Les adaptations de comics au cinéma (1)

Depuis le Superman de Richard Donner, il y a eu des tentatives pour adapter au cinéma les aventures de nos héros préférés. Depuis quelques années le phénomène s’est amplifié, surtout grâce aux effets spéciaux de plus en plus performants pour transcrire les exploits des super héros.

Je vais faire un rapide tour d’horizon des diverses adaptations, en deux parties (Marvel et DC). Un avis succint sera donné, je m’étendrai plus sur certains films au fil du temps. Je donnerai également une liste (non exhaustive) de films qui vont sortir.
Lire la suite

Il revient !

On en a rêvé (heu pas tant que ça en fait), Marvel l’a fait : Onslaught revient ! Une série Onslaught reborn est actuellement en cours de parution aux USA. Voici la couverture du numéro 1.

Onslaught Reborn

En tenant compte du délai habituel de parution entre les USA et la France, nous devrions y avoir droit l’année prochaine. Mais pas en Omnibus j’espère 🙂

La mystérieuse maladie de Véga

Au cours des années 80, Véga (alors membre de la Division Alpha) est tombé gravement malade. Une histoire abracadabrante (et heureusement invalidée par un retcon depuis) avait été inventée pour justifier cette maladie. Véga et Aurora (sa soeur) seraient en fait des hybrides humain/elfe et c’est en restant trop longtemps parmi les mortels que Véga serait en train de mourir.

Mais à l’origine ce n’est pas du tout ce qui était prévu pour Véga : il était censé être en train de mourir du SIDA.

Depuis sa création par John Byrne, Véga est homosexuel mais à cause de la censure exercée par le CCA (Comics Code Authority) et de la position très tranchée de Jim Shooter (alors rédacteur en chef de Marvel) sur la question, cela ne fut dévoilé explicitement qu’en 1992 (il y eut quand même de nombreuses allusions). Avant cette date, Bill Mantlo, qui a succédé à John Byrne comme scénariste de la Division Alpha, a subi un refus catégorique de Marvel lorsqu’il a décidé de faire mourir Véga du SIDA. C’est alors qu’il a dû inventer cette histoire abracadabrante d’homme fée…

Depuis, Véga a fait son coming out, mais la cause véritable de sa maladie n’a jamais été expliquée (y compris dans le retcon)…

Marvel Icons HS 7 : La Chose (décembre 2006)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Marvel Icons HS 7

Si comme moi vous aimiez les aventures en solo de La Chose dans Spécial Strange, vous aimerez ce hors série qui est dans le même esprit : aventure et humour. En prime le dessin est très bon, que demande le peuple ? 🙂

Lire la suite

Astonishing X Men 19 (décembre 2006)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Astonishing X Men 19

X-Men Génèse Mortelle : très bon épisode malgré un ou deux couacs.

New Excalibur : bon graphisme, mais je n’accroche pas au scénario

X Factor : le scénario est toujours aussi bon, mais le dessin est vraiment particulier

Lire la suite

Quel comique ce Gardien !

Le Gardien (Watcher en VO), un être surpuissant qui observe les divers univers, est aussi le narrateur de la série « What if » (« Et si »). Cette série, fort intéressante d’ailleurs, nous raconte comment la vie de nos héros ou vilains préférés peut totalement changer suite à un évènement parfois mineur.

Mais parfois les auteurs se lâchent et en profitent pour faire des parodies. La preuve en image avec cette couverture trouvée par hasard 🙂

Et si personne ne regardait le Gardien ?

Alias : Jessica à tout prix

Tout le monde connaît maintenant Jessica Jones, ancienne héroïne reconvertie en détective privée (Alias) puis en journaliste (Pulse). Ce personnage sorti tout droit du cerveau de Brian Michel Bendis a cependant failli ne jamais exister.

A l’origine, Bendis voulait écrire une histoire sur une ancienne héroïne devenue détective. Cette héroïne se comporterait de façon « adulte » (jurer à toutes les bulles, avoir une vie privée plutôt dissolue…), l’histoire étant destinée au label Max (regroupant les histoires Marvel plus matures que les autres).

Bendis avait porté son choix sur Jessica Drew, la première Spider Woman. N’ayant plus de pouvoirs, plus ou moins oubliée par la « super communauté » et déjà détective privée, elle était le choix le plus cohérent pour son histoire.

Seulement, vu ce qu’il comptait faire de Jessica, Marvel lui refusa le droit de l’utiliser. Finalement, Bendis a créé de toutes pièces une alternative : Jessica « Jewel » Jones, avec ses origines rétroactives (retcon quand tu nous tiens). Ce qui est comique, c’est que finalement Jessica Drew fera une apparition dans le 4e tome d’Alias, et qu’elle figurera bien plus tard dans l’équipe des Nouveaux Vengeurs dont le scénariste est…Brian Michel Bendis ! 🙂

Finalement, même si j’aimais bien Spider Woman (ah, les vieux épisodes dans Nova, toute ma jeunesse), je ne regrette pas la tournure des évènements, car Jessica Jones est un personnage bien plus intéressant.