Bilan de juillet 2013 (2)

Critiques kiosque

Après un premier bilan hier, on ne perd pas le rythme et on continue avec quatre autres revues de juillet.

Au programme : Iron Man 1, Marvel Best-sellers 3, Marvel Classic 11 et Marvel Knights.

Iron Man 1 – Panini Comics – 112 pages – 4,80€

Iron Man 1Iron Man (Gillen/Land) : Intéressant mais pique les yeux

Maintenant que Matt Fraction est allé jouer ailleurs, c’est un nouveau départ pour Iron Man. Et comme il y a bien longtemps sous la plume de Warren Ellis à l’époque, ce nouveau départ rime avec Extremis (tout lien avec un petit film fauché qui serait sorti au mois d’avril serait bien entendu totalement accidentel… ;)). Cet épisode est intéressant, et il est plus rythmé que ce que nous avons enduré ces derniers mois.

Du côté du dessin par contre…aie aie aie ça pique ! Greg Land arrive à faire encore moins bien que Salvador Larroca en nous sortant ses célèbres faciès crispés et du coup on a un graphisme tout propret mais qui pique les yeux.

Gardiens de la galaxie (Bendis/McNiven) : Des origines intéressantes

Cet épisode des Gardiens s’attarde sur les origines de Star-Lord, à la sauce Bendis, et complète ainsi l’aperçu que l’on avait eu il y a quelques mois dans le prologue de Marvel Now ! dans une revue dédiée. Cet épisode est en tout cas très bien fichu et plante le décor pour les futures aventures des Gardiens d’une bien belle manière.

Du côté du graphisme, nous sommes tout aussi gâtés avec des planches très réussies.

Nova (Loeb/McGuinness) : Un bon épisode

J’avoue qu’en voyant le nom de l’auteur, j’avais un peu peur du résultat et finalement…j’ai eu raison d’aller au-delà de mes préjugés. En effet, cet épisode est très sympathique, avec des origines bien trouvées pour ce nouveau Nova (pour être honnête, je n’avais même pas fait attention à la couleur de son casque). Je me demande ce que ça va donner pour la suite, mais pour le moment j’ai aimé ce que j’ai lu.

Du côté du graphisme, les planches sont très soignées et servent bien le récit.

Les Quatre Fantastiques (Fraction/Bagley) : Un bon début

Là aussi, le nom de l’auteur m’a fait craindre le pire, et là aussi j’ai eu tort. Ce premier épisode est franchement intéressant, avec une bonne idée de départ et une orientation vers les fondamentaux des Fantastiques qui me fait plaisir en tant que vieux lecteur de leurs aventures. Là aussi je me demande ce que ça va donner pour la suite (pourvu que cela ne fasse pas un soufflé qui retombe !), mais là ça commence très bien.

Les dessins sont de leur côté plutôt réussis, même si je sais que le style de l’artiste ne plaira pas à tout le monde (en ce qui me concerne j’ai toujours bien aimé son travail).


Marvel Best-sellers 3 – Panini Comics – 120 pages – 5,90€

Marvel Best Sellers 3Spiderman – Un grand pouvoir… (Lapham/Harris) : Une relecture intéressante des débuts de Spiderman

Dans ces épisodes, nous assistons à une relecture de la période de la vie de Spiderman se situant entre l’acquisition de ses pouvoirs et sa prise de conscience de la nécessité de les employer pour faire autre chose que le mariole. Alors que cette période est souvent rapidement esquissé dans les récits sur les origines du Tisseur, l’auteur s’attarde dessus en brossant le portrait peu flatteur d’un jeune irresponsable qui se fait mener par le bout du nez et qui est prêt à tout pour la gloire. Cette approche, qui risque de déplaire aux fans de Spiderman plus attachés à un personnage plus lisse (il faut dire que l’auteur met le paquet pour rendre Peter antipathique), fonctionne très bien et c’est avec intérêt que l’on suit les débuts difficiles de celui qui apprendra au prix fort que de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités (j’étais un peu obligé de la placer celle-là… ;)).

Du côté du graphisme, on retrouve un Tony Harris en grande forme dont le style sied à merveille à cette relecture des origines d’un des héros les plus populaires de Marvel.


Marvel Classic 11 – Panini Comics – 128 pages – 5,90€

Marvel Classic 11Warlock (Thomas/Kane) : Du bon vieux cosmique bien rétro

Dans ce numéro, nous assistons aux débuts d’un héros cosmique précédemment connu sous le nom de Lui et adoptant le nom de Warlock. Il s’agit d’épisodes qui ont un petit goût de nostalgie très agréable, avec un Roy Thomas en roue libre qui  introduit ici des concepts qui seront ré-utilisées par la suite : Le lien entre Warlock et le Maître de l’évolution, la capacité de ce dernier à devenir une entité désincarnée (quoique cette capacité est surtout évoquée ici), la Contre-Terre…Autant d’idées qui sont parfaitement exploitées dans ces épisodes qui se lisent très bien, et qui donnent très envie de lire la suite (subtil appel du pied aux instances Paniniennes…;)). Certes, certaines approximations scientifiques peuvent faire sourire (surtout la création de la Contre Terre), mais il faut se remettre dans le contexte de l’époque où la nature même des pouvoirs de nos héros favoris était assez farfelue (la radiation, couteau-suisse de Stan Lee pour justifier l’apparition de super pouvoirs ! :)). En tout cas c’est un très bon numéro, et j’espère qu’il se vendra suffisamment pour que sa suite soit au programme (appel du pied subtil II : le retour).

Du côté du graphisme, les planches de Gil Kane ont elles aussi ce charmant old school et illustrent avec efficacité ces aventures de Warlock.


Marvel Knights 9 – Panini Comics – 128 pages – 5,70€

Marvel Knights 9Thunderbolts (Way/Dillon) : Un bon début

En dehors des Vengeurs, dont le nom a été décliné à maintes reprises, les Thunderbolts ont eu droit à pas mal de versions au cours des années. C’est une nouvelle équipe qui n’a rien à voir avec les anciennes qui se monte dans ces pages, avec des membres dont on n’aurait jamais pu supposer qu’ils finiraient ensemble. Ce premier épisode est intéressant, avec une bonne utilisation de ses personnages.

Le graphisme, assuré par un vieil habitué du Punisher, est de son côté tout aussi réussi.

Daredevil (Waid/Samnee) : Deux épisodes passionnants

Dans ces deux épisodes, l’auteur clôt l’intrigue en cours et la complète avec une nouvelle déclinaison du Voyage fantastique (un classique de la SF). Une fois encore, la magie opère et ces deux épisodes de Daredevil sont passionnants. Le dénouement du second m’intrigue, j’espère que nous n’allons pas retomber dans l’ambiance « Daredevil pète les plombs » dont l’auteur s’est affranchi depuis le début de son run. Mais en attendant, il y a de quoi passer une fois encore un très bon moment en compagnie de Daredevil.

Punisher (Rucka/Suayan) : Un très bon épisode

C’est un nouvel épisode fort intéressant qui nous est proposé ce mois-ci, avec de l’action bien dosée et une utilisation judicieuse des rapports entre Frank Castle et son acolyte. Alors que le début de la série ne misait pas trop sur le Punisher lui-même, ce dernier est de plus en plus présent et ce n’est pas pour me déplaire car sa caractérisation est très soignée.

Du côté du graphisme, les planches sont très réussies.

Soldat de l’hiver (Brubaker/Lark) : Un nouvel arc qui commence fort

C’est un nouvel arc qui commence avec ces deux épisodes, continuant sur la lancée des précédents où le Soldat de l’hiver traque les fantômes de son passé. Ces deux épisodes sont intéressants, Bucky étant une fois de plus bien plus intéressant dans ce rôle que sous le masque de Captain America. L’auteur semble avoir pas mal de bonnes idées en tête, j’espère qu’il va continuer sur sa lancée car pour le moment c’est une très bonne série qu’il nous propose.

Du côté du dessin, les planches des deux épisodes sont très réussies et restituent très bien l’ambiance du scénario.


Et voilà c’est tout pour aujourd’hui.

Jamais deux sans trois, rendez-vous dès demain pour un nouveau bilan de juillet ! 🙂

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Bilan de juillet 2013 (2)

  1. Courge dit :

    Iron Man intéressant? Moi ca m’a ennuyé: on nous ressort du Extremis et de la Maya.Sur la plupart des cases au moins un personnage montre ses dents.
    Bon on eu du phoenix, du extremis donc on peut s’attendre à voir ressortir du clone prochainement? Les Vengeurs et les X-men s’allient pour affronter la plus grande des menaces: une armée de spider-clones boostés à l’extremis conduits par [insérer nom du mechant du film des Guardiens de l’unives]. Quel rôle tiens Ultron dans cette histoire? Une chose est sure: pour nos heros plus rien ne sera jamais plus comme avant!

    • mdata dit :

      C’est clair que si on a du Greg Land, on a de l’ultra brite à toutes les planches… 😉 Sinon oui c’est pas hyper original mais c’est intéressant en ce sens que l’histoire tient debout et qu’il s’y passe des choses, ce qui change par rapport à Fraction 😉

      (mort de rire pour le reste de ton commentaire ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.