Bilan d’avril 2012 (4)

Bilan mensuel

Comme le  nombre de sorties en kiosque du mois d’avril ne nous permet pas d’obtenir un compte juste avec la division des bilans mensuels, nous allons terminer les revues Panini avant de parler des revues d’Urban Comics la semaine prochaine.

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Avengers Extra 2, Marvel Heroes Extra 10 et Marvel Universe 1.


Avengers Extra 2Avengers Extra 2 : Un numéro totalement dispensable

Dans ce second  numéro, Panini nous propose la mini-série Thor – Premier coup de tonnerre. Cette histoire de Bryan Glass a pour objectif de réactualiser les origines de Thor dans un contexte plus moderne, principalement pour les nouveaux lecteurs. Même si le procédé est louable, et a souvent été couronné de succès par le passé (en ce qui me concerne j’ai découvert les origines d’Iron Man dans un récit de David Michelinie), il faut au moins que l’histoire soit intéressante. Mais le récit qui nous est proposé, même s’il intègre certains éléments plus contemporains de l’histoire de Thor (notamment la dualité Thor/Blake vue par JMS dans son run), est particulièrement inintéressant et j’ai personnellement eu beaucoup de mal à en venir à bout.

Du côté du dessin, le moins qu’on puisse dire c’est que le graphisme de Tan Eng Huat n’aide pas. Les planches sont particulièrement moches, avec des personnages très laids et parfois durs à reconnaître d’une page à l’autre.

On peut comprendre que Panini ait voulu surfer sur la vague Avengers, mais personnellement j’aurais largement préféré avoir la suite d’Iron Man 2.0 !


Marvel Heroes Extra 10Marvel Heroes Extra 10 : Un très bon numéro

Ce dixième numéro de Marvel Heroes Extra fait partie de la fameuse opération Flash Forward de Panini, visant à réduire l’écart VO/VF. En conséquence, nous avons droit aux épisodes d’Avengers Academy en relation avec Fear itself, qui de plus marque la fin d’un cycle. Comme bien d’autres auteurs de tie-ins, Christos Gage nous offre ici une histoire bien plus intéressante que l’event en lui-même, rendant parfaitement l’ambiance de peur qui est si mal décrite dans Fear itself. La série est toujours aussi intéressante, grâce à un excellent travail sur les personnages et une histoire dont le rythme est excellent. Avengers Academy compte parmi mes séries préférée du moment, et c’est avec énormément de plaisir que j’ai lu ces épisodes. Par contre j’ai envie de décerner un carton rouge à Panini car le dernier épisode de la revue est un énorme spoiler sur Fear itself (il se passe après sa fin, qu’il raconte) sans la moindre mention dans l’éditorial…

Du côté du dessin, là aussi c’est la fête. Grâce aux talents conjugués de Tom Rainey, Andrew Hennessy et Scott Hanna, nous avons droit à de bien jolis dessins qui sont tout à fait adaptés à l’histoire qu’ils illustrent.

Un très bon numéro, qui se lit d’une traite.


Marvel Universe 1Marvel Universe 1 : Un excellent numéro avec du très grand cosmique

Après avoir souffert avec Chaos War, nous retrouvons pour ce premier numéro de la nouvelle version de Marvel Universe ce qui a fait le succès de la revue : du gros cosmique qui tâche, avec du gros calibre au casting ! Marvel Universe s’ouvre en effet sur un épisode de Nova, faisant le lien entre ses aventures face au Sphynx et le nouveau récit qui va secouer les titres cosmiques : Thanos imperative. Andy Lanning et Dan Abnett sont en grande forme et livrent un épisode épatant, où on ne s’ennuie pas une seule seconde. Le dessin d’Andrea Di Vito est quant à lui très soigné et rend justice à cette excellente histoire.

L’essentiel de la revue est ensuite occupé par Thanos imperative, et là un seul mot peut en résumer la lecture : Whaouh ! (petit clin d’oeil à l’ami Fridobec ;)). On retrouve encore Dan Abnett et Andy Lanning et dire que les siamois du cosmique sont en grande forme serait en dessous de la vérité. Dans ces épisodes, nous avons droit à du très grand cosmique, avec des concepts ambitieux et très bien exploités. Le tout avec comme d’habitude un excellent casting et des dialogues très soignés. Le graphisme de Brad Walker et Miguel Sepulveda est de son côté très réussi et sert parfaitement la démesure de ces épisodes.

Pour finir, nous avons droit à une petite histoire servant de prétexte à la réédition des origines de Nova en version recolorisée. Ce n’est pas la meilleure partie de la revue, mais il est intéressant de voir l’évolution de la narration en quelques décennies et la nouvelle colorisation est sympa.

Marvel Universe redémarre à un train d’enfer avec ce numéro, à la lecture duquel je me suis particulièrement éclaté ! 🙂


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour l’ultime bilan du mois d’avril, consacré aux revues d’Urban Comics.

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

3 réponses à Bilan d’avril 2012 (4)

  1. Christophe dit :

    Je viens de finir Avengers Extra 2 et j’ai éprouvé à force de le lire un ennui profond, pas du tout aidé par les dessins très laids. Bref, pas un bon numéro du tout, nous sommes d’accord !

    • mdata dit :

      @Christophe : Et curieusement il est sold out chez mon libraire ! Alors que les autres revues qui sont bien meilleures sont toujours là…

      • Christophe dit :

        @mdata, s’il devient collector pourquoi pas le revendre plus tard 🙂 Dommage qu’on ait pas eu la suite d’Iron Man 2.0 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.