Le lundi c’est librairie ! #242

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! est de retour avec la chronique de cinq albums dont un en avant-première.

Au programme : The sixth gun t6, Moon Knight t3, Veil, Lady Mechanika t1 et The X-Files Archives t1.

The Sixth gun tome 6
The Sixth gun t6 - Février 2016

Urban Comics
Collection Urban Indies

288 pages – 28€
Février 2016 – Cartonné

Cullen Bunn
Brian Hurtt

Après avoir passé un temps indéterminé dans l’au-delà glacé du Wendigo, Drake Sinclair et Becky Montcrief retrouvent enfin leur ami Gord Cantrell pour poursuivre leur mission : se libérer de la malédiction des revolvers en empêchant la veuve Hume de réunir les six artéfacts. Accompagnés du sournois Kirby Hale et de la Momie Asher Cobb, tous ignorent pourtant qu’un nouveau joueur à rejoint la partie : Griselda la sorcière grise et son fidèle disciple Jesup Sutter, le plus grand rival de Drake Sinclair.


C’est un fort imposant volume qui nous est proposé pour ce sixième et avant-dernier tome, et le moins qu’on puisse dire c’est que Cullen Bunn met les petits plats dans les grands pour le plus grand plaisir du lecteur. L’auteur pousse en effet dans ses derniers retranchements le concept de sa série, faisant courir de grands dangers à ses personnages toujours aux prises avec les revolvers maudits et les personnes qui les convoitent pour des raisons par franchement altruistes. Que ce soit dans le monde des esprits ou dans le monde réel, l’auteur nous montre une nouvelle fois la grande maîtrise de l’univers qu’il a mis en place dans la série, et malgré la taille de l’album à aucun moment on ne trouve le temps long ni on ne s’ennuie. Le mélange de western et de fantastique fonctionne toujours aussi bien, et les pouvoirs des fameux revolvers (ou leurs avatars passés) sont particulièrement bien exploités. Quant aux personnages, ils sont très bien caractérisés et ont chacun leur importance dans cette histoire pleine de rebondissements. Je suis en tout cas assez impatient de lire le septième et dernier tome pour voir comment Cullen Bunn va boucler son histoire.

Du côté du dessin, les planches de Brian Hurtt sont toujours aussi réussi. Depuis le premier tome, l’artiste nous offre de bien jolis dessins, qui collent parfaitement à l’ambiance du scénario.

Un excellent album, et une série dont l’intérêt ne faiblit pas d’album en album.

 




Moon Knight tome 3
Moon Knight t3 - Février 2016

Panini Comics
Collection 100% Marvel

112 pages – 13€
Février 2016 – Cartonné

Cullen Bunn
Ron Ackins / German Peralta

Moon Knight protège New York au nom de Khonsou, le dieu égyptien de la Lune. Tour à tour, Marc Spector affronte des monstres, des fantômes ou encore des tueurs. Mais la plus grande menace qui pèse sur le héros pourrait bien être Khonsou lui-même.
(Contient les épisodes US Moon Knight (2014) 13-17, inédits)



Pour ce troisième tome, c’est au tour de Cullen Bunn de nous raconter les dernières aventures de Moon Knight. Comme dans le premier tome, il s’agit d’une succession de one-shots avec comme fil rouge la relation entre Moon Knight et Konshu, la divinité à laquelle il doit ses talents. