Le lundi c’est librairie ! #258

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! vous propose aujourd’hui la chronique d’un album.

Au programme : Hellboy Deluxe vol. I.

Hellboy Deluxe vol. I
Hellboy Deluxe vol. I - Novembre 2016

Delcourt Comics
Collection Contrebande

288 pages – 49.95€
Novembre 2016 – Cartonné

Mike Magnola / John Byrne
Mike Mignola

 

Depuis son apparition en 1993, le démon cornu de Mike Mignola est devenu un véritable phénomène culturel, remportant plus d’une douzaine d’Eisner Awards, et générant un univers complet et des adaptations cinématographiques. Ce premier volume est destiné aux collectionneurs, sachant qu’il regroupe les deux premiers albums de la série et comprend des dizaines d’illustrations et de croquis inédits.


Les années 90 sont souvent décriées en ce qui concerne les comics, et le plus souvent à raison car ces années ne sont pas vraiment synonyme de qualité dans une bonne partie de la production de cette époque. Mais il ne faut pas jeter bébé avec l’eau du bain, car il y a tout de même eu des choses très bien pendant les années 90 et justement Hellboy en fait partie. Hellboy, que nous pouvons (re)découvrir dans cette édition luxueuse.

Ce sont les deux premiers tomes de la série qui sont regroupés dans cet album, permettant d’assister à la mise en place de l’univers du personnage. Hellboy, le BPRD et leurs ennemis, tout est présent dans cet album pour s’immerger dans la création de Mike Mignola et découvrir (ou redécouvrir) une série fascinante. Mike Mignola, fort de ses influences (Lovecraft, Poe,… ) met en effet en place tout un univers cohérent et inquiétant, avec des personnages forts et des mystères savamment orchestrés. Il nous reste en effet pas mal de choses à découvrir sur Hellboy et son entourage après avoir lu ces deux récits, mais les pistes qui nous sont données le sont de telle manière à nous donner envie d’en savoir plus sans non plus aller trop vite (et sans non plus diluer la sauce pour jouer la montre).

Ces deux récits sont en tout cas vraiment passionnants. Il y a pas mal d’action, mais pas que ça car l’auteur prend bien le temps de poser le cadre de son univers pour nous offrir des histoires qui tiennent très bien la route en utilisant un contexte horrifique parfaitement dosé.

En ce qui concerne le graphisme, tout le talent de Mike Mignola éclate dans des planches superbement réalisées. Son style, reconnaissable au premier coup d’œil, est vraiment parfaitement adapté à l’atmosphère étrange de la série et parvient à installer une ambiance inquiétante prompte à effrayer le lecteur sans devoir recourir à des artifices plus graphiques.

En ce qui concerne l’édition, le moins qu’on puisse dire c’est que l’éditeur a mis les petits plats dans les grands. Grand est d’ailleurs le mot qui caractérise cet album, dont le format géant (22,6 x 3 x 30,2 cm) permet de profiter  au mieux des très jolies planches de Mike Mignola et même de les redécouvrir. En du côté des bonus, outre les introductions / postface nous avons droit à quelques pages de BD et surtout un sketchbook de Mike Mignola commenté par ce dernier, particulièrement intéressant pour voir le processus de création de la série.

Un excellent album, pièce de choix pour les collectionneurs et amateurs de Hellboy.




Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

2 réponses à Le lundi c’est librairie ! #258

  1. Laurent dit :

    J’aimerais savoir à quel niveau John Byrne participé à la création de cette 1ere aventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.