Bilan de janvier 2012 (1)

Bilan de lecture

Maintenant que 2011 s’en est allé, il est temps de regarder du côté des premières revues de 2012.

Je vous propose de nous intéresser à Avengers 1, Marvel Heroes 11, Marvel Icons 11 et Marvel Stars 11.

Avengers 1Avengers 1 : Un très bon démarrage pour la nouvelle revue Heroes

Quatrième revue Heroes du catalogue de Panini, Avengers s’ouvre ce mois-ci avec un épisode de Thor signé Matt Fraction et Olivier Coipel. La mention de Matt Fraction au scénario peut laisser présager le pire, vu que les épisodes dont l’auteur nous a gratifiés récemment n’étaient pas spécialement palpitants, mais cet épisode est quant à lui plutôt réussi. L’épisode se lit en effet plutôt bien, et le graphisme de Coipel est comme à son habitude fort réussi. On passe ensuite à Captain America, et je dois avouer que je suis un peu mitigé sur cet épisode. En tant que tel il est plutôt bon, on passe un bon moment à suivre les aventures de Captain America mais…le souci c’est que Brubacker nous ressort le même pitch qu’à son habitude, à savoir un épisode de la Seconde Guerre Mondiale qui a des répercussions sur le présent, et du coup ça fait un peu beaucoup redite. Mais à part ça l’épisode est plutôt bon, et le dessin de Steve Mc Niven illustre fort joliment l’épisode. Pour finir le magazine, ce sont les Jeunes Vengeurs qui font leur grand retour ! Après un bref récit introductif, on entre dans le vif du sujet avec le début de Children’s Crusade, où les jeunes héros se mettent en quête de la Sorcière rouge. L’histoire signée Allan Heinberg est très réussie, on retrouve le ton qui a fait le succès des Jeunes Vengeurs et cela donne envie d’en lire beaucoup plus. Du côté du dessin, les planches de Jim Cheung sont très jolies et servent très bien le récit qui pourrait motiver l’achat de la revue à lui tout seul !


Marvel Heroes 12Marvel Heroes 12 : Un numéro porté par Avengers Academy et Journey into Mystery

Le magazine s’ouvre sur un épisode d’Avengers qui n’est guère intéressant. En effet, Brian Michael Bendis est en roue libre côté scénario, et ça parle, ça parle, ça parle…un peu comme le mois dernier. Et visuellement nous avons droit à un John Romita Jr en pilotage automatique qui livre des planches spectaculaires, mais au graphisme assez peu soigné . Il est dommage qu’après avoir remonté le niveau, la série s’embourbe à nouveau, confirmant ainsi le besoin d’avoir du sang neuf aux commandes des Vengeurs. On passe ensuite à deux épisodes d’Avengers Academy, où Christos Gage nous prend totalement par surprise en amenant une menace d’amplitude cosmique (et pas n’importe laquelle) sans qu’on puisse s’y attendre. Les deux épisodes, dont le dessin est très réussi, sont passionnants et se lisent d’une traite avec un immense goût de trop peu. On termine ensuite par la suite des aventures de Loki dans Journey into Mystery, signées Kieron Gillen. L’angle d’approche de cette série est vraiment bien trouvé et les péripéties du jeune Loki, dont on ne sait jamais s’il redeviendra ce qu’il a été ou non, sont vraiment plaisantes à suivre, d’autant que le dessin de Doug Braithwaite est très réussi.


Marvel Icons 12Marvel Icons 12 : Un nouveau départ pour les Fantastiques et un bon Iron Man !

Pour commencer, nous retrouvons Iron Man dans deux épisodes liés à Fear itself. Alors que la qualité des épisodes de Matt Fraction est souvent discutable, force est de constater qu’ici l’auteur se débrouille plutôt bien. Dans le contexte de Fear itself, Tony Stark se retrouve confronté à une menace qui est largement au-dessus de ses capacités, et cela ne se passe pas très bien. C’est également l’occasion de retrouver une vieille connaissance de l’univers de Tony Stark, même si par contre la « compétition » avec Pepper est un peu lourde. Du côté du dessin, Salvador Larroca est égal à lui même, et en ce qui me concerne je ne suis pas super emballé par son style…On passe  ensuite à un épisode des New Avengers, où Brian Michael Bendis recolle les morceaux de son intrigue à cheval sur deux époques. La partie « présent » se lit plutôt bien (même si cela commence à faire un peu compliqué) tandis que la partie « passé » est vraiment anecdotique et sert vraiment de mode d’emploi pour la partie « présent ». Du côté du dessin, les deux styles de Deodato et Chakyin permettent toujours de différencier les époques, personnellement j’ai toujours autant de mal avec le second alors que j’aime bien le travail du premier. On termine enfin  avec les  Fantastiques…heu pardon à la Fondation du Futur (FF), qui met en scène les trois ex-Fantastiques suite à la mort de la Torche. L’épisode de Jonathan Hickman est à l’image de ce que l’auteur nous a déjà proposé sur les aventures de la famille d’aventuriers, mais il est juste dommage que le remplaçant de Johnny Storm soit Spiderman, qui semble engagé dans une course à l’ubiquité avec Wolverine (pourtant des héros qui ne sont pas « en poste », ça ne manque pas !). Du côté du dessin, le graphisme de Steve Epting est très réussi et j’aime beaucoup le design des nouveaux costumes.


Marvel Stars 12Marvel Stars 12 : Très bon numéro malgré une petite déception pour Secret Warriors

Pour commencer le magazine, nous avons droit à un épisode de Secret Avengers consacré à Valkyrie. Construit sur un parallèle entre le passé et le présent, l’épisode permet d’en apprendre davantage sur le passé de l’héroïne. L’histoire signée Nick Spencer est intéressante, la mise en parallèle des deux époques étant plutôt réussie et l’utilisation du personnage central étant efficace. Du côté du dessin, les planches de Scot Eaton sont très réussies et contribuent largement au plaisir de lecture de cet épisode. On passe ensuite à un épisode de Hulk, mettant en scène le Hulk rouge et franchement le résultat est détonnant. Remplissant parfaitement son rôle d’épisode « point d’entrée » (c’est un .1), le scénario de Jeff Parker est très intéressant et exploite parfaitement le personnage du Hulk Rouge, loin des histoires bancales de Jeph Loeb. Quant au graphisme, il est très soigné et colle parfaitement à l’ambiance du récit. On passe ensuite aux Thunderbolts, eux aussi signés Jeff Parker, et là encore la qualité est au rendez-vous. Tout en gardant le ton un peu décalé des épisodes précédents, l’auteur a ajouté une intrigue secondaire fort bien faite et qui ouvre des perspectives intéressantes. Quant au dessin de Kev Walker, il est totalement en phase avec l’ambiance du récit qu’il illustre. On termine ensuite avec la conclusion des Secret Warriors de Jonathan Hickman et je dois avouer que je suis un peu déçu. A force qu’on nous dise que le final allait être un moment d’anthologie, j’avais certaines attentes qui n’ont pas été satisfaites ici. Certes  c’est plaisant, et la conclusion est bien trouvée, mais j’ai envie de dire « Tout ça pour ça ? ». Quant au dessin d’Alessandro Vitti, il est comme à son habitude très réussi.


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous très prochainement pour les quatre revues suivantes du mois de janvier.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Bilan de janvier 2012 (1)

  1. pacclerouge dit :

    Je partage encore la plupart de tes avis, avec l’habituelle bémol sur l’Avengers Academy. Tu ne trouves pas que l’ennemi X (en respectant ton non-spoil) sort comme un peu comme le lapin du chapeau ? J’ai trouvé ça assez abrupt, surtout si c’est pour greffer une histoire conjugale. Je sais que la série fait dans l’intimiste et le non-spectaculaire mais ça fait oxymore avec la menace présentée.

    Je crois que je n’ai toujours pas bien saisi où voulait en venir Hickman avec les Secret Warriors. En fait je reste encore sous l’interrogation des deux numéros précédents. J’ai acquis il y a peu tous les Dark Reign, et la conclusion de son event fait vraiment du « tout ça pour ça ? ». En gros, c’est comme si l’ensemble des dés étaient pipés dès le départ, et que Fury s’est amusé à tourner en bourrique son équipe de jeunots. Bizarre, alors qu’à chaque fois les dialogues sont bien écrits, et que le rythme est bien dosé.

    Un petit commentaire sur le Hulk Rouge, mais c’est clair que Parker sublime le personnage. Par contre j’ai bien peur que les potentialités du Hulk Rouge soient limitées. Actuellement, il y a deux grosses thématiques (liées d’ailleurs) : le côté renversement Moby Dick, et la quête de rédemption. Une fois que tout ceci sera réglé (et ça ne devrait pas trop tarder), que va-t-il advenir de Ross ? Mais en tout cas ça fait du Marvel Stars un des meilleurs mensuels vu la solidité de toutes les séries qui y sont passées.

    • mdata dit :

      @pacclerouge : Concernant Avengers Academy

      Spoiler SelectionnerVoir

      Pour Secret Warriors je vois qu’on est un peu du même avis. Personnellement j’ai l’impression que Hickman a navigué un peu à vue, et s’est perdu lui même dans ses intrigues à tiroirs. La série reste plaisante, mais du coup moins ambitieuse que ce qu’on pouvait attendre…

      C’est vrai qu’une fois qu’on aura fait le tour des thématiques actuelles du Hulk Rouge, on peut se demander ce que deviendra le personnage. D’un autre côté, est ce que Ross va rester un Hulk ad vitam ? Si ça se trouve il finira par redevenir humain (ou par mourir).

  2. moonie dit :

    moi j ai vraiment aimer marvel stars avec la toute nouvelle serie hulk rouge et secret avengers , j ai était assez mitiger par rapport a marvel hereos avec avengers qui a trop de blabla et j ai était étonner par le contenu très intérresant de avengers academy par contre j adhere pas a journey into mystery avec loki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.