Le lundi c’est librairie ! #329

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique de quatre albums édités par Mana Books, Delcourt Comics et Glénat Comics.

Au programme : Dragon Age, Redneck t1, The Wicked + The Divine t4 et Star Wars Aventures t1.

Dragon Age
Dragon Age - Mars 2018

Mana Books

220 pages – 17€
Mars 2018 – Cartonné

David Gaider / Alexander Freed
Chad Hardin

Sur les traces de son père, porté disparu, le nouveau roi de Férelden, Alistair Theirin, parcourt le monde. À ses côtés, d’insolites compagnons de voyage : le marchand roublard Varric et la fougueuse pirate, Isabela. Mais dans leur quête semée d’embûches, et au gré des rencontres avec de nouveaux ennemis comme d’anciens alliés, le trio va rapidement lever le voile sur une réalité bien plus inquiétante…Embarqués dans une conspiration pour réveiller les dragons d’antan, les trois camarades devront rivaliser d’audace et d’ingéniosité afin d’endiguer un complot aux proportions dantesques. Et il leur faudra alors être prêts à affronter les conséquences de leurs choix passés…

Le jeu de rôles Dragon Age a vu son univers s’enrichir avec des livres et comics au cours du temps. Cet album regroupe trois volumes édités par Dark Horse il y a quelques années, signés par le scénariste principal du jeu David Gaider.

Ce dernier, en collaboration avec Alexander Freed, nous raconte donc une histoire pleine de magie et de mystères, dans un univers qu’il est intéressant de découvrir… le côté découverte étant bien sûr réservé aux lecteurs qui ne connaissent pas le jeu, ce qui est mon cas. Les auteurs font leur maximum pour livrer une histoire qui est totalement compréhensible sans connaissance préalable de cet univers (et du coup je suis bien placé pour l’affirmer), mais il est clair qu’on sent de temps en temps qu’il manque au lecteur novice des petites choses pour profiter pleinement de l’histoire.

L’immersion dans cet univers est en tout cas rapide, le lecteur se sent d’emblée embarqué dans cette histoire passionnante d’un bout à l’autre. Il se passe beaucoup de choses dans ces pages, avec beaucoup de rebondissements et de surprises. On sent vraiment le côté RPG dans la progression de l’intrigue, qui cadre l’évolution de l’histoire et l’enchainement des événements, ce qui donne un côté un peu différent à l’histoire par rapport à ce qu’on lit habituellement.

En tout cas comme je disais un peu plus haut, cet album est vraiment passionnant et on se prend vite au jeu en lisant cette histoire. Les scènes d’action sont bien dosées, et viennent ajouter de la tension à l’histoire tant on redoute le pire à chaque fois.

La partie graphique, signée Chad Hardin, est quant à elle très réussie. Là encore, n’étant pas joueur de Dragon Age, je ne pourrais pas juger de la qualité de l’adaptation de l’univers visuel du jeu, mais en dehors de cela j’ai trouvé les planches joliment réalisées. On ressent vraiment bien l’atmosphère de l’histoire, et les scènes d’action sont bien rendues.

Un très bon album, un poil hermétique pour les lecteurs non joueurs mais tout de même agréable à lire.


Redneck tome 1
Redneck t1 - Avril 2018

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 15.95€
Avril 2018 – Cartonné

Donny Cates
Lisandro Estherren

Les Bowman sont une famille de vampires installés depuis des décennies près d’une petite ville rurale du Texas. Ils sont parvenus à se fondre dans la populace locale, mais cette paisible coexistence va voler en éclat lorsque la haine, la peur et le ressentiment accumulés depuis des générations explosent à la face du monde. Impossible alors de faire la distinction entre les hommes et les monstres…

Le mythe du vampire classique est de temps en temps dépoussiéré pour l’adapter au monde moderne, ce qui est le cas avec cet album.

Donny Cates situe donc son histoire en plein Texas, et nous raconte l’histoire d’une famille de vampires qui essaie de se faire discrète. Bien entendu, comme on pouvait s’en douter, rien ne se passe comme prévu et la violence refait surface.

Sans aller aussi loin que American Vampire, qui avait revisité le mythe du vampire de fond en comble, l’auteur nous montre avec talent ce qu’on peut faire avec ce mythe dans un cadre moderne sans pour autant tomber dans les travers de Twilight. Le fait de montrer des vampires qui trouvent une alternative moins agressive à leurs besoins en sang n’est certes pas forcément nouvelle mais cela est traité avec efficacité dans ce premier tome.

Dès le début de l’album, il règne une certaine atmosphère de mystère, l’auteur prenant soin de jouer avec les nerfs du lecteur en ne lui révélant pas tout de suite de quoi il retourne. On apprend donc au fil des pages l’histoire de cette famille, tandis que les événements désagréables ont une tendance assez marquée à s’enchainer. Donny Cates est en tout cas suffisamment habile pour ne pas abattre son jeu trop tôt, et bien malin celui qui aura deviné le fin mot de toute cette histoire.

Côté graphisme, par contre c’est un peu moins la fête. Le style de Lisandro Estherren colle bien à l’ambiance sombre de cette histoire de vampires en plein Texas, mais je n’accroche pas à sa façon de dessiner les personnages. Ce n’est pas forcément vilain non plus, mais je trouve ça un peu trop esquissé à mon goût.

