Le lundi c’est librairie ! #279

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique de trois albums édités par Bliss Comics.

Au programme : Ivar Timewalker, Quantum & Woody t3 et Faith t1.

Ivar, Timewalker
Ivar, Timewalker - Mars 2017

Bliss Comics
Collection Valiant

320 pages – 28€
Mars 2017 – Cartonné

Fred Van Lente
Clayton Henry / Francis Portela / Pere Pérez

 

Série complète en un seul tome
« Venez avec moi si vous voulez marquer l’Histoire. »
En ce moment même, à Genève, l’Histoire est en train de s’écrire. À cent mètres de profondeur, dans le Grand Collisionneur de Hadron au CERN, la physicienne Neela Sethi est sur le point de découvrir le voyage dans le temps… Et mettre sa vie en danger par la même occasion. Mais elle ne le sait pas encore. Dans dix minutes, des chrononautes bons à rien et de prétendus conquérants de l’espace-temps viendront frapper à sa porte pour la mettre hors d’état de nuire. Heureusement que le légendaire Ivar, le Timewalker, est arrivé avant pour la sauver… Pas vrai ? Tous les deux, ils vont parcourir le temps dans une course contre la montre pour sauver passé, présent et futur de la menace ultime de l’Oubli-1…
Contient Ivar, Timewalker #1 à #12



Les trois frères Anni-Padda sont une composante essentiel de l’univers Valiant. C’est au tour de Ivar de vivre ses aventures, sous la plume de Fred Van Lente.

L’univers de Ivar est un peu particulier, car son terrain de jeu c’est le temps. A l’instar d’un certain extra-terrestre qui parcours l’espace temps dans une cabine de police bleue plus grande à l’intérieur, Ivar vit ses aventures au travers des époques avec toutes les complications que ça implique. Cet imposant volume, qui contient l’intégralité de ses aventures, est captivant d’un bout à l’autre. L’auteur rivalise d’ingéniosité page après page pour jouer avec le concept de voyage dans le temps et glisse ici et là des indications au lecteur pour lui faire comprendre qu’il se cache des choses derrière ce qu’il croit voir. Ivar et Neela sont parfaitement caractérisés, chacun dans son registre et surtout leurs interactions sont très bien ficelées. Il est clair que de faire cohabiter la scientifique inventant le voyage dans le temps et un voyageur temporel n’était pas chose aisée, mais Fred Van Lente s’en tire très bien et réserve continuellement des surprises au lecteur sans jamais se prendre les pieds dans le tapis au sein de ses multiples intrigues. Si vous aimez les histoires de voyage dans le temps, alors cet album vous plaira sans nul doute possible.

La partie graphique, assurée par Clayton Henry, Francis Portella et Pere Perez, est de son côté très réussie. Il n’était certes pas aisé de restituer graphiquement ces histoires insolites, mais les artistes ont relevé le défi avec brio et leurs dessins collent parfaitement à l’histoire.

Le sommaire de l’album est complété par une galerie richement illustrée, et différentes étapes du processus créatif de planches de l’album.

Un excellent album, palpitant et passionnant.

 




Quantum & Woody tome 3
Quantum & Woody t3 - Mars 2017

Bliss Comics
Collection Valiant

144 pages – 14.95€
Mars 2017 – Cartonné

James Asmus
Tom Fowler, Kano, Wilfredo Torres, Erica Henderson

 

Dernier tome de la série
QUANTUM CONTRE WOODY !
Eric doit pouvoir faire confiance à Woody. Ça signifie qu’il faut qu’il trouve un travail, qu’il ouvre un compte bancaire, qu’il prenne une carte de bibliothèque, bref, tout ce qu’un adulte responsable doit faire. Mais lorsque Woody rencontre une de ses exs aux intentions douteuses, il devra faire un choix : se ranger ou replonger dans les travers de sa jeunesse delictueuse !
Mais aussi : le retour d’Edison’s Radical Acquisitions, et les origines tant attendues… du bouc !
Contient The Goat #0 et Quantum and Woody #9 à #12



Toutes les bonnes choses ont une fin, et avec ce troisième tome il est temps pour nous de dire au revoir au duo improbable constitué par Quantum et Woody.

