Bilan de février 2012 (5)

Bilans

Il est maintenant temps de passer en revue les derniers titres kiosque du mois de février 2012.

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Batman Showcase 1, Flashpoint 1, Marvel Saga 13, Marvel Universe 31 et Ultimate Avengers HS 4.


Batman Showcase 1Batman Showcase 1 : Batman démarre en beauté chez Urban

Dans ce premier numéro des aventures de Batman chez Urban Comics, nous retrouvons la suite des aventures du héros sous la plume de Grant Morrison. Dans le premier épisode, nous assistons au dénouement de l’arc entamé chez Panini, et ce final est plutôt bien fichu. Comme d’habitude chez Morrison j’ai l’impression d’avoir raté pas mal de références mais cela ne gêne pas la lecture qui s’avère agréable. Du côté du dessin, Yannick Paquette s’en tire très bien et livre des planches réussies comme à son habitude.

On passe ensuite à deux épisodes où Batman continue de mettre en place Batman Inc. Le concept, plutôt bien trouvé, continue d’être très bien exploité par Grant Morrison et les deux épisodes se lisent d’une traite. Par contre je n’ai pas été hyper emballé par le graphisme de Chris Burnam sur le premier épisode, qui fait une drôle de tête à Bruce Wayne (mais ça s’arrange ensuite).

Pour finir, nous avons droit à un épisode assez particulier se passant dans le cyber espace, ce qui donne des situations assez étranges. Cependant l’auteur ayant parfaitement saisi le potentiel de placer son récit dans ce cadre l’univers cybernetique est bien exploité et cela donne un épisode plaisant. Du côté du dessin, Scott Clark utilise ici un graphisme qui sonne artificiel mais cela colle à merveille à l’ambiance de ce récit.

A noter que le rédactionnel du magazine est très réussi, présentant avec précision les personnages et les récits pour permettre à tout un chacun de raccrocher les wagons. Une très bonne chose qu’il convient de saluer !


Flashpoint 1Flashpoint 1 : Un bon début pour Flashpoint !

Le magazine s’ouvre avec un épisode de Geoff Johns et Scott Kollins consacré à Nega Flash, l’ennemi juré de Barry Allen. Cet épisode bien fichu permet de faire connaissance avec cet ennemi implacable que rien n’arrête, et pose les bases des récits à venir. C’est bien écrit et bien dessiné, rien à redire sur cet épisode.

Pour la suite, Geoff Johns, Scott Kollins et Francis Manapul commencent à baliser la route vers Flashpoint en se concentrant sur Barry Allen. C’est l’occasion de mieux cerner la personnalité du personnage, et d’utiliser des concepts bien pensés. Le dessin est quant à lui très soigné et parfaitement adapté à l’univers de Flash.

Pour finir, on rentre dans le vif du sujet avec le début de Flashpoint. Le lecteur est largué dans le grand bain dès le début, sans aucune indication de ce qu’il a bien pu se passer et découvre la situation au fur et à mesure. L’histoire est bien faite, et l’épisode se lit vraiment très bien. Du côté du dessin, nous retrouvons un Andy Kubert en grande forme qui livre des planches très réussies.

A l’instar de Batman Showcase le rédactionnel de la revue est très réussi et permet de retrouver ses petits très facilement.


Marvel Saga 13Marvel Saga 13 : Un bon numéro qui se lit d’une traite

Dans cette histoire, nous retrouvons les X-Men en mauvaise posture dans la Zone négative, et recourant donc à l’aide de Steve Rogers et Namor. L’histoire de James Asmus est particulièrement réussie : sans nécessiter d’être un fan hardcore de la continuité de chaque héros, les univers de chacun sont restitués avec justesse et les personnages sont très bien caractérisés. L’histoire a un petit goût de team-up à l’ancienne, et c’est particulièrement agréable (surtout dans le contexte actuel saturé d’events).

Du côté du dessin, plusieurs artistes se succèdent (Nick Bradshaw, Ibrahim Roberson et Max Fiumara) pour un résultat globalement très réussi. Les planches sont très jolies et mettent très joliment en images l’histoire de James Asmus. Un bon numéro avec une bonne histoire de super héros classique mais très efficace.


Marvel Universe 31Marvel Universe 31 : Chaos War se termine mieux qu’il n’a commencé !

