Paris Comics Expo 2012

Paris Comics Expo

Après vous avoir proposé un flux live pour le premier et le second jour de Paris Comics Expo et un reportage sur le cosplay, il est temps de revenir sur cette première édition du nouveau festival dédié aux comics.

Après plusieurs mois d’attente, voilà qu’il est enfin temps d’aller à la première édition de Paris Comics Expo. Seul le premier jour et accompagné de Kristel le second jour, j’ai passé deux jours à arpenter cette nouvelle convention qui a fait très fort pour son lancement.

La salle et l’organisation

A l’entrée, Paris Comics Expo cachait bien son jeu, car la salle était plus grande qu’elle n’en avait l’air au premier abord. La salle était en effet profonde, et se prolongeait sur le côté. Certes c’était un peu petit mais l’espace était bien géré et on circulait très bien dans les allées. La salle de conférence était située à l’écart des stands (à l’exception de celui de Pulp’s Toys), ce qui permettait de bien entendre les intervenants sur scène car il n’y avait pas trop de bruit.

Du côté de l’organisation, il n’y avait rien à redire. Les organisateurs et le personnel de sécurité étaient très sympathiques et les flux de personnes (entrants et sortants) étaient très bien gérés. Le seul point négatif concernait la restauration sur place, qui était un peu juste. Mais bon personnellement j’avais amené mon sandwich donc cela ne m’a pas dérangé… 😉

Paris Comics Expo

Les stands 

Les principaux acteurs du marché comics Francophone s’étaient donné rendez-vous pour cette première édition de Paris Comics Expo. Outre le très impressionnant stand d’Urban Comics, on pouvait en effet retrouver ceux de Panini, Delcourt, Atlantic BD, Makma…C’était l’occasion de discuter avec les équipes de chaque éditeur, et de mettre la main sur des avant-premières ou des parutions récentes (d’ailleurs le kiosque Urban Comics a été pillé en une journée).

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

En dehors des éditeurs, on pouvait trouver pas mal de stands commerciaux, proposant des livres (en VO et VF) et des tonnes de produits dérivés. L’interprète de Boba Fett faisant partie des invités, il y avait pas mal de produits Star Wars.

Paris Comics Expo

 

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

On pouvait aussi trouver des stands non commerciaux comme celui de Ghostbusters France.

Paris Comics Expo

Les stands de Comicverse et de Wip Agency étaient également de la fête, avec pas mal d’artistes et auteurs en dédicace.

Paris Comics Expo

Rien à redire sur les stands en présence, tout ce qu’on pouvait attendre d’une convention de comics était à notre portée…

Les masterclass et portfolio review

Deux masterclas étaient organisées pendant le week-end : story telling avec Chris Allo et colorisation avec Chris Allo & John Higgins. Les masterclass se déroulaient en petit comité, avec des participants sélectionnés sur dossier. Je me suis contenté de prendre des photos, mais les personnes qui y assistaient avait l’air d’être captivées.

Les séances de portfolio review étaient également l’occasion pour les artistes de montrer leur travail et de glaner de précieux conseils.

Paris Comics Expo

Le cosplay

Comme Kristel vous en a parlé dans son article, il y avait beaucoup de cosplayers pendant la convention. Deux concours étaient organisés, encadrés par l’association Pixidols, et ce fut donc l’occasion de contempler des costumes très bien réalisés.

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Les dédicaces

Pour sa première édition, Paris Comics Expo proposait une affiche fort alléchante pour les personnes voulant rencontrer des artistes et obtenir des dédicaces. Les modalités variaient suivant les stands où se trouvaient (tirage au sort, attente…) mais dans l’ensemble les visiteurs ont pu obtenir leurs dédicaces. C’est en tout cas un réel plaisir de voir au travail des artistes généreux qui ne se ménageaient pas pour satisfaire leur public.

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Le dimanche, Mike Huddleston s’est livré à une prestation live art impressionnante.

Paris Comics Expo

Outre les artistes, il y avait des comédiens de SF, et là aussi la convivialité était de mise car les invités étaient fort sympathiques. Je peux vous dire que pour un fan de Star Wars, ça fait une impression bizarre de se retrouver devant l’interprète de Boba Fett ! 😉

Paris Comics Expo

Paris Comics Expo

Les conférences

Deux conférences étaient au programme, une le samedi et une le dimanche.

Lors de la première, Xavier Fournier (Comic Box) et Xavier Lancel (Scarce) nous ont parlé des coulisses de leurs activités. Ce fut l’occasion d’apprendre plein de choses sur ce qu’ils font (avec par exemple la présentation de deux chemins de fer), et de voir les points communs et différences entre un titre vendu sur abonnement et un magazine distribué en presse. Bien que leurs caractéristiques soient différentes, Scarce et Comic Box ont tous les deux des contraintes et des avantages, qui ne sont pas les mêmes. La conférence était fort intéressante, avec pas mal d’anecdotes et de nombreux traits d’humour des deux hommes. Nous avons par exemple appris qu’Art Adams, suite à une interview téléphonique avec Comic Box, avait fait un dessin tout en parlant avec son interlocuteur (ajoutant des personnages au fur et à mesure) et l’avait ensuite envoyé gratuitement pour que le magazine en fasse sa couverture, ou encore que Xavier Fournier a dû un jour apprendre à la veuve âgée d’un auteur que son mari n’avait pas créé Superman…

Paris Comics Expo

La seconde conférence était quant à elle consacrée aux super héros du réel (real life super heroes). Xavier Fournier faisait intervenir Eric Maigret (sociologue) et Pierre-Elie de Pibrac (photographe) afin de parler de ce phénomène courant aux Etats Unis et qui commence à se développer en France. Cette conférence, fort intéressante, fut l’occasion de tordre le cou à pas mal d’idées reçues lorsqu’on évoque des adultes se baladant en costume de super héros. Ces personnes ont choisi d’utiliser une identité masquée, mais ce ne sont pas pour autant des gens bizarres qui s’imaginent avoir des super pouvoirs (à une exception près). Leurs activités sont très diverses, de l’enseignement de la constitution aux arrestations citoyennes en passant par l’aide aux personnes en difficulté et des enquêtes pour aider la police. Deux héros du réel Français étaient présents, et là aussi nous avons eu affaire à des gens calmes et posés, ce qui contrastait avec leurs costumes.

Paris Comics Expo

Les rencontres

Les conventions sont l’occasion pour les blogueurs de se rencontrer et de discuter avec les acteurs du comic book en France, et Paris Comics Expo n’a pas fait exception à la règle. Ce fut en effet l’occasion de retrouver des personnes déjà croisées par le passé, et de faire des rencontres fort sympathiques. Bon par contre j’ai quand même trouvé le moyen de louper des personnes que je voulais voir… 😉

Paris Comics Expo

D’ailleurs ce fut l’occasion de mettre la main sur le quatrième numéro de Hoplitéa, que j’ai dévoré avec avidité sur place et dont je vous reparlerai bientôt. 🙂

En conclusion…

Vous l’aurez compris à la lecture de ces lignes, le bilan de cette première édition de Paris Comics Expo est plus que positif. Ce nouveau festival a vraiment fait très fort pour ses débuts, et nous avons déjà hâte d’assister à ses prochaines éditions.

Vous pouvez également consulter l’album photo consacré à Paris Comics Expo 2012, qui contient beaucoup de photos non présentes dans cet article.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

6 réponses à Paris Comics Expo 2012

  1. ikeluther dit :

    Merci mille fois pour ce reportage. Il me rend encore plus triste de l’avoir manqué mais je grâce à toi j’ai pu y être un peu par procuration.

    • mdata dit :

      C’est ce que j’essaie de faire à chaque fois, j’essaie de vous « emmener avec moi » aux conventions 🙂

      Qui sait, peut être qu’un jour la technologie permettra de vous brancher directement sur ce que je vois pour vous faire vivre le festival en vrai temps réel 🙂 (en coupant pendant les pauses pipi par contre ;))

  2. Chinoisdu68 dit :

    moi se qui ma des plus, c’est que quand on voulait une dédicace on prenait 5 minute a se mettre dans la bonne queue, ils se mélangeait tous :/ a part sa c’était super 🙂

  3. JN dit :

    Super compte rendu, ça donne envie pour l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.