Bilan d’avril 2012 (5)

Bilan

Maintenant que les ultimes revues du mois d’avril sont enfin sorties, il est temps de nous pencher dessus.

Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à Batman Showcase 2, Flashpoint 3 et Green Lantern Showcase 2.

Batman Showcase 2Batman Showcase 2 : Un bon second numéro

L’essentiel de ce second Batman Showcase est occupé par des épisodes de Batman et Robin signés Peter Tomasi qui constituent un arc complet. Nous retrouvons donc Dick et Damian qui mènent une enquête dans la plus pure tradition de Batman. Les épisodes se lisent tout seuls, et franchement l’histoire est vraiment très intéressante et le pitch bien trouvé. Du côté du dessin, Patrick Gleason se débrouille très bien et ses planches sont très réussies.

La revue se termine ensuite par un épisode signé David Hine, Greg Tocchini et Andrei Bressan. Là par contre j’avoue que je ne suis pas entré dedans. L’histoire est très particulière et il y a des passages où ma tolérance au gore s’est vue soumise à rude épreuve. Personnellement, je trouve ce récit assez malsain, mais c’est une opinion personnelle. Graphiquement, en dehors des passages gore c’est assez correct mais sans plus.

Un bon numéro, malgré ce dernier épisode qui m’est resté sur l’estomac.


Flashpoint 3Flashpoint 3 : Bon bin cette fois on y est !

La revue s’ouvre avec les épisodes de Projet Superman, où Lowell Francis et Scott Snyder nous livrent le récit consacré à Superman. Le mois dernier, tout le monde a en effet été surpris par la révélation de la version Flashpoint de Superman, et nous avons maintenant droit à son histoire. Le récit est très bien ficelé et entre deux clins d’oeil pour les lecteurs il y a pas mal de bonnes idées (dont l’identité du donneur d’ADN). Le dessin de Gene Ha est quant à lui très réussi et colle parfaitement à l’ambiance de Projet Superman.

Le reste de la revue contient la suite et fin de Flashpoint. Toutes les questions trouvent ici leur réponse et on sait enfin ce qu’il en est. Même si on ne coupe pas à de bonnes grosses bastons, le scénario de Geoff Johns est bien fichu (avec un twist que je n’ai pas vu venir) et le final particulièrement émouvant.

Du côté du dessin, même constat : c’est réussi ! Les planches d’Andy Kubert sont très réussies et contribuent au plaisir de lecture de ces pages.

Flashpoint aura été juqu’au bout un event plaisant à lire, ce qui devient malheureusement rare de nos jours. A noter que même si l’intégralité des tie-ins de Flashpoint n’a pas été publiée en VF, l’éditorial d’Urban Comics permet de raccrocher les wagons, ce qui est un plus non négligeable.


Green Lantern Showcase 2Green Lantern Showcase 2 : Une conclusion spectaculairement réussie

Dans ce second numéro de Green Lantern Showcase, nous avons droit à la suite et fin de La guerre des Green Lantern. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Peter Tomasi, Tony Bedard et Geoff Johns ont mis les petits plats dans les grands. Nous avons en effet affaire à du cosmique très efficace, avec des passages très spectaculaires et une histoire qui s’avère passionnante de bout en bout. La mythologie des Green Lantern s’enrichit (on continue de connaitre les petits secrets des Gardiens) au cours de cette histoire où nous pouvons suivre les péripéties particulièrement épiques de ses protagonistes.

Du côté du dessin, plusieurs artistes se succèdent : les planches de Doug Manheke, Fernando Pasarin et Tyler Kirkham sont très réussies et servent parfaitement le récit qu’elles illustrent.

La guerre des Green Lantern est vraiment une histoire très bien faite que je recommande à tous les amateurs de cosmique.


Et voilà, le mois d’avril s’achève avec ce dernier bilan.

Je vous donne rendez-vous très bientôt pour les premières revues du mois de mai ! 🙂



Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Bilan d’avril 2012 (5)

  1. pacclerouge dit :

    Flashpoint, c’est quand même bien ficelé. Je trouve qu’entre les tie-in et l’event en lui-même, les différents scénaristes savaient parfaitement où aller, et livrent un ensemble cohérent. Déjà rien que pour le tie-in Batman (je m’en remets toujours pas, et je militerais presque pour une extension du truc en série hors continuité mais en version 12 numéros) Flashpoint vaut le coup. Et la fin est vraiment émouvante, personnellement, j’ai même lâché une larmichette.

    On peut ne pas aimer Johns, mais au moins il guide bien l’ensemble de l’univers, et a bien préparé le relaunch. Il y a toujours ces explications rapides et scientifico-limites sur les lignes temporelles, mais bon, ça va. Et tu fais bien d’insister sur le boulot d’Urban, qui fait tout pour mettre à l’aise le lecteur.
    Quand on compare avec ce pauvre Fear Itself mal fichu…

    Pour Green Lantern, pareil, j’ai pris mon pied du début à la fin. Du bon cosmique qui bourrine quand il faut, c’est nickel.

    Encore un mot sur Urban, à qui on a beaucoup reproché de ne pas publier Brightest Day. Je peux comprendre maintenant leur choix, parce qu’effectivement, pour préparer le relaunch, Flashpoint et WoGL étaient largement plus importants pour faire le lien. Reste que l’event était bien foutu aussi, je maintiens mon avis là-dessus.

    • mdata dit :

      @pacclerouge : Il est vrai qu’à côté Fear itself fait pâle figure. 😉 Je partage ton avis en tout cas, la publication de WOGL et Flashpoint était une vraie priorité.

  2. leguman dit :

    Fini Flashpoint , j’ai eu du mal avec les mysteres de la force veloce qui fait voyager dans le temps (pas tout compris !!)mais passé ce detail pour un ignare sur le DC Verse je me suis regalé et les histoires sur batman et superman etaient bien fichues vraiment pas de regret, alors que pour Blackest Night j’avais laissé tombé au debut. Bon la fin qui mene au Relaunch est un peu vite bricolée mais bon c’est du comics quoi (souvenez vous Heroes Reborn!).
    Je crois qu’au fond c’est plutot logique le choix d’Urban d’arriver le plus rapidement à ce relaunch et d’esquiver brightest day, il faut quand meme accrocher le plus grand nombre surtout en kiosque. C’est bien joué en tout cas Urban… maintenant je vais my mettre à leur mensuels !!!!grrrr le compte bancaire, la place etc… !!!

    • mdata dit :

      J’ai aussi trouvé Flashpoint nettement plus lisible que Blackest night. Après je préfère que le dénouement soit un peu rapide plutôt qu’il ne s’étale et devienne ennuyeux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.