Le lundi c’est librairie ! #309

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique de trois albums édités par Delcourt Comics.

Au programme : Birthright t5, Walking dead t28 et Walking dead companion.

Birthright tome 5
Birthright t5 - Septembre 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

128 pages – 16.50€
Septembre 2017 – Cartonné

Joshua Williamson
Andrei Bressan

Ce qui avait débuté comme un jeu innocent dans un parc, s’est transformé en cauchemar pour les parents. Les Rhodes ont vu disparaître leur fils Mickey et ce traumatisme a détruit la famille. Mais tout cela n’est rien en comparaison de ce à quoi ils font face depuis la réapparition de leur fils, sous la forme d’un guerrier bodybuildé revenu d’un monde magique peuplé de magiciens et de dragons…

Joshua Williamson avait surpris ses lecteurs dans le tome précédent, en ajoutant de nouvelles composantes à l’univers de Birthright. L’auteur a encore plus d’un tour dans son sac, pour surprendre une fois encore le lecteur de cette série qui reste toujours aussi efficace.

Dans ce tome, des flashbacks permettent d’enrichir l’univers de la série en revenant sur la période que Mickey a passé sur l’autre monde suite à sa disparition. Cela permet de comprendre davantage ce qui a pu se passer, et de voir un peu ce qui est susceptible d’arriver. L’histoire reste captivante de bout en bout, avec une composante action non négligeable (et spectaculaire), mais également une composante émotion qui n’est pas laissée de côté.

Car il ne faut pas oublier que Birthright ce n’est pas juste une histoire survoltée de guerriers et de sorciers d’un autre monde venus semer le bazar sur Terre : c’est aussi et même avant tout une histoire de famille. Qu’il s’agisse de celle de Mickey, détruite par sa disparition et peinant à plus ou moins se reconstruire entre deux péripéties, ou d’une autre (toujours liée à Mickey d’ailleurs) qui se construit peu à peu, la famille est l’essence même de la série et force est de constater que l’auteur s’en tire très bien pour en parler dans ce nouveau tome.

Une fois de plus la lecture de cet album est très agréable, avec pas mal de rebondissements et de surprises toutes plus désagréables les unes que les autres. Je me demande jusqu’où l’auteur va nous emmener, en tout cas il emmène le lecteur dans une bien belle aventure riche en évasion.

Du côté du dessin, le style d’Andrei Bressan fait une nouvelle fois des merveilles. Les planches sont superbement réalisées, avec des dessins qui restituent à merveille l’ambiance de la série. A titre personnel je déplore juste quelques cases un peu trop gore à mon goût…

Un excellent album, et une série toujours aussi agréable à lire.




Walking dead tome 28
Walking dead t28 - Octobre 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 14.95€
Octobre 2017 – Souple

Robert Kirkman
Charlie Adlard / Stefano Gaudiano

La Colline a été dévastée et la communauté qui l’habitait a dû fuir les lieux, sous l’impulsion de Maggie. Dwight a rejoint Rick, en lui affirmant que les Chuchoteurs ont été anéantis. Malheureusement, même si Beta – qui a pris la tête des Chuchoteurs – a perdu une bataille, il lance une horde de rôdeurs sur Alexandria. La guerre est peut-être terminée, mais la survie d’Alexandria est en jeu…

Le tome précédent ayant été riches en surprises, il est temps de voir ce que Robert Kirkman nous a réservé pour la suite des événements et le devenir des survivants qui en voient décidément de toutes les couleurs.

Ce n’est un secret pour personne connaissant un peu Walking dead : l’écriture de la série est cyclique. A chaque fois les survivants se posent, ils semblent être bien partis pour se débrouiller malgré la situation, et hop ! Une menace vient tout balayer et il faut tout recommencer. Même si dans le cas de cet album cela ne fonctionne pas exactement comme d’habitude (je n’en dis pas plus pour ne pas faire de spoiler), on retrouve une certaine routine et des choses qu’on a déjà vues par le passé.

