Bilan de janvier 2013 (4)

Critiques kiosque

Après un troisième bilan hier, voici les dernières revues de Panini pour le mois de janvier 2013.

Au programme : Avengers Extra 5, Marvel Classic 9, Marvel Knights 6 et Ultimate Universe 5.

Avengers Extra 5

Avengers Extra 5Captain America & Bucky (Brubaker / Asmus) : Une histoire très intéressante

Dans ce récit, l’auteur revient sur deux personnages de l’histoire de Captain America : les remplaçants de Steve Rogers et Bucky Barnes lors de la mort présumée de ces deux derniers. C’est l’occasion de construire une histoire en mêlant le passé et le présent des personnages, ce qui est une spécialité de Brubaker quant il travaille sur Captain America. L’histoire est très intéressante et bien construire, avec des idées très bien trouvées. Du côté du graphisme, les planches sont très réussies et servent très bien le récit.

Deux courts récits ferment la revue, plutôt anecdotiques mais pas désagréables à lire. On est cependant loin du niveau de l’histoire principale qui est bien plus intéressante.


Marvel Classic 9

Marvel Classic 9Daredevil (Lee / Everett / Romita) : Du bon vieux Daredevil bien rétro

Bien avant que Frank Miller ne fasse de Daredevil un héros sombre et torturé, Matt Murdock était un super héros plus classique. Avec ces épisodes plus anciens (dont le tout premier !), nous pouvons donc (re)découvrir les aventures de Daredevil à ses débuts, dans un ton beaucoup plus léger que sous la plume de Miller ou Bendis. Ces épisodes ont le charme irrésistible des vieux épisodes des séries Marvel, avec tous les ingrédients des super héros à l’ancienne (triangle amoureux, vaudeville autour de l’identité secrète du héros…). Ces épisodes sont très agréables à lire et ce numéro a comme les précédents un air de Strange Spécial Origines… 🙂 Du côté du dessin, le classicisme est aussi présent que pour le scénario mais là aussi cela a un certain charme. Si vous aimez le Daredevil de Mark Waid, ces épisodes vous plairont !


Marvel Knights 6

Marvel Knights 6Daredevil (Waid / Rivera / Pham) : Deux très bons épisodes

Dans le premier épisode, nous assistons à la conclusion de l’arc opposant Daredevil à l’Homme taupe. Cet épisode est un peu plus grave que les précédents mais est tout aussi réussi, faisant penser à la période de la carrière de Daredevil se déroulant juste avant l’arrivée de Frank Miller (un peu plus sombre qu’à ses débuts mais pas encore comme sous la plume de Miller). Le second est plus léger, exploitant parfaitement le flou autour de la double identité de Matt Murdock pour le public. Avec le recul, cette histoire de doute est une trouvaille largement meilleure qu’un retour au status quo en utilisant des moyens plus radicaux qui font d’habitude partie de la panoplie de Marvel. Les dessins des deux épisodes sont quant à eux très réussis, avec deux styles très différents.

Ghost rider (Williams / Lupachino) : Ouf, c’est fini !

Et voilà, nous y sommes : c’est le dernier épisode de Ghost rider. Vu la conclusion de l’épisode, on peut se demander « Tout ça pour ça ? » tout en étant soulagés que cela soit enfin fini. L’épisode est à l’image du reste de la série : très moyen, avec en plus un graphisme correct mais sans plus.

Punisher (Rucka / Colak) : Un épisode réussi

Le Punisher continue son petit bonhomme de chemin, avec un nouvel épisode intéressant. Au fil du temps, on s’habitue à cette façon assez nouvelle de raconter les aventures du Punisher et la mayonnaise prend plutôt bien. Graphiquement c’est également une réussite, avec des planches plutôt jolies.

Le Soldat de l’Hiver (Brubaker / Guice) : Un excellent épisode

Dans ce nouvel épisode, Bucky continue de mener ses actions secrètes et se retrouve confronté aux conséquences d’un évènement marquant de l’histoire de Marvel. Une fois de plus l’épisode est une grande réussite, le personnage étant parfaitement exploité. Du côté du dessin, nous avons droit à des planches très réussies qui collent parfaitement à l’ambiance du récit.

Daredevil (McCarthy/Redmond) : Bof

La revue se conclue par un petit bouche-trou totalement anecdotique et inintéressant, sur lequel il n’y a finalement pas grand chose à dire…


Ultimate Universe

Ultimate Avengers 5Ultimate Spiderman (Bendis / Marquez) : Deux épisodes passionnants

La série Ultimate Spiderman pouvait-elle survivre à la mort de Peter Parker ? Episode après épisode, nous avons la réponse, et elle est positive. Miles Morales est un personnage attachant, et l’auteur lui construit un univers à la fois respectueux de l’historique de la série et suffisamment différent pour ne pas tomber dans le piège de la redite. Ces deux épisodes sont très bons, et ils sont de surcroit très bien dessinés.

Ultimates (Hickman / Humphries / Ribic / Ross) : Que c’est compliqué…

J’avoue, je commence à être largué. Je suis pourtant habituellement très intéressé par le travail de Jonathan Hickman mais là c’est devenu tellement compliqué que je n’arrive plus à suivre. Ca part dans tous les sens, et je sens qu’une bonne relecture va être nécessaire pour la série, ce qui est rarement bon signe…Il y a de bonnes idées cependant, mais l’ensemble est trop compliqué. Par contre il n’y a rien à redire sur le graphisme, qui est très bon.

Ultimate X-Men (Spencer / Medina) : Deux bons épisodes

Partant d’un pitch bien trouvé, ces deux épisodes sont intéressants. L’idée du camp pour mutants n’est certes pas nouvelle chez Marvel, mais elle est très bien exploitée et le final prend complètement par surprise. La série a vraiment des hauts et des bas, mais là nous avons droit à une histoire bien fichue qui se lit bien. Graphiquement, c’est également réussi.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous très prochainement pour le cinquième bilan de janvier, le temps de lire les dernières revues Urban Comics du mois. 🙂

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.