Un très bon album, qui revisite avec efficacité le mythe du vampire.


The Wicked + The Divine tome 4
The Wicked + The Divine t4 - Mai 2018

Glénat Comics
Collection Comics

160 pages – 17.50€
Mai 2018 – Cartonné

Kieron Gillen
Jamie McKelvie

C’est l’heure du come-back !
Perséphone est en vie. Mais la question qui se pose désormais est : le sera-t-elle pour plus d’une nuit ? Les dieux superstars et leur guerre médiatico-spirituelle sont de retour pour l’arc le plus explosif de la série.

Nous en sommes déjà au quatrième tome de The Wicked + The Divine, et le moins qu’on puisse dire c’est que ses créateurs ne se sont pas calmés, loin de là même !

Dans ce nouvel album, Kieron Gillen creuse encore plus avant le côté mythologique de son univers en laissant du coup de côté ce qui a trait à son étude de la célébrité au sens large. Les dieux de son Panthéon sont donc plus que jamais au coeur de l’intrigue, la mystérieuse Ananké abattant ses cartes et exposant ainsi ce qu’elle a en tête depuis le début.

Ce nouvel opus est particulièrement riche en action, et de l’action à la hauteur des enjeux de la série : de l’action d’ampleur mythologique. Les personnages de la série sont tous dans le registre « bigger than life », et cela se reflète tout autant dans leur quotidien que dans leurs combats qui prennent des proportions énormes. Tout est démesuré dans ce tome, qui est passionnant du début à la fin.

Comme dans les tomes précédents, on ne voit pas le temps passer en dévorant ce nouvel album. Il s’y passe beaucoup de choses, on y comprend beaucoup de choses aussi sur les agissements de ces personnages hors normes.

Du côté du dessin, après un tome 3 qui misait sur l’alternance des artistes c’est à nouveau Jamie McKelvie qui tient seul les crayons. Le résultat est vraiment magnifique, avec des planches superbement réalisées. L’ambiance mythologique de l’histoire est superbement rendue avec des pages qui entrainent le lecteur dans une expérience visuelle qui a une identité visuelle unique.

Côté bonus, en plus de la traditionnelle galerie de couvertures Gillen Gillen et Jamie McKelvie nous entrainent au coeur de leur processus créatif en nous dévoilant leur méthode de travail de façon détaillée. Les compères ont beau garder quelques détails pour eux, nous en voyons suffisamment pour appréhender de façon détaillée la création des pages de l’album, et c’est vraiment très intéressant.

Un excellent album, signé par une équipe créative toujours aussi inspirée


Star Wars Aventures tome 1
Star Wars Aventures t1 - Mai 2018

Delcourt Comics
Collection Contrebande

80 pages – 10.50€
Mai 2018 – Cartonné

Landry Q. Walker / Cavan Scott / Elsa Charretier / Pierrick Collinet
Elsa Charretier / Derek Charm / Jon Sommariva

Une toute nouvelle série grand public qui met en scène les personnages-phares de la saga des étoiles, dans des aventures qui se déroulent il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
Chaque album de cette nouvelle série est composé de divers récits complets, mettant en scène des personnages différents par différentes équipes de créateurs. Les histoires peuvent couvrir la période qui va du tout premier film jusqu’à l’Épisode VIII : Les Derniers Jedi. Personnages majeurs ou secondaires, Star Wars Aventures vous entraîne bien au-delà des limites de l’univers Star Wars connu dans des récits qui plairont à toutes les générations de lecteurs.

Avec ce premier album, nous avons droit à une collection de récits de l’univers Star Wars destinée aux jeunes lecteurs.

Les différents auteurs à l’oeuvre dans ce premier tome nous offrent donc une série de courtes histoires mettant en scène les personnages de l’univers de Star Wars. Différentes époques sont proposées, et ce dans l’univers officiel (donc pas l’ancien univers étendu, qui aurait alors été signalé par un bandeau « Légendes »).

Il est clair que cet album est avant-tout destiné aux jeunes lecteurs, ce qui se voit avec le traitement des différents sujets évitant soigneusement des passages trop sombres pour de jeunes yeux. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut passer à coté si on est un lecteur plus âgé. En effet, les histoires qui composent cet album sont très sympa et se lisent vraiment bien.

Les intrigues sont simples sans être simplistes, et il y a une atmosphère de fun généralisé dans ces pages qui en rend la lecture agréable. Même si différents auteurs sont à l’oeuvre, il y a une grande cohérence de ton entre les différents épisodes de cet album.

Du côté du dessin, là aussi on peut s’apercevoir qu’un soin particulier a été apporté pour proposer un graphisme adapté pour les jeunes lecteurs, sans passages effrayants. Mais là aussi on peut faire le même constat que pour le scénario,  ce n’est pas pour autant que le graphisme est  simpliste. C’est en tout cas joliment réalisé et cela contribue au côté frais de cet album.

Côté bonus, nous avons droit à une série de fiches de personnages et une galerie d’illustrations.

Un album très sympa, qui ravira tout autant les jeunes lecteurs que des lecteurs plus âgés.


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.