Le lundi c’est librairie ! #306

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Panini Comics.

Au programme : Je suis Thor.

Je suis Thor
Je suis Thor - Octobre 2017

Panini Comics
Collection Marvel Anthologie

320 pages – 22€
Octobre 2017 – Cartonné

Collectif

Découvrez les récits les plus importants de la carrière de Thor ! Cet album exceptionnel retrace les origines du héros, ses combats mémorables contre son demi-frère Loki et beaucoup d’autres aventures.
(Contient les épisodes US Journey Into Mystery (1952) 83, Thor (1966) 126-128, 249-250, 362, 366, 380, 383, 493, Thor (1998) 2, Thor (2007) 1, 8, Thor : God of Thunder (2012) 18 et Thor (2014) 1, précédemment publiés dans les albums THOR : L’INTEGRALE 1962-63, 1966, 1986, 1986-1987, BEST OF : THOR – SI ASGARD DOIT PERIR, MARVEL ICONS : THOR 1, MARVEL SELECT : THOR 1, MARVEL NOW : THOR 3, MARVEL NOW : MIGHTY THOR 1 et la revue AVENGERS (V1) 3)

 

Au fur et à mesure des sorties de films de Marvel Studios, Panini Comics propose de nouveaux tomes de sa collection d’anthologies. Comme il se murmure dans les milieux autorisés qu’un petit film sur le sujet ne serait pas très loin de sortir sur le grand écran, il n’est donc pas surprenant de retrouver le Dieu du Tonnerre au sommaire d’un nouveau volume anthologique.

Comme à l’accoutumée, jetons déjà un coup d’œil au sommaire.

  • 1962 : Les hommes de pierre de Saturne (Lee / Lieber / Kirby)
  • 1966 : Abattu par les dieux (Lee / Kirby)
  • 1966 : L’appel (Lee / Kirby)
  • 1966 : Ce que signifie…Ragnarok (Lee / Kirby)
  • 1966 : Après la guerre (Lee / Kirby)
  • 1976 : Le trône de la colère (Wein / Buscema)
  • 1976 : Si Asgard doit périr (Wein / Buscema)
  • 1985 : Comme chauve-souris fuyant Hel (Simonson)
  • 1986 : Sire (Simonson)
  • 1987 : Le chant de Mjolnir (Simonson)
  • 1987 : Amour secret (De Falco / Frenz)
  • 1995 : Le voile se lève (Ellis / Deodato Jr)
  • 1998 : En parlant du diable (Jurgens / Romita Jr)
  • 2007 : Renaissance (Straczynski / Coipel)
  • 2008 : Au nom du père (Straczynski / Djurdjevic)
  • 2014 : Une époque de vins et dragons (Aaron / Pastoras)
  • 2014 : S’il en est digne (Aaron / Dauterman)

Ce tome couvre donc une période allant de 1962 à 2014, des origines du Thor version Marvel à des récits plus contemporains. 17 histoires sont donc au menu pour nous faire saisir l’essence du personnage au travers d’aventures marquantes sous la plume de différents auteurs. Et concernant ces derniers, nous sommes gâtés : Stan Lee / Jack Kirby, Len Wein, Walt Simonson, Tom De Falco, Dan Jurgens, JM Straczynski et Jason Aaron, c’est une belle affiche pour une anthologie.

Nous partons donc des origines de Thor (enfin les origines supposées, vu qu’elles ont été retouchées un peu plus tard) pour arriver à des récits plus modernes en passant par son magistral combat contre le Serpent de Midgard ou encore sa renaissance suite à sa disparition dans la saga Ragnarok (qui a d’ailleurs été rééditée et que je vous recommande vivement). On retrouve donc un Thor épique, mythologique, « bigger than life » comme diraient nos amis Anglo-Saxons.

Pour chaque anthologie se pose le délicat problème de la constitution de son sommaire : bien entendu chaque lecteur a « son » sommaire idéal, équivalent livresque de sa playlist idéale, mais il faut bien faire un choix pour non seulement essayer de contenter le plus grand nombre mais aussi exprimer la quintessence d’un personnage au travers d’épisodes marquants de son histoire. Une fois encore, Panini Comics se tire avec les honneurs de l’exercice en proposant une anthologie solide grâce à une sélection pertinente de moments forts de la carrière de Thor. Alors oui, on pourra certes objecter qu’il manque tel ou tel épisode mais sur une période allant des années 60 à aujourd’hui il est clair qu’on ne peut pas tout mettre !

