Bilan de juillet 2013 (3)

Critiques kiosque

Comme promis hier, voici un nouveau volet des bilans des revues du mois de juillet 2013.

Au programme : Spiderman 1, Star Wars Comics Magazine 4, Uncanny Avengers 2 et Ultimate Universe 8.

Spiderman 1 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Spiderman 1Superior Spiderman (Slott/Stegman) : Deux épisodes passionnants

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Dan Slott est gonflé. Non content d’avoir remplacé l’esprit de Peter Parker par celui du Dr Octopus, l’auteur persiste et signe en livrant des épisodes passionnants où l’ennemi du Tisseur s’adapte à la vie de ce dernier en apportant sa touche personnelle et ce jusque dans sa vie privée. Le pitch est vraiment culotté mais l’auteur s’en sort à merveille et livre deux épisodes très réussis pendant lesquels on ne cesse de demander jusqu’où il osera aller.

Du côté du dessin, les planches sont très réussies et servent bien le récit.

Avenging Spiderman (Bunn/Dell’Otto) : Pas mal mais sans plus

C’est le vrai Peter Parker que l’on retrouve dans ces deux épisodes se situant en Terre Sauvage, une région qui décidément ne lui réussit pas. Cette histoire se lit bien, mais sans plus. En effet le team-up marche bien, mais cette histoire sent fortement la redite.

Du côté du dessin, nous avons par contre droit à de très jolies planches.

Amazing Spiderman (Fialkov/Plati) : Un récit oubliable

C’est un petit récit sommes toutes assez dispensable qui ferme la revue, et là aussi ça sent la redite. En effet, c’est une énième histoire où Peter prend un jeune sous son aile parce qu’il lui rappelle sa jeunesse et même si ce n’est pas désagréable à lire c’est un récit tout à fait oubliable.

Du côté du graphisme, les dessins sont corrects mais sans plus


Star Wars Comics Magazine 4 – Delcourt – 128 pages – 6,50€

Star Wars Comics Magazine 4La Tribu perdue des Siths (Miller/Mutti) : Une très bonne histoire

L’histoire entamée dans le précédent numéro se poursuit et s’achève ce mois-ci, et l’intérêt est toujours présent. En effet, ce récit est bien pensée, montrant que même au sein des « méchants » de Star Wars (à savoir les Sith) il y a des individus pires que d’autres. Cette nouvelle civilisation est vraiment une bonne trouvaille et on ne voit pas le temps passer en lisant ces épisodes.

Le graphisme est de son côté tout à fait réussi.

Dark Vador (Alden/Trevino) : Ca se lit bien mais sans plus

Dans la plus grande tradition des récits de l’Univers étendu se faufilant dans les interstices de la continuité de Star Wars, cette histoire montre ce qui s’est passé pour Dark Vador juste après la bataille de Yavin. L’épisode se lit plutôt bien, mais n’est pas non plus d’un très grand intérêt à part montrer Vador en chef de meute, ce qui est assez original.

Du côté du dessin, les planches sont plutôt réussies.

Pause déjeuner (Adams/Schultz) : Sans prétention et touchant

Voici un petit récit sans prétention, qui s’attache davantage à l’aspect émotionnel des personnages que ce qu’on a l’habitude de lire habituellement dans l’univers de Star Wars. Au final, cette petite histoire est touchante et même si son aspect canonique peut être remis en question il est agréable de découvrir une facette inattendue de Dark Vador.

Du côté du graphisme, le style employé colle parfaitement au ton de cette histoire.

Rédactionnel

Dans ce numéro, nous avons notamment droit à une interview d’Edward Summer, qui a beaucoup travaillé sur les relations entre George Lucas et le monde du comic book pour les adaptations des films. Cette interview est très intéressante, et permet d’en apprendre plus sur les coulisses de ces adaptations.


Uncanny Avengers 2 – Panini Comics – 72 pages – 4,50€

Uncanny Avengers 2Uncanny Avengers (Remender/Cassaday) : Un épisode meilleur que le précédent

Dans le numéro précédent, je n’avais pas été convaincu par cette nouvelle série, mais ce mois-ci je remet mon jugement en question. En effet, la série commence à décoller avec cet épisode qui se lit très bien malgré le pitch très étrange. Les personnages sont bien exploités dans une histoire qui tient la route, et comme souvent ce mois-ci je me demande jusqu’où l’auteur va aller, d’autant plus qu’il est capable d’aller très loin (souvenez-vous de Franken Castle !).

Du côté du dessin, les planches sont très réussies

Avengers Arena (Hopeless/Walker) : Un excellent épisode

Après un premier épisode malmenant particulièrement le lecteur, nous retrouvons les prisonniers d’Arcade dans la suite de leurs mésaventures. C’est l’occasion de faire connaissance avec un personnage plutôt attachant, que l’on découvre à travers des flashbacks. L’épisode est une nouvelle fois très réussi et met les nerfs à vifs du fait du caractère totalement imprévisible de l’histoire où tout le monde est susceptible de trépasser au moment où on s’y attend le moins.

Du côté du dessin, nous avons droit à de très belles planches.

A+X – Black Widow + Malicia Widow (Bachalo) : Distrayant

Le premier team-up Avengers/Mutants de ce mois met en scène la Veuve noire et Malicia dans une petite histoire distrayante, mais sans plus. Je me suis surpris à sourire en lisant quelques dialogues, mais dans l’ensemble il n’y a pas de quoi sauter au plafond.

Du côté du dessin par contre le style de Chris Bachalo colle très bien à l’ambiance un peu fofolle de l’histoire.

A+X – Iron Man + Kitty Pryde (David/Del Mundo) : Excellent !

Le second team-up par contre relève le niveau, mais il faut dire aussi qu’on a droit à un poids lourd au scénario : Peter David en personne. L’histoire est vraiment agréable à lire, servie par d’excellents dialogues et jouant habilement sur la personnalité des personnages et leur historique.

Du côté du dessin, le style employé est en totale adéquation avec l’ambiance farfelue du récit.


Ultimate Universe 8 – Panini Comics – 128 pages – 5,70€

Ultimate Universe 8Ultimates (Humpries/Tan/Ross) : Deux très bons épisodes

Le gros crossover des séries Ultimate se poursuit, avec deux très bons épisodes où le contexte très particulier est employé à merveille. Les personnages des Ultimates sont très bien employés (surtout Captain America), et c’est avec plaisir qu’on se réveille une nouvelle fois de la torpeur induite par les épisodes alambiqués précédant le crossover.

Du côté du dessin, il n’y a rien à redire, les planches sont très réussies.

Ultimate X-Men (Wood/Medina/Barberi) : Deux bons épisodes

Depuis que Brian Wood a repris la série, le niveau ne cesse de remonter. Impliqués dans le crossover, les mutants jouent un rôle fort important dans l’intrigue et sont parfaitement employés. Même si le crossover peut à mon avis se suivre avec seulement Ultimates, Ultimate X-Men offre un complément intéressant à l’histoire et se lit sans déplaisir.

Ultimate Spiderman (Bendis/Marquez/Laraz) : Deux excellents épisodes

En léger décalage par rapport aux autres séries, Ultimate Spiderman est néanmoins impactée par le crossover en cours. Une fois encore nous avons droit à d’excellents épisodes, avec un personnage qui est vraiment très bien caractérisé et employé.

Du côté du dessin, nous sommes gâtés avec des planches très soignées.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Dès demain, vous pourrez retrouver la suite des bilans de juillet.

Taggé , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.