Le lundi c’est librairie ! #274

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose la chronique de trois albums édités par Delcourt Comics.

Au programme : Le jardin des souvenirs, BPRD Origines t3 et Manifest destiny t2.

Le jardin des souvenirs
Le jardin des souvenirs - Février 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

128 pages – 15.50€
Février 2017 – Cartonné

Mark Waid
Paul Azaceta

 

Faisant appel à un réseau d’agents situés en dehors des circuits traditionnels qui ne se connaissent pas les uns les autres, un mystérieux individu s’assigne comme mission de découvrir le passé et le nom de ceux qui ont été injustement assassinés et enterrés dans ce jardin des souvenirs au large de New York City. Enquêtes, ruelles crasseuses, danger ! Du pur thriller porté par deux auteurs au summum de leur art.


Mark Waid est un auteur qui sait faire preuve de polyvalence. En effet, il peut tout aussi bien nous écrire du super héros bien classique (mais terriblement réussi) ou d’autres histoires dans un autre registre très différent sans pour autant démériter. Le jardins des souvenirs fait partie de ces travaux dans un genre différent.

Dans les années 80, outre les vestes à épaulettes et les brushing on pouvait trouver deux séries télévisées qui avaient une thématique assez proche : Equalizer et Stingray. On y retrouvait en effet un homme qui agissait en marge du système pour combattre l’injustice et qui disposait d’un réseau de collaborateurs qui étaient souvent des personnes qui avaient une dette envers lui. Le jardin des souvenirs fait penser à ces séries où on retrouve cette notion de réseau pour un homme mystérieux qui semble n’exister que pour sa mission. Mais sa mission est sommes toutes très juste : donner un nom à des morts anonymes enterrés sans qu’on sache de qui il s’agit et au passage leur rendre justice. Au travers de deux récits, cet album nous emmène donc dans les pas de « John Doe » dans une atmosphère très sombre. Rien ne semble assez glauque pour Mark Waid dans ces pages, ce qui surprend de sa part car il est d’ordinaire plus positif comme auteur (quoique Irrécupérable est tout de même assez sombre). En tout cas le seul défaut de cet album est d’être trop court : une série avec davantage d’épisodes aurait été appréciable, et il y a sûrement matière à faire quelque chose de chouette tout en gardant une part de mystère sur ce personnage. Mais bon, on a déjà droit à ces deux épisodes passionnants donc on ne va pas se plaindre ! 🙂

Du côté du dessin, nous avons droit à des planches très réussies de Paul Azaceta. L’artiste met remarquablement bien en images l’ambiance sombre du scénario, et son style colle parfaitement pour illustrer ces deux récits.

Un excellent album, court mais passionnant.

 




BPRD Origines tome 3
BPRD Origines t3 - Mars 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

320 pages – 27.95€
Mars 2017 – Cartonné

John Arcudi / Mike Mignola / Scott Allie
Richard Corben / Ben Stenbeck / Herb Trimpe / Karl Moline

 

Au cours de leurs premières missions en tant qu’agents du B.P.R.D., Abe Sapien, Roger, Liz Sherman et Johann Kraus ont dû apprendre à survivre face à la menace de morts-vivants ou de sorciers. Entre culpabilité du survivant, terreur insurmontable et souvenirs personnels, ils vont devoir très vite s’adapter, afin de contrer la toute première apparition des monstres grenouilles qui envahissent la Terre…


Dans ce troisième tome, qui se situe à différents moments de l’histoire du BPRD, les auteurs nous révèlent des choses sur leurs agents. On passe en effet des débuts de chacun dans la première partie pour ensuite se retrouver au coeur du conflit avec les Grenouilles.