Après un premier récit plutôt étrange consacré au fameux bouc et à ses origines (curieusement pas aussi barrées qu’on aurait pu le penser, je m’attendais à pire), James Asmus entre dans le vif du sujet pour nous raconter les dernières aventures des deux frères. Quantum et Woody étant toujours égaux à eux-mêmes, c’est un nouveau tome bien farfelu qui nous est proposé pour leurs dernières aventures. James Asmus semble décidément bien s’amuser en nous racontant des aventures loufoques, où le côté chien et chat de ses deux personnages donne lieu à des scènes pour le moins insolites. Il y a pas mal de très bonnes idées bien exploitées dans cet album, l’auteur ne se contentant pas de faire un gros délire qui n’aurait ni queue ni tête mais au contraire une histoire qui tient la route malgré toutes les excentricités qu’on peut y trouver. Les aventures de Quantum et Woody auront été d’album en album une véritable récréation pour le lecteur, et du coup c’est avec une certaine tristesse qu’on referme ce tome en se disant que c’est le dernier. Mais ce n’est pas pour autant que nous ne retrouverons pas ce duo impayable, comme vous pouvez le constater en regardant le planning de Bliss Comics pour les mois à venir ! En tout cas, si vous avez apprécié les deux tomes précédents vous vous amuserez une nouvelle fois en compagnie de Quantum et Woody… et du bouc !

La partie graphique est quant à elle assurée par plusieurs artistes, aux styles complémentaires. C’est joliment réalisé, et le côté loufoque qui ressort du scénario est bien rendu quand il le faut et sans excès.

Côté bonus, les illustrations et crayonnés sont une fois de plus au programme de l’album et s’avèrent toujours aussi agréables à consulter.

Un excellent album, qui termine en beauté une série insolite.

 




Faith tome 1
Faith t1 - Avril 2017

Bliss Comics
Collection Valiant

128 pages – 10€
Avril 2017 – Cartonné

Jody Houser
Francis Portela / Marguerite Sauvage


Faith Herbert a toujours voulu être un super-héros, comme ceux de ses comics favoris. Lorsque Peter et son groupe de Harbingers renégats ont activé ses pouvoirs psiotiques latents, elle a enfin pu raliser son rêve. Avec les Renégats, elle a vécu des aventures incroyables et a même connu l’amour… mais les Harbinger ne sont plus, et elle va devoir apprendre à s’en sortir seule. Timide blogueuse pop-culture pour un site d’actualités le jour, elle devient super-héroïne la nuit dans le ciel de Los Angeles. Lorsque de jeunes psiotiques comme elle disparaîssent sans laisser de trace dans toute la Cité des Anges, Faith «Zephyr» Herbert va devoir prendre ses responsabilités pour les retrouver sains et saufs.
Contient la mini-série Faith #1-4



Issue des pages de Harbinger, nous retrouvons Faith Herbert – alias Zephyr – dans le premier tome de ses aventures en solo sous la plume de Jody Houser.

Faith est un personnage qui ne ressemble pas à l’idée qu’on se fait généralement des super héroïnes : alors qu’il s’agit en général de femmes très sûres d’elles et au physique défiant les lois de la nature (certes il y a des exceptions), Faith est au contraire une personne largement plus réaliste (avec des super pouvoirs mais vous m’avez compris). Jody Houser nous dresse le portrait d’une jeune femme attachante et drôle, qui vit des aventures intéressantes dans ce premier tome de ses aventures. L’ambiance générale de ces épisodes fait d’ailleurs un peu penser à la série TV Supergirl, pour ce petit côté frais et positif qui est particulièrement agréable. On appréciera également au passage les différents cameo de personnage de l’univers Valiant, qui renforcent l’histoire sans non plus être préjudiciables à Faith qui demeure le centre de sa propre histoire. On ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ces pages, et l’attitude positive de Faith est contagieuse au point de donner envie de l’être autant qu’elle une fois la lecture du tome terminée. Après la mini-série qui constitue ce premier tome, une série régulière a vu le jour et ses premiers épisodes seront proposés par Bliss Comics dans un second tome que je suis impatient de lire. Ce premier tome est une grande réussite, et sur un plan personnel il s’agit d’un vrai coup de coeur parmi mes lectures de l’année.

La partie graphique de cet album n’est pas en reste, loin de là. Francis Portella et Marguerite Sauvage, avec leurs styles respectifs, signent des planches très réussies et qui collent à merveille au ton de l’histoire.

Côté bonus, de nombreuses illustrations et des crayonnés sont au programme, pour le plus grand plaisir du lecteur.

Un excellent album, très agréable à lire.

 





C’est tout pour aujourd’hui !

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire