Alias : Jessica à tout prix

Tout le monde connaît maintenant Jessica Jones, ancienne héroïne reconvertie en détective privée (Alias) puis en journaliste (Pulse). Ce personnage sorti tout droit du cerveau de Brian Michel Bendis a cependant failli ne jamais exister.

A l’origine, Bendis voulait écrire une histoire sur une ancienne héroïne devenue détective. Cette héroïne se comporterait de façon « adulte » (jurer à toutes les bulles, avoir une vie privée plutôt dissolue…), l’histoire étant destinée au label Max (regroupant les histoires Marvel plus matures que les autres).

Bendis avait porté son choix sur Jessica Drew, la première Spider Woman. N’ayant plus de pouvoirs, plus ou moins oubliée par la « super communauté » et déjà détective privée, elle était le choix le plus cohérent pour son histoire.

Seulement, vu ce qu’il comptait faire de Jessica, Marvel lui refusa le droit de l’utiliser. Finalement, Bendis a créé de toutes pièces une alternative : Jessica « Jewel » Jones, avec ses origines rétroactives (retcon quand tu nous tiens). Ce qui est comique, c’est que finalement Jessica Drew fera une apparition dans le 4e tome d’Alias, et qu’elle figurera bien plus tard dans l’équipe des Nouveaux Vengeurs dont le scénariste est…Brian Michel Bendis ! 🙂

Finalement, même si j’aimais bien Spider Woman (ah, les vieux épisodes dans Nova, toute ma jeunesse), je ne regrette pas la tournure des évènements, car Jessica Jones est un personnage bien plus intéressant.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.