Les différentes histoires sont toutes intéressantes, abordant des facettes parfois insolites de Thor (à ce titre la vision de Warren Ellis reste une approche vraiment étrange de Thor, ce qui n’est guère étonnant de la part de l’auteur Britannique) mais on retrouve ce côté épique du personnage. Qu’il s’agisse de le voir affronter avec panache son ennemi légendaire tout en étant terriblement diminué ou revenir de l’au-delà après une longue absence, Thor est un personnage qui ne fait pas les choses à moitié et cela se ressent bien dans cette sélection d’épisodes.

Cette anthologie s’avère en tout cas à la fois intéressante pour les lecteurs néophytes qui souhaitent découvrir une synthèse de Thor (quoique ça risque de faire tout drôle aux gens qui l’auront découvert dans le film qui sort mercredi prochain) et les lecteurs plus anciens à qui cet album rappellera de bons souvenirs et permettra de redécouvrir le personnage.

Du côté du dessin, une grande variété de styles est une nouvelle fois à l’oeuvre avec différents artistes qui signent des planches qui sont autant de témoins de leur époque. C’est un véritable voyage dans le temps qui nous est proposé, permettant par la même occasion de constater l’évolution des techniques de dessin au fil des ans, tout comme les . On pourra observer également l’évolution de la façon de représenter Thor et son univers, de la SF déguisée des débuts à un cachet plus mythologique.  A noter que le choix du papier est judicieux pour ce type de contenus, la partie signée Walt Simonson étant par la même occasion bien plus belle qu’avec le papier des Intégrales.

Côté éditorial, nous sommes gâtés avec plusieurs textes (dont certains signés par l’érudit Xavier Fournier) qui permettent d’en apprendre davantage sur la version Marvel du Dieu du Tonnerre.

Un excellent album, tout aussi passionnant que les autres tomes de cette collection.

C’est tout pour aujourd’hui !

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Le lundi c’est librairie ! #306

  1. Fred Le Mallrat dit :

    J ai été pas mal déçu par le contenu. En général, je pourrais objecter l episode choisi sur Cap ou DD mais grosso modo les periodes essentielles y sont. Là beaucoup moins.
    Déjà 99% est dispo en album panini.. mais alors j aurais mis un bout de la saga d infinité de Lee/Buscema, le ragnarok par Conway/Buscema plutot que les episodes de wein.
    Quand à Ellis j aurais plutot privilégié Messner-Loeb qui arrive ensuite et s occupe vraiment du personnage. L arc de Ellis c est un peu court, je trouve pour en faire un essentiel de la série (Steranko y est arrivé sur Cap en moins d episodes mais ellis .. oui c est pas mal mais sans plus)

    Apres ils auraient pu mettre un ou 2 des episodes de thomas/Busecam racontant les origines de l epoque des Dieux d Asgard…

    Là tu as quand même un tros gros concentré de memes periodes..
    Et les couleurs sur les episodes de Simonson sont hideuses.

    • mdata dit :

      Ah zut, dommage que le livre ne t’ait pas plu :/

      Le fait que 99% soit dispo en album n’est à mon avis pas un problème, car cela permet d’avoir un « échantillon » concentré en un seul volume (j’avoue, je ne prends pas les intégrales en dehors des Simonson).

      Le concentré de périodes est en effet assez visible, mais à mon avis (je peux me tromper) c’est dû au fait qu’il se passait pas mal de choses qui faisaient sens avec l’optique de rester dans des thématiques proches du film dans ces périodes.

      Et pour les couleurs… personnellement je les trouve beaucoup trop criardes dans les Intégrales, là elles sont plus à mon goût 🙂

  2. Fred Le Mallrat dit :

    Ben je trouve justement qu il y avait plus adapté au film et plus adapté à la mythologie de la série.
    Là c est la premiere intégrale qui me fait l effet d etre un teaser d albums librairie. Les autres personnages beneficiaient plus d' »inedits » librairies et couvraient mieux à mon avis les grands points des séries + ouvraient sur le film.

    • mdata dit :

      C’est marrant, je n’ai pas du tout ressenti cet aspect teaser. J’ai trouvé que ça faisait pas mal « Strange Special Origines » dans l’approche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *