Le lundi c’est librairie ! #308

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Urban Comics.

Au programme : Justice League Anthologie.

Justice League Anthologie
Justice League Anthologie - Octobre 2017

Urban Comics
Collection DC Anthologie

400 pages – 25€
Octobre 2017 – Cartonné

Collectif

Ils sont les plus grands super-héros de la Terre, rassemblés en une équipe surpuissante afin de repousser toutes les menaces qu’ils ne peuvent combattre seuls. À partir de 1960, la Ligue de Justice a évolué depuis ses débuts où elle réunissait sept membres fondateurs : elle a ensuite évolué, est devenue internationale et s’est dissoute et reformée plusieurs fois. Pierre angulaire de l’Univers DC, sa série a été supervisée par les auteurs les plus célèbres. Cette anthologie propose onze récits complets évoquant les différentes versions et époques de la Ligue de Justice, réalisées par une multitude d’artistes légendaires.

  •  « Starro, the Conqueror » (THE BRAVE AND THE BOLD #28, 1960) par Gardner FOX et Mike SEKOWSKY : La première apparition de la Ligue de Justice.
  • « And So, My World Ends » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #71, 1969) par Dennis O’NEIL et Dick DILLIN : J’onn J’onzz demande l’aide de la Ligue pour sauver sa planète natale, Mars.
  • « A League Divided » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #200, 1982) par Gerry CONWAY et George PÉREZ, Pat BRODERICK, Jim APARO, Dick GIORDANO, Gil KANE, Carmine INFANTINO, Brian BOLLAND et Joe KUBERT : Les recrues de la Ligue affrontent les membres fondateurs, manipulés par les créatures d’Apellax.
  • « The End of the Justice League » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA ANNUAL #2, 1984) par Gerry CONWAY et Chuck PATTON : Dissoute par Aquaman, la Ligue se reforme à Detroit et accepte de nouveaux membres.
  • « Apokolips No ! » (DC RETROACTIVE: JUSTICE LEAGUE AMERICA – THE 1990s #1, 2011) par Keith GIFFEN, J.M. DeMATTEIS et Kevin MAGUIRE : La Ligue de Justice Internationale tente de sauver New York d’un de leurs ennemis modifié par une arme d’Apokolips.
  • «Born Once Again » & « Pawns » (JUSTICE LEAGUE AMERICA #61-62, 1992) par Dan JURGENS, Rick BURCHETT et Jackson GUICE : Superman dirige une nouvelle Ligue de Justice qui fait face au Maître d’Armes.
  • « The Bigger They Come… » (JLA #27, 1999) par Mark MILLAR et Mark PAJARILLO : La Ligue de Justice est en pleine période de recrutement quand elle est attaquée par Amazo, l’androïde surpuissant.
  • « Two-Minute Warning » (JLA #61, 2002) par Joe KELLY et Doug MAHNKE : Après la disparition d’Aquaman, des créatures mythologiques apparaissent au large de l’Océan Atlantique.
  • « Yesterday, Today, Tomorrow » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA V2 #0, 2006) par Brad MELTZER, Eric WIGHT, Ed BENES et Dick GIORDANO, Tony HARRIS, George PÉREZ, J.H. WILLIAMS III, Luke McDONNELL, Gene HA, Rags MORALES, Ethan VAN SCIVER, Kevin MAGUIRE, Adam KUBERT, Dan JURGENS, Jim LEE, Howard PORTER, Andy KUBERT et Phil JIMENEZ : l’histoire de la Ligue vue à travers les yeux de Batman, Superman et Wonder Woman.
  • « First Impressions » (JUSTICE LEAGUE #51, 2016) par Dan ABNETT et Paul PELLETIER : Peu après les débuts de la Ligue de la Renaissance et son combat contre Darkseid, Batman présente à l’équipe son partenaire, Robin.
  • « Legacy » (TITANS ANNUAL #1, 2017) par Dan ABNETT et Minkyu JUNG : Les héros de la Ligue de Justice et leurs anciens partenaires, les Titans, se retrouvent prisonniers d’un de leurs plus grands ennemis, l’occasion de se pencher sur leurs relations.

