Premier aperçu de la saison 2 de Daredevil

Daredevil Saison 2

Après avoir évoqué la projection des deux premiers épisodes de la seconde saison de Daredevil, il est temps maintenant de nous pencher sur le contenu de ces deux épisodes, le tout sans spoiler.

Aveugle depuis l’enfance mais doté de pouvoirs extraordinaires, Matt Murdock combat pour la justice le jour en tant qu’avocat. La nuit, il devient le super-héros Daredevil, justicier luttant contre l’injustice à New York.

Daredevil Saison 2

Difficile de passer après la très réussie première saison 1 de Daredevil. Nous avions en effet eu droit à une excellente adaptation du personnage et de son univers, les fondamentaux de sa mythologie étant présents tout en gardant de la marge pour quelques petits ajustements entre le héros de papier et sa version télévisée. Cerise sur le gâteau, la première saison de Daredevil ne s’adressait pas uniquement aux amateurs de super héros car elle a réussi à convaincre un public plus large.

Daredevil Saison 2

Dans ces deux premiers épisodes, nous retrouvons donc Matt Murdock, qui assume pleinement son rôle de justicier de Hell’s Kitchen et qui – n’ayons pas peur des mots – a un peu pris la grosse tête. Son identité secrète pose des problèmes, que ce soit au niveau de la conscience de Foggy Nelson ou de Karen Page qui se doute bien qu’il y a quelque chose de pas net dans tout ça même si l’explication donnée par Foggy est assez crédible (et bien trouvée).

Daredevil Saison 2

Mais surtout ces deux épisodes marquent l’entrée en scène de celui qui est annoncé depuis des lustres comme l’adversaire de Daredevil pour cette saison : le Punisher. C’est l’occasion de s’intéresser de plus près au concept même de super héros : est-il au-dessus des lois ? N’est-il pas finalement aussi nuisible que ceux qu’ils pourchasse ? Et jusqu’où peut-il (ou doit-il) aller ? D’ailleurs en voyant ces deux épisodes je me suis demandé s’il n’y aurait pas un recoupement avec les thématiques du film Captain America : Civil War, ce qui ne serait pas forcément illogique vu que les séries et les films partagent le même univers. Par contre Elektra n’apparait pas dans les deux premiers épisodes, donc pour le moment je n’ai pas d’avis sur la prestation d’Elodie Yung.

Daredevil Saison 2

Autant avec Charlie Cox, Deborah Ann Woll et Elden Henson nous sommes en terrain connu, les trois comédiens retrouvant leurs marques de la première saison pour nous livrer des interprétations toujours aussi impeccables, qu’avec Jon Bernthal c’est une vraie découverte vu que son personnage n’était pas présent dans la première saison. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est une découverte de qualité : le comédien (que nous avons également pu voir dans la série Walking dead) nous livre lui aussi une excellente interprétation, et à chacune de ses apparitions le Punisher est vraiment effrayant. On n’est pas forcément dans le domaine du bulldozer comme Dolph Lundgren ou Ray Stevenson mais dans ces deux épisodes nous avons vraiment l’impression d’un personnage implacable que rien ni personne ne peut stopper. Le Punisher de Garth Ennis a été cité comme influence majeure pour l’écriture du personnage et l’interprétation du comédien, et pour le moment c’est clairement l’impression que cela donne.

Daredevil Saison 2

Les scènes d’action sont également toujours aussi réussies, et c’est toujours un plaisir de voir Daredevil virevolter à l’écran. Et on dirait bien qu’une solution a été trouvée pour remédier à un point qui chagrine les fans depuis la fin de la première saison : le design de son masque. Nous verrons donc bien ce que cela va donner… Sinon comme pour la première saison la violence est bien présente, donc le jeune public ne pourra toujours pas suivre les aventures de Daredevil et devra « se contenter » des films et séries plus orienté grand public.

Daredevil Saison 2

Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir du visionnage de ces épisodes, mais en tout cas il est clair que c’est un excellent début et cela donne vraiment envie de voir la suite de la saison. D’autant que la fin du second épisode est plutôt… vous verrez bien ! 😉

Au moment où vous lisez ces lignes, l’embargo est levé et la série est disponible donc je ne dirai qu’une chose : à vos télécommandes ! 🙂