Ant-Man HS 1

Critiques kiosque

Chronique de Ant-Man HS 1, édité par Panini Comics.

Ant-Man HS 1
Ant-Man HS 1

Panini Comics

64 pages – 4.60€
Juillet 2015 – Irrégulier

Will Corona Pilgrim
Miguel Sepulveda / Daniel Govar / Wellington Alves

Contient : Marvel’s Ant-Man Prelude 1-2 ; Marvel’s Ant-Man – Scott Lang: Small Time MCU Infinite Comic



Ant-Man fête la sortie de son premier film dans les salles obscures ! Au programme, le prologue des aventures cinématographiques de l’escroc appelé Scott Lang. Un récit signé Pilgrim et Sepulveda.



Alors que nous parlions hier du numéro de Marvel Classic consacré à la version papier de Ant-Man, voici qu’à l’occasion du film une revue s’intéresse à sa version cinématographique. En effet, à chaque sortie de film un prologue est édité par Marvel afin de creuser un peu le passé des protagonistes ou de faire le lien entre les différentes suites.

Habituellement je ne suis pas très friand de ces prologues, mais celui-ci est d’une meilleure qualité. En effet, le premier récit centré sur Hank Pym et ses débuts dans le rôle de Ant-Man est vraiment réussi. La réinvention de ses origines colle très bien à l’univers du film, et pour le coup cela fait regretter qu’il ne soit pas possible de voir ces aventures sur le grand écran (car à mon avis rajeunir Michael Douglas pendant deux heures de film ça doit coûter une belle somme). On retrouve bien le Hank Pym cinématographique, savant fidèle à ses principes mais au sang chaud et c’est avec enthousiasme que l’on peut lire ses premières aventures. Sur le plan graphique par contre c’est correct mais sans plus.

La seconde partie de la revue se focalise sur Scott Lang. Mais pourquoi est-il en prison ? Le récit en question le raconte en détail en développant les allusions du film. Cette histoire, qui se lit bien, est néanmoins moins réussie que celle sur Hank Pym. Cependant, elle étoffe agréablement le passé du personnage et constitue un bon complément au visionnage du film. Graphiquement là aussi c’est correct mais sans plus.

Pour conclure, je dirais que si cette revue n’est pas indispensable pour suivre le film elle constitue cependant un bon complément et figure dans la fourchette haute des publications de ce genre.

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.