Les différentes histoires qui composent ce tome sont intéressantes pour qui veut en savoir plus sur les personnages qui font ou ont fait partie du BPRD, le fameux Bureau de recherche sur le paranormal dont faisait aussi partie Hellboy. Les personnages en question sont tous intéressants, non seulement par leur capacités hors norme mais aussi par leurs fêlures. Chacun d’entre eux traine son lot de blessures venues du passé, et chacun le gère à sa façon. Mais les récits de cet album ne sont sont pas uniquement des histoires d’origines : chacune a son importance en montrant le travail du BPRD et sa lutte contre les forces occultes qui ne veulent pas du bien à l’humanité. Certaines parties sont mêmes touchantes, qu’il s’agisse de l’arrivée de Johann Kraus, des découvertes de Roger l’Homonucule ou encore du Paradis des Grenouilles. Les différents auteurs qui travaillent avec Mike Mignola redoublent en tout cas de talent pour nous emmener dans un monde où le paranormal existe et se doit d’être géré par une organisation qui sait ce qu’elle fait. Ce troisième album s’avère donc passionnant de bout en bout, et pour les lecteurs qui sont avides d’en savoir plus sur l’univers de Hellboy (c’est mon cas) c’est une excellente lecture. Mais il plaira de toutes façons à tout lecteur qui aime le paranormal.

La partie graphique est de son côté signée également de différents artistes. Chacun apporte sa patte, son style pour illustrer telle ou telle histoire et le mélange des différentes identités graphiques fonctionne très bien. Cela permet d’offrir un peu de variété sur le plan graphique, et cela montre comment faire vivre l’univers du BPRD de différentes façons sur le plan graphique.

Du côté des bonus, en plus de la traditionnelle galerie d’illustrations et de couvertures nous avons droit à un sketchbook commenté. Cela permet de voir la création des différents personnages, et leur évolution est toujours intéressante.

Un excellent album, qui permet de faire davantage connaissance avec les membres du BPRD.

 




Manifest destiny tome 2
Manifest destiny t2 - Mars 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 15.95€
Mars 2017 – Cartonné

Chris Dingess
Matthew Roberts

 

Merriwether Lewis et William Clark, accompagnés des survivants de leur expédition, poursuivent vers l’ouest à travers les territoires américains inconnus. Ils doivent cependant se rendre à l’évidence : lorsque l’on est coincé sur un bateau, il n’y a pas vraiment de fuite possible… Et les dangers auxquels ils ont dû faire face lors de la première partie de leur voyage ne sont rien au regard de ce qui les attend.


Je dois faire un aveu : le premier tome de Manifest destiny ne m’avait pas laissé un souvenir marquant et en relisant ma critique je me rends compte que je n’étais pas super enthousiaste à sa lecture. Mais le second tome, c’est autre chose.

Chris Dingess continue donc de nous raconter de façon romancée un fait historique, en lui donnant une dimension paranormale particulièrement marquée. Ce second tome est tout simplement passionnant, avec une excellente utilisation du concept de départ. La lutte de ces explorateurs contre une nature hostile qu’ils ne comprennent pas (ou pas tout de suite) mais aussi entre eux, la nature humain étant ce qu’elle est, est très bien traitée. Les créatures rencontrées sont tout à fait insolites et effrayantes, et on ressent un sentiment de danger imminent à chaque page car on ne sait vraiment pas jusqu’où l’auteur va aller. Chaque personnage peut connaître un sort tragique au détour d’une case, donc il vaut mieux ne pas s’y attacher… et de toutes façons il y en a un bon paquet qui n’en donne absolument pas envie. Cet album est en tout cas une excellente lecture, qui revisite l’Histoire sans la dénaturer en glissant des petites choses entre les lignes des manuels et en donnant à cet expédition un contexte surnaturel particulièrement bien fichu.

Du côté du dessin, les planches de Matthew Roberts sont très réussies. Il y a beaucoup d’originalité dans la plupart des éléments fantastiques de l’histoire, avec comme dans le premier tome cette volonté de flirter avec l’horreur sans non plus se soumettre à la tentation du gore à outrance.

Un très bon album, passionnant et plus intéressant que le premier.

 




Rendez-vous un peu plus tard pour une seconde édition de Le lundi c’est librairie !