Le lundi c’est librairie ! #293

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album édité par Delcourt Comics.

Au programme : Strangers in paradise Intégrale I.

Strangers in Paradise Intégrale I
Strangers in Paradise Intégrale I - Juin 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

608 pages – 39.95€
Juin 2017 – Souple

Terry Moore

Katchoo est une jeune femme à la vie plutôt rangée. Elle est intelligente, indépendante et très fantasque… Elle est aussi très amoureuse de sa meilleure amie, Francine. Mais un jour, Katchoo rencontre David, un jeune homme gentil, et prêt à tout pour gagner le cœur de la jeune fille. Rien n’est simple… Mais plus qu’un soap opera, SIP se révèle très vite être également un thriller haletant !

Strangers in paradise, c’est l’histoire de Francine, Katina Choovanski (dite Katchoo) et David et leurs relations compliquées. Mais c’est bien plus que ça, Terry Moore brouillant les cartes pour emmener le lecteur là où il ne s’attend pas à aller en lisant la série.

Le début de ce premier tome (trois sont prévus) est assez trompeur : on pourrait croire qu’il ne s’agit que d’une histoire légère sur les amourettes des personnages principaux, avec les gags et quiproquos qui vont de pair. Mais plus la lecture avance, et plus on se rend compte qu’il s’agit de davantage que ça. Déjà parce que tout ce qui a trait aux relations entre Francine, Katina et David ne fait pas dans la facilité : leurs relations complexes sont traitées avec beaucoup de justesse et de pudeur, avec certes des moments humoristiques mais aussi pas mal d’émotion qui laisse transparaître l’attachement de Terry Moore envers ses personnages. Mais également parce qu’il y a tout un mystère autour de Katchoo qui est dévoilé petit à petit, ajoutant une dimension plus sérieuse à la série avec une toile de fond de thriller. Cette partie de l’intrigue, qui monte en puissance d’épisode en épisode, est d’ailleurs très bien trouvée et s’avère même inquiétante car tout à fait vraisemblable.

En plus des trois personnages cités précédemment, Strangers in paradise propose toute une galerie de personnages qui ont chacun leur importance à un moment ou un autre de la série. On pourra remarquer que la gent masculine en prend particulièrement pour son grade, avec des individus très peu recommandables qui croisent le chemin des principaux protagonistes de la série. Cela permet de donner lieu à des gags plutôt amusants, même si le côté « les hommes ont le cerveau dans le pantalon » est parfois trop appuyé.  D’un autre côté, tous les personnages en prennent plein les dents à un moment ou à un autre, avec plus ou moins de sévérité de la part de l’auteur.

Les différentes histoires qui se succèdent dans ce premier tome sont en tout cas vraiment intéressantes, et on s’attache assez rapidement à ce trio qui en voit de toutes les couleurs. Terry Moore n’a pas fait les choses à moitié concernant le passé de Katchoo (pas qu’elle d’ailleurs… mais je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler), mais on sent assez vite que l’auteur ne s’est pas lancé dans une surenchère de glauque pour appâter le lecteur friand de ce genre de choses mais a plutôt choisi d’appuyer le côté tragique du personnage, de montrer les fêlures et blessures qui ont fait d’elle la femme qu’elle est maintenant. Il est clair que d’autres auteurs partant des mêmes idées n’auraient pas hésité à en faire des caisses et à être beaucoup plus explicite sur certains détails laissé volontairement vagues, mais ici tout est traité avec retenue et pudeur et au final on ne sait que ce qu’on a besoin de savoir. Et c’est très bien comme ça.

La partie graphique, en noir et blanc, est également assurée par Terry Moore et s’avère très réussie. Son style oscille entre un rendu assez classique et des dessins avec un côté  plus cartoon pour dépeindre les moments humoristiques. Les visages sont très soignés, qu’il s’agisse de moments sérieux ou d’instants plus légers où les grimaces s’imposent (mention spéciale pour le moment où Francine doit faire « le » regard, vous verrez de quel moment je parle si vous avez lu la série).

Un excellent album, qui donne envie d’en lire davantage.




C’est tout pour aujourd’hui !

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *