Vivre libre ou mourir

Comme quand j'étais môme

Après Belasco et La saga des Brood, il est temps de passer à la conclusion de cette extraordinaire trilogie d’albums X-Men.

Vivre libre ou mourir est paru en juin 1986 dans la collection Les étranges X-Men de Lug et contient des épisodes des X-Men signés Chris Claremont et Paul Smith.

Vivre libre ou mourir

Juin 1986…après deux bons albums sur la confrontation entre les X-Men et les Brood, j’étais vraiment très impatient de lire la conclusion de cette histoire. Le moins qu’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu par cet album, que j’ai littéralement dévoré. J’ai également apprécié d’y trouver des réponses à mes interrogations nées du décalage des séries dans le planning éditorial de Lug. En effet, certains évènement évoqués dans les Nouveaux Mutants des années auparavant sont enfin présents dans cet album, et cela m’a permis de raccrocher les wagons. Un très bon album, que j’ai lu et relu avec un plaisir intact.

Vivre libre ou mourir (Chris Claremont/Paul Smith)

Dans son formidable arc où les X-Men affronte les Brood, Chris Claremont n’a cessé de faire monter la pression. Dans cet album, les X-Men sont résignés à mener une opération suicide pour régler une fois pour toute les problèmes causés par ces sales bestioles, dont les embryons grandissent dans leurs propres corps. Une fois encore, l’auteur ne néglige pas le côté humain dans son écriture : les X-Men souffrent de leur condition et ne vont pas de gaité de coeur aller anéantir leurs ennemis. L’action est également bien présente, et on ne s’ennuie pas un seul instant à la lecture de ces pages. La dernière partie de l’album raconte le retour sur Terre des X-Men, où ils se retrouvent confrontés à leur pire cauchemar : le Professeur X est possédé lui aussi. Cet épisode est tout aussi réussi que les précédents, et la conclusion de cette formidable épopée est fort réussie.

Du côté du dessin, Paul Smith illustre à merveille cette aventure cosmique et sert parfaitement la démesure du récit.

Autres articles sur ce sujet :