Le lundi c’est librairie ! #321

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Panini Comics.

Au programme : Je suis Black Panther.

Je suis Black Panther
Je suis Black Panther - Février 2018

Panini Comics
Collection Marvel Anthologie

320 pages – 25€
Février 2018 – Cartonné

Collectif

Retrouvez plus de quarante-cinq ans de publications consacrées à la Panthère Noire, dans une sélection d’épisodes cultes du héros. Du Wakanda au Manoir des Avengers, découvrez toutes les facettes de T’Challa.

Tandis que le film Black Panther bat tous les records au box-office, les albums consacrés au personnage se multiplient dans les rayonnages des libraires. Voyons un peu ce que nous propose la traditionnelle anthologie éditée par Panini Comics :

  • 1966 : La panthère noire (Stan Lee / Jack Kirby)
  • 1966 : C’est arrivé ainsi (Stan Lee / Jack Kirby)
  • 1971 : Où vas-tu, Avenger ? (Roy Thomas / Frank Giacoia)
  • 1973 : Une panthère en colère (Don Mc Gregor / Rich Buckler)
  • 1977 : La grenouille du roi Salomon (Jack Kirby)
  • 1980 : Crie vengeance (Chris Claremont / John Byrne)
  • 1998 : Le client ( Christopher Priest / Mark Teixera)
  • 2003 : Visite en Amérique : Joseph Torres / Ryan Bodenheim)
  • 2006 : L’élue de la Panthère noire (Reginald Hudlin / Kaare Andrews / Scot Eaton)
  • 2008 : Voir le Wakanda et mourir (Jason Aaron  Jefte Paolo)
  • 2013 : La Panthère noire + Tornade (Jason Aaron / Pasqual Ferry)
  • 2016 : Une nation en marche (Ta-Nehisi Coates / Brian Stelfreeze)

Nous voici donc partis pour un voyage qui va de 1966 à 2016, revenant sur les temps forts du personnage. Il est juste dommage d’ailleurs que ne figure pas dans cette sélection l’intérim effectué par T’Challa à Hell’s Kitchen le temps que Daredevil aille se remettre les idées en place, mais d’un autre côté il est difficile de tout mettre et le côté sélection fait justement parti du difficile exercice de composition du sommaire d’une anthologie.

Cet album part donc des premières aventures de T’Challa aux côtés des Quatres Fantastiques pour aller jusqu’à la série la plus récente qui lui est consacré. Cet intervalle de temps très long permet, à l’instar des autres volumes de cette collection, d’assister à l’évolution des techniques de narration et de dessin, un comic book des années 1960 étant très différent de son homologue contemporain. Mais dans le cas de la Panthère noire, une dimension supplémentaire vient s’ajouter à ce voyage : l’évolution du regard occidental sur l’Afrique. En effet, comme le Wakanda est au coeur des histoires dont T’Challa est le héros, il a fallu très tôt dépeindre l’Afrique dans ses aventures… et force est de constater qu’on ne parle pas vraiment des peuplades Africaines dans les années 1960 de la même façon que dans les décennies suivantes. L’époque était différente, la narration également et on dira que la vision de Stan Lee était plutôt simpliste (tout comme son côté fortement anti-communiste dans d’autres titres) et fort heureusement les auteurs suivants ont rectifié le tir.

Mais après avoir parlé de la forme, revenons un peu sur le fond et donc sur T’Challa. Ce dernier est un personnage dont la dualité le tiraille entre ses devoirs de roi et sa carrière de Vengeur, tout comme son pays le Wakanda est à cheval entre modernité et tradition. Ces différents épisodes permettent de voir les différentes facettes de la Panthère noire et de son pays, tout en assistant à des moments importants de sa vie comme son mariage avec Tornade (ainsi qu’à la fin de ce mariage d’ailleurs). La sélection est bien pensée, permettant de voir que non seulement la Panthère noire est bien davantage qu’un simple acrobate déguisé en chat mais également que son pays est une puissance largement plus redoutable que ce qu’on pourrait croire. A ce titre le récit se déroulant dans le cadre de Secret Invasion est d’une efficacité redoutable pour montrer un pays qui en devient même terrifiant quand on voit comment il gère les envahisseurs extra-terrestres.

Les différentes histoires de cet album sont donc toutes intéressantes à leur manière, et sont chacune le reflet de leur époque. La partie signée Christopher Priest (également présente dans l’album Marvel Select dont je vous ai parlé dernièrement) montre même la rupture de ton qui a emmené Marvel vers d’autres directions pour sortir la compagnie de l’ornière dont elle ne parvenait pas à se sortir dans les années 90. On ne s’ennuie pas du tout pendant la lecture de cette anthologie, et pour ma part s’il fallait choisir un récit parmi les douze qui figurent là je serais bien en peine de choisir entre la rencontre T’Challa / Tornade et l’invasion Skrull du Wakanda.

Le graphisme est de son côté très soigné dans les différents récits qui constituent cet album, proposant lui aussi un véritable voyage dans le temps afin d’assister à l’évolution des techniques de dessin. C’est vraiment très plaisant, avec de grands noms qui signent de bien jolies planches.

Du côté de l’éditorial, qui vient en complément des différents récits, la qualité est également au rendez-vous. Les différents textes permettent d’en apprendre pas mal sur T’Challa et son univers, et cela permet de remettre les épisodes dans leur contexte de parution.

Un excellent album, qui propose une belle rétrospective du personnage de la Panthère noire


C’est tout pour aujourd’hui !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *