Agents of SHIELD – Retour sur l’épisode 100

Agents of SHIELD

C’est la semaine dernière qu’a été diffusé aux Etats Unis ce qu’on pensait ne jamais voir il y a quelques années : le centième épisode de la série Agents of SHIELD, dont la saison 5 est en cours sur ABC.

Agents of SHIELD a en effet connu une période inégale et les audiences qui vont avec, les scénaristes ayant du mal à trouver leurs marques et à construire un univers pour la série en sachant qu’elle se déroule au sein du MCU (Marvel Cinematic Universe) sans que pour autant il ne soit question que les poids lourds des studios Marvel ne viennent pointer le bout de leur nez encapé sur le petit écran. Petit à petit, la série a trouvé son rythme et tout en restant ancrée dans la mythologie issue des films elle a su gagner son identité propre.

La cinquième saison, qui pourrait d’ailleurs être la dernière (en tout cas les showrunners se sont préparés à cette éventualité), est allé très loin en sortant complètement la fine équipe de Phil Coulson de sa zone de confort. Après des intrigues autour des LMD (Life Model Decoy), du Cadre (réalité virtuelle matinée de sorcellerie) et des Inhumains, sans oublier Hydra ou encore Ghost rider, c’est dans l’espace qu’a été planté le décor de cette saison avec un résultat franchement épatant.

Le centième épisode d’une série est le moment où ses auteurs se retournent sur le chemin parcouru, pour célébrer ce cap qui tend à devenir rare de nos jours où les séries qui dépassent la première saison deviennent l’exception plus que la règle. C’est souvent l’occasion pour des comédiens partis de la série en question de revenir se montrer, et d’évoquer des moments forts avec des flashbacks. Le centième épisode de Arrow fin 2016 avait pour sa part utilisé un subterfuge plutôt bien pensé pour célébrer la progression de la série. Je ne détaillerai pas ici le mécanisme employé (j’en reparle un peu après), mais il est bien trouvé et permet donc de fêter dignement cet anniversaire.

Ce centième épisode est en tout cas particulièrement réussi, avec des révélations (allant des plus importantes aux plus légères) et des moments émouvants qui ne peuvent que parler aux spectateurs de la première heure. C’est une belle façon de célébrer ces cent épisodes, et tout comme le film Avengers Infinity War à venir est censé clôturer un cycle, il semble bien que cela soit aussi le cas du côté du SHIELD. Il reste maintenant à voir ce que donnera la fin de la saison, mais en tout cas cet épisode spécial a largement tenu ses promesses.

Agents of SHIELD

 

Lire la suite

Agents of SHIELD – Saison 1

Agents of SHIELD

C’est la semaine dernière que s’est achevée la première saison de Agents of SHIELD, après 22 épisodes diffusés aux Etats Unis sur la chaîne ABC. J’avais été plus qu’emballé par l’épisode pilote, mais encore fallait-il que la série continue sur sa lancée.

Pour être parfaitement honnête, ce n’est pas exactement le cas. Le pilote partait en effet sur les chapeaux de roues, mais la série a connu quelques défauts de rythme. Il a certes fallu un temps nécessaire pour mettre en place les personnages et leurs relations, mais il y a eu une période de creux qui s’est heureusement dissipée lorsque Agents of SHIELD a connu un second souffle avec son crossover avec Captain America 2. Cependant cela ne m’a pas empêché de passer de très bons moments en compagnie des agents du SHIELD ! 🙂

Agents of SHIELD remplit cependant son contrat en étant parfaitement intégrée dans l’univers Marvel cinématographique, que ce soit avec des (trop rares) apparitions de personnages ou encore en utilisant ici et là des éléments des films. Et malgré ses défauts, nous avons là une série attachante avec des personnages intéressants et surtout un gros potentiel qui commence à pleinement se dévoiler vers la fin de la saison 1.

Côté effets spéciaux, on voit assez rapidement que le budget n’est pas le même que dans les films et du coup c’est souvent assez limité (on ne voit pas beaucoup voler Lola par exemple) sans que cela ne soit honteux tout de même.

Je dirais donc que Agents of SHIELD a nécessité un peu de temps pour trouver son rythme de croisière tout en étant un divertissement allant de agréable à génial suivant les épisodes et que maintenant que les bases sont posées tout est prêt pour une seconde saison explosive.

Lire la suite

Agents of SHIELD – Saison 1, épisode 1

Agents of SHIELD

Le premier épisode de la série Agents of SHIELD ayant été diffusé aux Etats Unis mardi dernier, je peux enfin cesser de tenir ma langue comme je le fais depuis la Rentrée Marvel où j’ai pu voir cet épisode (et ce n’est pas pratique de tenir sa langue, sans compter que c’est salissant).

Agents of SHIELD est une série se déroulant dans le même univers que les films de Marvel Studios, à savoir le Marvel Cinematic Universe. Joss Whedon, à qui nous devons le film Avengers mais aussi quelques séries télévisées (Buffy, Angel, Dollhouse et Firefly) nous raconte donc les aventures d’une petite unité du SHIELD qui enquêtent sur des affaires étranges.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce premier épisode est très prometteur. Utilisant judicieusement le cadre mis en place par les films, la série dispose d’un univers cohérent qui ne nécessite qu’une exposition minimale pour (re)mettre le téléspectateur dans le bain. Pour un lecteur de comics, ça fait tout drôle de voir à l’écran un univers partagé qui fonctionne aussi bien que sur papier, où ce genre de procédé est banal vu qu’il est en place depuis bien des années.

Les comédiens sont tous très à l’aise dans leur rôle, et on retrouve tout de suite la patte de Joss Whedon dans ce premier épisode mêlant l’action et l’humour. Une mythologie propre à la série se met en place tout de suite, avec des mystères qui laissent à penser qu’il y a des idées fort intéressantes en réserve.

Sur le plan visuel, nous avons droit à des effets spéciaux très réussis et l’ensemble laisse penser que la série a bénéficié d’un budget suffisant pour que le résultat soit soigné (ce n’est pas Mutant X fort heureusement).

Ce premier épisode est donc une grande réussite. Il reste maintenant à espérer que le reste de la série sera du même calibre, il arrive hélas trop souvent que des séries s’écroulent complètement dès leur second épisode (il n’y a qu’à voir la version « moderne » de Knight rider pour s’en convaincre).

Lire la suite