Une bonne partie du magazine est consacré à Dead Avengers. On y retrouve des Vengeurs tombés au combat, revenus à la vie du fait de la Guerre du Chaos, et ces héros se joignent au combat contre les forces à l’œuvre depuis le début de cette guerre. Le pitch de Fred Van Lente n’est pas forcément très original, il y a déjà eu quelque chose de ce genre dans un épisode d’Avengers (se terminant par la résurrection de Wonder Man), mais c’est très bien traité et l’épisode sonne comme un hommage à  la dimension héroïque attachée au nom des Vengeurs. L’épisode se lit d’une traite, et le graphisme réussi de Tom Grummett n’y est pas pour rien car il est parfaitement adapté au scénario.

Du côté de Chaos War, le final de cette guerre est plutôt bien trouvé. Là aussi Fred Van Lente et Greg Pak donnent dans le classique mais efficace et tout ceci se termine de façon particulièrement épique. Le graphisme de Khoi Pham est quant à lui assez réussi mais sans non plus être à la hauteur de ce qu’on pouvait voir dans Dead Avengers.

Pour finir, nous avons droit à une histoire de Kevin Grevioux et Mc Wyman mettant en scène Blue Marvel. Le récit est sympathique et bien dessiné, mais plutôt anecdotique.


Ultimate Avengers HS 4Ultimate Avengers HS 4 : Une bonne histoire qui donne envie d’en lire plus

Alors que Jeph Loeb avait fait sombrer l’univers Ultimate dans des abimes de médiocrité, l’auteur avait surpris avec son précédent récit mettant en scène les Ultimates. Et avec Ultimate X, Jeph Loeb nous offre à nouveau une histoire intéressante et franchement agréable à lire. Depuis l’hécatombe Ultimatum nous avions eu assez peu de nouvelles du monde mutant de l’univers Ultimate, mais ce récit permet de faire le point et même d’avoir un nouveau départ. Ultimate X, qui est un récit complet, fait en effet plutôt prologue et mêle anciens et nouveaux personnages pour former un tout cohérent.

Bien sûr on n’échappe pas à quelques mystérieux mystères, mais l’auteur met la pédale douce par rapport à ce qu’il a fait ces dernières années et le moins qu’on puisse dire c’est que la mayonnaise prend plutôt bien. Du côté du dessin, c’est Arthur Adams qui officie et ses planches sont vraiment très jolies. D’ailleurs je confesse que je ne raffolais pas de son style à l’époque de Longshot mais là j’ai été bluffé. Un bon hors-série qui mérite le coup d’oeil !


Et voilà, c’est terminé pour le mois de février.

Je vous donne rendez-vous prochainement pour les premières revues du mois de mars !

Taggé , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Bilan de février 2012 (5)

  1. Courge dit :

    Batman/Flash: pour moi la surprise ca a été le prix !!!!!!!!!!
    Pour ce prix là ils auraient pu ajouter un mini-frisbee ou un pistolet à eau….
    J’ai pris les N°1 pour voir ou en etait l’univers DC mais sauf effet « woua ca troue le cul » je ne pense pas continuer.

    • pacclerouge dit :

      @Courge, Surtout que là tu arrives soit en transition avec Flashpoint, soit dans la continuation des parutions Panini pour Batman Incorporated. Si c’est pour renouer avec DC, je te conseille d’attendre l’arrivée du relaunch, où certaines séries valent vraiment le détour.

  2. Strider Tag dit :

    J’ai acheté le FlashPoint #1 pour pouvoir suivre justement la saga « Flashpoint » … mais dedans il n’y a que le #1 de la saga, le reste étant un arc de la série « The Flash » qui fait office de prologue . Quelle agréable surprise !!! J’ai tout dévoré d’une traite !!!

    A savoir : ce magazine contient l’équivalent du HC « the road to flashpoint » [The Flash #8 -> #12] (c’est pas encore sorti en TPB), avec l’ajout de Flashpoint #1 …. Malgré le prix, ça revient beaucoup moins cher que la VO !!

  3. Strider Tag dit :

    Ah là là, j’avais tellement été emballé par la lecture que j’ai oublié d’étoffer mon avis …

    Le premier épisode, centré sur « Nega-Flash » (Reverse Flash) est très bon, même si par moments ça s’emmêle les pinceaux avec des paradoxes temporels .
    La suite, avec l’arc « road to Flashpoint » est bien … du moins, j’ai bien aimé même si j’ai pratiquement rien lu de la série « The Flash » …

    En ce qui concerne Flashpoint #1, c’est un bon numéro introductoire, même si on a les mêmes clichés de début de saga se déroulant dans un univers parallèle (pourquoi le monde est devenu comme ça ? qui sont tous ces nouveaux personnages ? etc … ) . je pense en particulier à « l’Ere d’Apocalypse » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.