sans être indispensable

Dans ce numéro de Spiderman classic, nous trouvons les premiers épisodes de Spiderman avec son costume noir, avec pour finalité d’arriver jusqu’à la naissance de Venom dans le numéro suivant. Nous pouvons donc assister aux premiers pas de Peter Parker avec son costume « magique », qui à ce stade lui simplifie la vie au quotidien même si on commence à voir qu’il se passe des choses louches. Ces épisodes marquent également la transition de Roger Stern à Tom Defalco, qui officie à partir du second épisode présenté ici. C’est donc du Spiderman très classique des années 80, avec des histoire sympa mais sans non plus égaler le niveau de l’ère Stern. Ce n’est pas mauvais, loin de là, mais il manque un petit quelque chose indéfinissable que l’on retrouvait dans le run de Roger Stern et qui fait pétiller à coup sûr le regard des lecteurs qui ont connu cette époque.

Graphiquement, nous avons droit à des épisodes signés Ron Frenz et Rick Leonardi. C’est plutôt joli et pas trop daté, mais je reconnais avoir une nette préférence pour la partie signée Ron Frenz.

Un bref épisode un peu plus récent, signé David Michelinie et Paris Culling et mettant en scène Venom, ferme ce numéro. Là on est dans le très dispensable, qui n’a d’intérêt que pour remplir un trou dans le sommaire…

Ces épisodes sont intéressants pour saisir le contexte de la naissance de Venom, mais ne constituent pas non plus une lecture indispensable.


Ultimate Universe 1Ultimate Universe 1 : Un très bon début pour la première revue anthologie de l’univers Ultimate

La revue commence avec la nouvelle série consacrée à Ultimate Spiderman. Peter Parker est en effet tragiquement décédé, mais la nature (et les éditeur) ayant horreur du vide, un nouvel homme-araignée débarque dans l’univers Ultimate. Brian Michael Bendis nous présente donc Miles Morales, qui lui aussi acquiert des pouvoirs d’araignée mais différents de ceux de Peter. L’auteur a pris soin en effet de ne pas servir une resucée de Peter Parker, Miles ayant également une vie différente de celle de son prédécesseur. Le début est prometteur, on retrouve la patte de Bendis qui a toujours particulièrement soigné la version Ultimate de Spiderman. Du côté du dessin, les planches de Sara Pichelli sont très réussies et conviennent à merveille au récit qu’elles illustrent.

On passe ensuite aux X-Men, dans un récit faisant suite à Ultimate X (dont je vous conseille la lecture). C’est Nick Spencer qui s’occupe des mutants version Ultimate, et franchement c’est très réussi. Le statu-quo des mutants post-Ultimatum est intelligemment géré et l’auteur « ultimatise » à bon escient des choses qui viennent de l’univers classique. Graphiquement, nous sommes gâtés avec de bien jolis dessins de Paco Medina.

Pour finir, nous retrouvons les Ultimates, dans une histoire fort intéressante de Jonathan Hickman. Ce dernier, comme à son habitude, livre un scénario complexe mais intéressant. Il y a de très bonnes idées dans ce récit, et je suis curieux de voir comment cela va évoluer. Du côté du graphisme, Esad Ribic livre de très jolies planches qui servent parfaitement le récit.

On a attendu longtemps une revue anthologique pour l’univers Ultimate, mais avec une qualité pareille on peut se dire que l’attente valait le coup… 😉


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Le prochain bilan sera court, car il ne reste plus que deux revues Panini à chroniquer avant de nous intéresser aux revues Urban Comics en fin de mois.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

8 réponses à Bilan de mai 2012 (4)

  1. Machin dit :

    J’ai craqué pour Ultimate Universe – la lecture d’Ultimate X m’ayant bien accroché – et je n’ai pas été déçu par une une revue où les X-Men et Spiderman m’ont beaucoup plu. J’ai beaucoup plus de mal avec les Ultimates et j’ai décroché en première lecture. Je reprendrai dans quelques jours pour voir si je n’accroche pas un peu plus.
    Par contre je ne prendrai plus Marvel Knights où le déplorable Ghost rider et le très hermétique Punisher ont réussi – en même pas 4 épisodes chacun – à me fatiguer (j’ai même relu Ghost rider pour voir s’il n’y avait pas du second degré qui m’aurait échappé !)… J’irai travailler l’anglais en prenant Daredevil en VO car là pour le coup j’ai été véritablement conquis par ces épisodes qui sont graphiquement ce que j’ai vu de mieux ces derniers mois : créatif, léger et dynamique. Du super super-héros !

    • mdata dit :

      Il est vrai que le style de Jonathan Hickman peut surprendre sur Ultimates, qui est d’habitude une série plus bourrine. 😉 A voir au bout de quelques épisodes…

      Pour Ghost rider il est vrai qu’on touche le fond là. Et comme tu dis même pas de second degré. Punisher est déconcertant car on n’a jamais été habitué à suivre ses aventures sans savoir ce qu’il se passe dans sa tête…

  2. Strider Tag dit :

    Pour ceux que ça intéresse, le run de Roger Stern sur « Amazing Spider-Man » a commencé à être publié en VO dans la collection « Essential » (à partir du volume 10 pour être plus précis) .

  3. christophe dit :

    Bon je dois dresser également le même constat pour Ghost Rider, c’est vraiment pas terrible, autant au scénario qu’au dessin … Heureusement certains plans sont tout de même saisissants mais globalement c’est pas top … Je suis dégouté car c’est un personnage que j’aime beaucoup. Pour DD et Punisher c’est franchement excellent, un pur bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.