Alors loin de moi l’idée de dire que ce vingt-huitième tome nous sert du réchauffé : il y a en effet des choses originales et bien trouvées (autour de Negan notamment, qui devient un personnage de plus en plus important depuis le bond en avant pour « zapper » une période de la vie des survivants), mais aussi des choses qui vont redouter un certain essoufflement. Vingt-huit tomes, ça commence à faire un sacré paquet d’histoires et même si Robert Kirkman a toujours envisagé Walking dead comme une histoire sans fin il y a bien un moment où l’auteur aura fait le tour de la question.

Après ça reste intéressant et même palpitant dans certaines scènes, et le traitement des personnages est toujours aussi efficaces. Mais il y a des choses qui en deviennent prévisibles car ressemblant à ce qu’on a déjà vu et du coup on peut commencer à s’inquiéter pour la suite de la série (en tout cas moi je m’inquiète). Je pense notamment à tout ce qui tourne autour de Rick (encore une fois, je reste vague volontairement), qui repasse par des moments qui ressemblent furieusement à des choses déjà vues dans la série…

Du côté du graphisme, la machinerie Walking dead est toujours bien huilée : Charlie Adlard et Stefano Gaudiano livrent une nouvelle fois des dessins très réussis, les passages difficiles étant fort heureusement un peu estompés par l’absence de couleurs. On se retrouve une nouvelle fois en terrain connu, dans un univers familier et maîtrisé.

Un très bon album, mais qui semble indiquer la possibilité d’un essoufflement de la série.




Walking dead Comics Companion
Walking dead Comics Companion - Octobre 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

176 pages – 15.95€
Octobre 2017 – Souple

Robert Kirkman
Charlie Adlard

Retrouvez en librairie, sous la forme d’un ouvrage indispensable à tous les fans des séries de comics et TV, une sélection d’articles et d’interviews tirées du magazine officiel Walking Dead ! Un sommaire entièrement remis à jour à l’occasion de cette publication !

En parallèle des albums de Walking dead, un magazine consacré à l’univers de Robert Kirkman parait régulièrement en kiosque pour donner aux amateurs de zombies et de battes de base-ball barbelées des informations sur les coulisses de leur série préférée.

Cet ouvrage, au format souple comme les BD mais un peu plus grand, est comme l’indique sa quatrième de couverture une sélection de ces contenus : on y retrouve donc des interviews, mais aussi des articles et des portraits de personnages. On y retrouve donc des déclarations de Robert Kirkman, Charlie Adlard… mais aussi des articles de fond sur l’univers de Walking dead. Tout  ceci est très intéressant, car cela permet de se glisser derrière le rideau et d’avoir des informations très pertinentes sur le processus créatif autour de Walking dead. Comme par exemple le choix du noir&blanc pour le graphisme, quoique la réponse soit assez évidente quand on y réfléchit deux minutes.

Tout ceci est très complet, abordant les différentes thématiques de Walking dead qui comme chacun sait (ou devrait savoir) n’est pas seulement à propos de zombies dans une poursuite sans fin. C’est l’occasion d’apprendre des choses, ou d’en approfondir d’autres, voire même de revenir sur des choses oubliées depuis le temps (28 tomes tout de même !).

Pour terminer, une question : A qui s’adresse ce livre ? Je dirais à la fois aux lecteurs du comic book et aux spectateurs de la série TV, même si je pense qu’il sera plus intéressant pour ces derniers. En effet, même si les lecteurs ont des choses très intéressantes à se mettre sous la dent, le public non lecteur de comics (ou en tout cas pas de celui-ci) pourra grâce à ce livre voir l’univers qui a inspiré la série TV et cela est à même de lui donner envie de se lancer dans la version papier.

Un très bon ouvrage, qui constitue un bon complément pour les amateurs de Walking dead.





C’est tout pour aujourd’hui !

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *