Je ne suis pas le secrétariat d’Eaglemoss !

Suite à mes quelques articles sur la collection « Spiderman : Tower of Power », j’ai régulièrement des messages de cet acabit :

« j aimerais savoir quand mon petit fils va reçevoir ses numéros , le 3 4 5 qu il attent depuis 1 mois le colis devais arriver chez mois je ne l ai jamais reçus je vous remerçie d avance » (je précise que l’orthographe et la conjugaison sont d’origine)

Donc je  vais mettre les choses au point une bonne fois pour toute : je suis un particulier et j’écris des articles sur le monde des comics. Je n’ai rien à voir ni de près ni de loin avec Marvel, Marvel France ou Eaglemoss, ni avec aucune boutique. Tout ce que je publie ici l’est à titre strictement privé, afin de faire partager ma passion. Rien de plus.

Mars (4)

Jusqu’au dernier moment j’ai cru que la semaine dernière serait vierge de toute sortie Marvel kiosque, mais je me trompais : Ultimates 33 est sorti vendredi dernier. Et personnellement j’aime beaucoup la couverture 🙂

Ultimates 33

Ultimates 33 

Les Broods

Brood

Les Broods sont probablement l’espèce la plus maléfique de l’univers Marvel.  Puisque Planète Hulk fait intervenir un personnage appartenant à cette espèce, penchons-nous un peu sur ces bestioles qui ont donné des cauchemars à bien des lecteurs lors de leur apparition.

Lire la suite

Les adaptation de Captain America

Bien avant les succès d’adaptations telles que Spiderman ou X-Men, des tentatives avaient eu lieu pour transposer l’univers de nos héros de papier sur petit ou grand écran, sans grand succès pour la plupart (Batman et Superman sont les exceptions qui confirment la règle).

En farfouillant un peu, j’ai trouvé quelques adaptations de Captain America.

La première est un dessin animé datant du milieu des années 60. Il s’agissait d’une série nommée Marvel Superheroes, et où chaque jour de la semaine un héros vivait des aventures adaptées des comics. J’ai trouvé les épisodes sur Daily Motion, et je vous recommande particulièrement Le retour du Capitaine America (c’est le titre Français), summum du kitch. Doublage ridicule, animation quasi inexistante, générique anthologique (plus nul c’est impossible), tout y est pour passer un grand moment de rigolade. La seule chose en faveur de ce dessin animé est l’absolue fidélité aux comics d’origine, vu qu’en fait ce sont les planches qui sont reprises avec des petites animations sommaires.

Les années 70 ont aussi eu droit à leur adaptation : deux téléfilms mettant en scène un jeune homme, fils du Captain America original, qui se voit doté de super pouvoirs grâce à un sérum qui lui sauve la vie. Il prend alors l’identité de Captain America, avec un costume qui ressemble plus ou moins à celui de la version comics. J’ai juste vu le générique sur Daily Motion, mais à priori ça ne vole pas bien haut.

A la fin des années 80, un film est sorti sur les aventures du Vengeur Etoilé. Là encore, c’est grotesque, on croirait presque une parodie mais le pire c’est que ce n’en est pas une. J’ai trouvé cette longue séquence sur Daily Motion, où on peut contempler l’étendue du désastre. Ce qui est dommage, c’est que l’acteur avait bien la tête de l’emploi pour faire Captain America. De toutes façons, ce film est sorti directement en vidéo…

Bref, rien de bien terrible pour le moment. Une adaptation à la hauteur du personnage verra t-elle le jour ? En tout cas il est clair qu’il faudra changer le costume, on a bien vu avec le film précédent que ça ne passe pas du tout à l’écran (je pense que celui d’US Agent passerait mieux).

La source d’énergie de l’armure d’Iron Man

Iron Man

Il y a quelques semaines, Stéphane m’a posé une question intéressante : quelle est la source d’énergie de l’armure d’Iron Man ? Après lui avoir répondu, je vais maintenant en parler ici vu que la réponse n’est pas forcément évidente.

Les premières armures d’Iron Man étaient tout simplement électriques. Alimentées par des batteries intégrées, les armures de « première génération » pouvaient se recharger en utilisant du courant via des connecteurs adaptés. L’armure dorée avait cependant des piles solaires, mais plus comme appoint que comme source principale. A noter que l’armure Rouge et Or « 1er modèle » (celle des années 60) disposait de boot jets alimentés par un carburant chimique, principe qui sera repris plus tard pour la seconde armure spatiale.

A partir de l’armure Rouge et Or « classique » (années 70/80), Iron Man tire son énergie du soleil. L’électricité « classique » est cependant encore utilisée comme énergie de secours (les fameuses batteries sur les hanches) ou comme moyen rapide de se recharger via une banale prise de courant. L’armure Rouge et Argent possède également la possibilité d’absorber tout type d’énergie pour la stocker dans ses réserves. Cela s’est vu par exemple lors d’un combat avec l’AIM, où une vague de plasma a été absorbée sans soucis par notre tête de fer.

A partir de l’armure Rouge et Or « post Firepower » (années 90), la source d’énergie principale d’Iron Man est radioactive : il s’agit des Particules Beta. Au début je pensais que c’était un truc inventé par les scénaristes de Marvel (comme l’adamantium), mais apparemment cela existe vraiment comme l’atteste un article sur Wikipedia. Par contre dans la vraie vie de tous les jours, ces particules ne sont pas utilisées comme source d’énergie.

Mais revenons à nos moutons. Donc, toutes les armures depuis la Rouge et Or des années 90 à l’armure Extremis fonctionnent avec des Particules Beta. Les armures ont toujours la possibilité d’absorber l’énergie solaire pour se recharger, ainsi que toute source d’énergie qui traine. D’ailleurs, le gros truc sur le dos de l’armure « Iron Reborn » qui crache de la fumée, c’est justement le générateur de Particules Beta.

Cela fait un moment maintenant que cette source d’énergie n’a pas changé, je me demande si une prochaine armure ne va pas utiliser autre chose 🙂

La chanson de Nextwave

Bien que Nextwave n’existe que sous forme écrite, il existe une chanson dédiée à ce groupe pas comme les autres.

Cette chanson peut être écoutée sur une page Myspace.

Voici les paroles, qui vont bien avec l’histoire 🙂

It’s like Shakespeare, but with lots more punching.It’s like Goethe, but with lots more crunching. Like Titanic, but the boat’s still floating. No, it’s not, the mother????ing boat is exploding!

Nextwave, Nextwave

Dirk Anger is one crazy mamajama. He leads H.A.T.E., sitting around in his pretty pink pajamas. H.A.T.E. was formed by the Beyond Corporation. Purposely to bring about catastrophic devastation!

Nextwave, Nextwave

Do you want a haircut? The Beyond Corporations gonna help you out. Do you need a toothbrush? The Beyond Corporations got an extra one. Do you have a stepson? The Beyond Corporation’s gonna rub him out. Do you see a monster, or a pirate, electric emu, a giant sky rat, a midget Hitler or Pontius Pilate? Don’t call your mom or your doctor, just pick up the phone and call.

Nextwave, Nextwave

Monica – is gonna microwave your ????. Tabby – is gonna steal all your stuff. Aaron – is going to organize your sock drawer. Elsa – is gonna speak with an accent. The Captain – his name is The Captain!

Nextwave, Nextwave

La série la plus déjantée de Marvel est de retour

Nextwave 2

Il y a quelques mois, un OVNI s’est posé au sein de Marvel Comics : la série Nextwave, écrite par Warren Ellis et dessinée par Stuart Immonen. Délirante, véritable déclinaison des films de type « Y’a t-il … » en comics, cette série est de loin la plus drôle qu’il m’ait été donné de lire.

Après des mois d’attente, voici donc la suite. Vous avez trouvé le premier numéro de Nextwave débile, trash, déjanté ? Rassurez-vous (ou alors effrayez-vous si cela ne vous avait pas plu), le second numéro est pire ! Allusions, parodies, situations grotesques…tout est là pour vous faire passer un excellent moment si vous aimez ce genre d’humour.

Ce second 100% Marvel clôt la série, qui est en hibernation aux Etats Unis. J’espère bien qu’elle aura une suite, ce serait trop moche qu’elle s’arrête en si bon chemin.

Mars (3)

Cette semaine, le nouveau mensuel consacré à Hulk – World War Hulk 1 – est disponible, ainsi que  Marvel Heroes v2 HS 1. Les sorties librairie sont également de la fête, avec entre autres la suite de l’excellente série Nextwave.

WWHulk 1

World War Hulk 1

Marvel Heroes HS1

Marvel Heroes v2 HS 1

A noter que World War Hulk aura chaque mois une couverture variante en plus de l’édition régulière, comme pour Civil War.

Hulk : la bande annonce

Hulk

Le nouvel essai d’adaptation de Hulk sur grand écran sort cet été. Une bande annonce est disponible sur Daily Motion.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça remue ! Si le film est à la hauteur de la bande annonce, les fans de Hulk vont en avoir pour leur argent. Ca bouge beaucoup (le réalisateur n’étant pas un spécialiste du film intimiste, le contraire aurait été étonnant), et on retrouve les personnages « classiques » de Hulk (Ross, Abomination, Betty et même Samson). J’ai bien aimé la reprise d’un moment fort d’Ultimates (le lancer de Banner par hélicoptère pour récupérer un Hulk furieux) 🙂

Une petite info surprenante, à confirmer : Robert Downey Jr serait présent dans le film dans le rôle de Tony Stark (Iron Man pour ceux qui ne suivent pas). J’ai trouvé ça sur IMDB, mais vu que c’est un site communautaire où tout un chacun peut entrer des choses, l’information est à prendre au conditionnel. Si cela était avéré, ce serait la première fois que deux personnages d’adaptations différentes de comics se croisent (alors que c’est courant dans les comics).