Bilan de février 2012 (2)

Bilans de lecture

Après un premier bilan de lecture du mois de février, il est temps de parler de quatre autres revues.

Je vous propose de nous intéresser à Deadpool 9, Spiderman 145, Spiderman Classic 1 et Ultimate Spiderman 12.

Deadpool 9Deadpool 9 : Un numéro particulièrement drôle

Dans la première partie de la revue, Daniel Way et Carlo Barberi terminent l’arc opposant le mercenaire le plus bavard de Marvel à l’improbable Dr Bong. Cet épisode est dans la lignée du précédent, et donc particulièrement barré (il faut dire aussi que le Dr Bong est un des concepts les plus bizarres que j’ai pu lire). Deadpool paraitrait presque normal à côté des autres personnages, et le ton de l’épisode est à la mesure de son titre. Du côté du dessin, c’est plutôt réussi même si ironiquement je pense qu’un auteur plus cartoony aurait mieux rendu l’atmosphère de délire de l’épisode. Nous passons ensuite au tie-in réglementaire de Fear itself, que nous devons à Christopher Hastings et Bong Dazo. Alors là, si l’épisode précédent pouvait presque paraître trop sage (notamment en raison de son graphisme), avec celui-ci nous sommes dans le délire le plus total. Un délire maîtrisé certes, le récit ne sombrant pas dans le débile, mais un bon gros délire qui exploite parfaitement le potentiel comique de Deadpool. L’auteur ne se prend pas au sérieux et emmène le lecteur dans une parodie de Fear itself, aidé par le graphisme suffisamment délirant pour bien rendre l’ambiance de folie de l’épisode.


Spiderman 145Spiderman 145 : Du bon Spiderman caché entre deux épisodes moyens

La revue s’ouvre avec le tie-in de Fear itself…et là on commence à voir un peu l’usure de l’histoire. Autant le premier épisode (le mois dernier) était plutôt réussi, là ça sombre dans la répétition et si Chris Yost était dans la pièce ce serait tentant de lui dire « C’est bon, on a compris l’idée ». Le dessin de Mike Mc Kone est plutôt réussi de son côté, mais sans être inoubliable. On passe ensuite à la série principale, et là c’est autre chose. Je pense qu’il serait redondant de ma part d’encenser une nouvelle fois le travail impeccable de Dan Slott, qui livre des épisodes parfaitement écrits montrant une grande maitrise de Spiderman et de son univers…ah zut j’ai été redondant… 😉 Aidé ici par le graphisme impeccable de Marcos Martin (que l’on retrouvera bientôt sur Daredevil), l’auteur captive son lectorat avec des thématiques certes peu originales quand on lit du Spiderman depuis longtemps mais très bien exploitées. Quant aux dessins, rien à redire, l’artiste arrivant même à faire des effets faisant penser à Inception ! Pour finir nous avons droit un épisode de Roger Stern et Phil Briones consacré au Dr Octopus…et le soufflé retombe, l’épisode était sommes toutes assez anecdotique malgré des dessins plutôt réussi.


Spiderman Classic 1Spiderman Classic 1 : Un bon numéro bien rétro

Voici enfin le premier numéro de la revue consacrée aux épisodes vintage de Spiderman. On retrouve ici trois histoires liées à Harry Osborn et ses périodes « Bouffon vert ». Le premier récit, signé Gerry Conway et Ross Andru, est une histoire classique et très ancrée dans son époque (ah les jolies tenues des années 70…), qui n’est pas la meilleure période de Spiderman. Le récit est plaisant mais reste assez basique et résume à un combat héros/vilain ce qui aurait pu être une histoire plus psychologique. Mais comme je le disais, cela reste plaisant et le graphisme est plutôt réussi. La seconde histoire, signée David Michelinie et Todd Mc Farlane, est par contre totalement anecdotique. Il s’agit un tie-in d’Inferno, et même si cela reste compréhensible sans avoir le contexte qui va avec, cela reste un récit assez moyen. Graphiquement, on retrouve du Mc Farlane typique de cette époque, c’est pas vilain mais cela a un peu vieilli (curieusement je trouve que le style de Mc Farlane a moins bien vieilli que celui d’artistes ayant travaillé avant lui). Pour terminer, on retrouve Harry et Peter dans leur dernier affrontement, qui est d’un très bon niveau. L’histoire de JM De Matteis est passionnante et apporte toute la profondeur qui manquait à la première histoire de la revue. Du point de vue du dessin, le style de Sal Buscema a son charme, personnellement j’aime bien (il rend beaucoup mieux à cette échelle que dans Nova à l’époque) mais il peut rebuter des lecteurs plus jeunes.


Ultimate SpidermanUltimate Spiderman 12 : Un final épique et émouvant

Et voilà nous y sommes : plusieurs mois après le buzz monumental relayé par des medias se souciant peu des spoilers, voici enfin la conclusion de l’arc « La mort de Spiderman », vendue sous pochette noire (qu’il faut découper pour lire le livre sinon c’est pas bien palpitant). Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’énergie et le talent de Brian Michael Bendis qui font cruellement défaut à ses autres travaux actuels se retrouvent concentrés ici : cette conclusion est épique et héroïque sans oublier d’être émouvante, et constitue un très bel hommage non seulement au personnage de la série mais à Spiderman dans son ensemble et au concept du personnage. Pour tout vous dire, ça m’a fait penser à des épisodes de la grande époque ou le Spiderman « classique » livrait des combats acharnés (qu’il finissait par remporter) alors que tout était contre lui (les gens de ma génération ne peuvent avoir oublié cette case magnifique de Spiderman soulevant des débris dans le repaire du Stratège). Bref, tout ça pour dire que l’auteur ne s’est pas économisé et offre un dénouement digne de ce nom à toute une époque. Du côté du dessin, Mark Bagley est plutôt inspiré et fournit une prestation impeccable qui rend honneur à l’histoire. Maintenant le plus dur va être de passer derrière ce final !


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je tâcherai de vous proposer rapidement la troisième partie du bilan du mois de février 2012.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Bilan de février 2012 (2)

  1. mdata dit :

    Bon et bien je ne suis pas parvenu à boucler la suite des bilans aussi rapidement que je le souhaitais 🙁 Cela viendra donc après mes vacances…

  2. Ping :Bilan de février 2012 (3), les comics et leur univers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.