Defenders saison 1

Defenders

Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist se rencontrent et unissent leurs forces pour lutter contre la main et l’implacable Alexandra Reid, afin de sauver New York.

Defenders est une série qui était attendue au tournant : elle constitue en effet un projet ambitieux, consistant à faire converger les quatre séries Marvel diffusées sur Netflix dans une histoire commune. On a déjà eu ça au cinéma avec les films Avengers et Avengers 2, donc l’idée n’est pas nouvelle, mais le faire à la télévision n’est pas contre pas très courant. C’est aussi l’occasion de reconstituer le puzzle dont les pièces sont éparpillées dans les 4 séries, même si l’intrigue concerne davantage Daredevil et Iron Fist.

Le résultat est en tout cas plutôt bon : les interactions des personnages sont réussies, chacun ayant son importance dans cette histoire. Jessica Jones se taille d’ailleurs la part du lion, éclipsant ses partenaires avec une présence surprenante qui donne pour le coup une furieuse envie d’avoir la seconde saison de la série qui lui est consacrée. Les personnages secondaires de chaque série jouent également un rôle sans que cela soit gratuit, même si certains s’en tirent mieux que d’autres. Sigourney Weaver par contre déçoit, vu le talent de l’actrice on était en droit d’espérer un personnage dans la veine du magistral Wilson Fisk mais on est loin du compte.

L’histoire tient plutôt la route, malgré quelques incohérences et facilités scénaristiques et quelques ellipses dans la narration qui font qu’on se pose des questions une fois la saison terminée. On peut aussi déplorer une utilisation plus qu’abusive de filtres de couleur dans les premiers épisodes, ce qui rend le visionnage assez pénible à force.

Sans avoir le même impact qu’a pu avoir le premier Avengers, Defenders remplit honorablement son office et fait converger les séries urbaines de Marvel avec une certaine efficacité malgré ses défauts.

Lire la suite

Luke Cage – Saison 1

Luke Cage

Troisième série Marvel diffusée sur Netflix, Luke Cage est disponible depuis quelques semaines. Revenons maintenant sur cette première saison qui permet de retrouver le personnage que l’on a découvert dans la série Jessica Jones.

Suite à une expérience qui lui a donné une force surhumaine et une peau indestructible, Luke Cage s’est réfugié à Harlem où il multiplie les petits boulots. Il va devoir choisir d’utiliser ou non ses pouvoirs pour combattre le crime.

Poursuivant sur la lancée des séries Daredevil et Jessica Jones, Luke Cage est une série urbaine qui met l’accent sur un héros de quartier à la portée plus locale que les Avengers dans un climat de violence. Comme souvent, on a un personnage qui ne veut pas être un héros mais qui se retrouve obligé d’utiliser ses pouvoirs pour la bonne cause, le tout sur fond de corruption et de guerre urbaine.

Le rythme de cette première saison est assez lent, ce qui permet de bien poser le cadre de l’histoire et de mettre en place les différents protagonistes. Cela risque de décourager les spectateurs qui s’attendaient à un rythme plus nerveux, mais en ce qui me concerne je trouve que le rythme sied bien au personnage de Luke Cage. Les personnages sont de leur côté soignés dans leur caractérisation et les comédiens les interprètent de façon très convaincante.

En tout cas, même s’il y a des passages bien sanguinolents et que la violence est bel et bien présente je trouve que c’est un bon cran en dessous de Daredevil. Certes ça saigne bien, mais ce n’est pas aussi gore que du côté de Hell’s Kitchen.

Même si j’ai trouvé que Jessica Jones et Daredevil étaient meilleures, Luke Cage ne démérite pas face aux autres séries « Defenders » et c’est avec plaisir que j’ai suivi les aventures du héros de Harlem dans cette première saison.

Lire la suite