Un film consacré à la Ligue de Justice / Justice League / JLA (choisissez votre appellation préférée !)  se profilant à l’horizon, il n’est donc pas surprenant que la collection Anthologies d’Urban Comics se voit enrichie d’un nouveau tome. C’est donc la fameuse équipe de super-héros de DC Comics qui a les honneurs d’un imposant volume retraçant sa carrière.

Comme vous pouvez le constater un peu plus haut, le sommaire consiste en 12 épisodes (donc 11 histoires, car il y en a une en deux parties) qui vont de 1960 à 2017. On part donc de la première apparition du groupe en plein silver age pour arriver à l’époque contemporaine, avec une sélection de récits qui permet de découvrir (ou redécouvrir) les différentes époques de l’existence de la JLA. C’est donc l’occasion de découvrir également une certaine variété dans les ambiances, car le ton peut changer du tout au tout suivant les périodes : on ne s’attend certes pas forcément à l’ambiance délirante de la période JLI entre deux épisodes nettement plus sérieux.

Comme dans les autres anthologies de cette collection, la magie opère une fois de plus lors de ce voyage dans le temps au sein de l’histoire du célèbre groupe. La sélection opérée permet en effet de profiter d’aventures toutes plus passionnantes les unes que les autres, avec de surcroît un bel hommage à la JLA avec le numéro 200 (qui est un numéro anniversaire revenant sur les fondamentaux du groupe) ou encore le 0 qui met l’accent sur la vision de la « trinité DC » (Batman, Superman, Wonder Woman) sur la  JLA. Cette sélection nous permet également de profiter de moments très spectaculaires, avec des menaces particulièrement dangereuses pour les différentes incarnations du groupe de super-héros.

La partie graphique est de son côté tout à fait réussie, avec une vaste palette de styles provenant de nombreux artistes ayant officié sur les différentes incarnation de la JLA. Les épisodes les plus anciens sont dans le cas de ce tome peut-être moins à même de déconcerter les lecteurs les plus récents : contrairement aux autres volumes, qui partent d’épisodes du golden age, le début de cette anthologie se situe en 1960 – donc pendant le silver age – et les techniques de dessin, quoique toujours différentes des techniques récentes, font que le trait peut sembler plus contemporains que des épisodes datant de l’entre-deux guerres.

Quoiqu’il en soit, la période couverte – 1960 à 2017 – permet également de faire un beau voyage dans l’histoire de la JLA sur le plan graphique, en constatant l’évolution du graphisme au fil des ans. Comme dans les autres anthologies, en plus de profiter des épisodes de BD en tant que tels c’est aussi l’occasion de contempler un pan de l’histoire de la BD Américaine au travers de cette sélection.

Côté éditorial, une nouvelle fois nous sommes gâtés avec des textes très intéressants qui remplissent une double mission : situer les différents récits dans leur contexte d’époque et donner des informations très complètes sur l’histoire de la JLA au cours des ans. C’est une fois encore l’occasion d’en apprendre beaucoup sur le thème de l’anthologie, et vu la richesse de l’histoire du célèbre groupe il est clair qu’il fallait bien ces textes pour en faire le tour.

A noter que nous avons également droit à la postface de l’épisode anniversaire (le #200) de la JLA, signée Gerry Conway : là aussi l’auteur nous apprend des petits choses, certaines étant connues (comme la fameuse partie de golf qui a été l’étincelle qui a lancé l’univers Marvel), d’autres moins. On pourra aussi observer le côté taquin de Gerry Conway qui tease dès le départ sur une information qui au final n’est pas du tout ce à quoi on peut s’attendre !

Un excellent album, qui propose une sélection très pertinente d’épisodes de la longue carrière de la JLA.




C’est tout pour aujourd’hui !

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *