Ouf, je suis rassuré !

A la lecture de l’Ultimates du mois de juillet, mes craintes se sont dissipées. En effet, comme je l’ai déjà dit il y a quelques semaines, j’avais été très déçu par l’annual qui avait été publié.

Mais cette fois-ci, comme dirait Stéphane, « Ultimates, ça déboite sa grand-mère ! » 🙂

Le run de Millar et Hitch se termine en beauté, avec un scénario et un dessin éblouissants. J’espère que la 3e série sera à la hauteur, Millar et Hitch ayant placé la barre très haut.

Dans l’intervalle nous auront droit à un crossover entre l’univers Ultimate et celui de Supreme Power, ça promet 🙂

Par contre la présentation du périodique me laisse perplexe : l’idée d’ajouter un encart central avec un petit poster et toutes les couvertures du run est bonne, mais c’est une drôle d’idée d’avoir imprimé les pages de l’épisode dessus. Du coup la présence du poster gène la lecture, mais on ne peut pas le retirer dans perdre un bout de l’histoire !

La Marque Jaune

A Evry (Essonne), au second niveau du centre commercial Evry 2, se trouve la boutique La Marque Jaune.

La marque jaune

Cette boutique, installée ici depuis très longtemps, a un choix assez impressionnant en bandes dessinées, comics et manga. C’est généralement ici que j’achète mes comics librairie, pour lesquels la boutique pratique 5% de remise sur le prix éditeur. Il y a aussi des comics kiosque en occasion à des prix très raisonnables, qu’il faut fouiller pour trouver par hasard la perle rare 🙂

Les vendeurs sont sympas et connaissent très bien leur domaine.

C’est sûr que c’est pas aussi complet qu’un comic shop (pas de comics kiosque) mais c’est quand même très appréciable d’avoir ce genre de magasin sympathique dans la région, vu que l’Album le plus proche est à 1/2h de route (et question amabilité c’est pas franchement ça).

 Mise à jour : depuis la rédaction de cet article, deux magasins Album ont ouvert à proximité (un à Evry 2 et l’autre à Carré Sénart), mais ça ne m’empêche pas de continuer à acheter mes comics librairie et mes Cobra à la Marque Jaune, les comics kiosque étant achetés chez Album.

Marvel Icons HS 10 : Fugitifs/Jeunes Vengeurs (juin 2007)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Marvel Icons HS 10

Marvel disposant de deux équipes de jeunes super-héros, il était logique de penser qu’ils allaient finir par se rencontrer. C’est chose faite avec cette mini-série sur fond de Civil War, où les Fugitifs et les Jeunes Vengeurs se rencontrent. C’est très plaisant  à lire, le scénario et le dessin étant très bons. Par contre c’est un petit peu ardu à suivre du point de vue des Fugitifs, car cela se passé à une date postérieure à leur seconde série encore inédite en France.

Lire la suite

Encore une autre origine pour Wolverine

Avant que la mini-série Origines n’expose totalement les origines de Wolverine, le passé de ce personnage était très mystérieux.

John Byrne avait pensé à une origine pour ce personnage qu’il aimait tout particulièrement, et cette origine est bien loin de celle que l’on connaît (ou de celle qui avait été envisagée en faisant de Logan un animal évolué).

Lire la suite

Le retour de Mikros

En rôdant ce midi je suis tombé sur un album de Mikros, contenant une aventure inédite que je me suis empressé de parcourir.

Pour ceux qui ne connaissant pas cette série, Mikros est un « comics à la Française » paru dans Mustang puis Titans au cours des années 80 (comme Photonik). Ecrite et dessinée par Jean-Yves Mitton, cette série mariait à merveille le sérieux et l’humour, et était largement meilleure que certaines séries US.

Cette nouvelle aventure se passe de nos jours, en employant une pirouette scénaristique pour relativiser le laps de temps écoulé (20 ans quand même). On y trouve des choses sur le 11 septembre, Ben Laden…

Et même si Mitton est apparemment encore au scénario, j’avoue que je suis déçu. C’est très en  dessous des productions Mitton habituelles (Mikros et surtout Epsilon) et même si le dessin (signé Reed Man) est plutôt correct là aussi la comparaison avec la série originale n’est pas en faveur de ces nouvelles aventures. En plus il est vendu 10 euros pour une épaisseur assez mince, pour le même prix on a un 100% Marvel bien plus gros.

Bref, on aura compris que le retour de Mikros ne m’a pas convaincu. Je préfère relire mes vieux Titans et garder la bonne impression que j’avais plutôt que de la ternir avec ce nouvel opus.

Astonishing X-Men 25 (juin 2007)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Astonishing X Men 25

Astonishing X-Men : Après les évènements précédents, on pouvait se douter que Kitty n’en resterait pas là. Et effectivement son retour est plutôt spectaculaire. Encore un très bon épisode au final très surprenant.

Excalibur : La série, qui n’est plus scénarisée par Claremont, devient de plus en plus intéressante et le dessin est excellent comme d’habitude.

X Factor : Un Peter David en grande forme nous livre un nouvel excellent épisode de cette série, mélangeant le comique et le sérieux. Là aussi le final est totalement innatendu et laisse bouche bée.

Exilés : Après un passage à vide, la série redémarre sur les chapeaux de roue. Maintenant que les Exilés ont percé le mystère de leur condition, que vont-ils devenir ?

Lire la suite

Spiderman : les incontournables

Nous en sommes déjà au numéro 5 sur 8 de cette nouvelle série d’albums, ce qui permet de prendre un peu de recul pour juger de la qualité.Et en parlant de qualité, justement elle est au rendez-vous.

Chaque volume est accompagné d’un petit fascicule avec une aventure de Spiderman en rapport avec le thème de l’album (par exemple pour le 3e c’est un combat de Kraven contre Spiderman et Tigra). L’album en lui même consiste soit en une compilation d’aventures de Spiderman sur un thème précis (par exemple sur le Bouffon Vert) soit en une réédition d’un album déjà existant (Tourments pour le 2, La dernière chasse de Kraven pour le 3). Le 1 est un cas à part : il intègre à la fois des épisodes de Spiderman parus dans Strange et le RCM Venom.

Les épisodes choisis sont intéressants, et permettent de parcourir la carrière de Spiderman sans investir dans les 12 tonnes d’intégrale déjà parues. Bon par contre les traductions sont au niveau standard de Marvel France : pas toujours très bonnes et avec des inversions de panneaux/bulles. Mais c’est un autre débat.

Le prix est plutôt attractif, pour moins de dix euros on a de quoi lire 🙂

Bien que j’ai commencé sur le tard (à part pour le 1), je suis content de faire cette collection qui je l’espère donnera lieu à d’autres sorties du même genre (à quand les incontournables des FF ?)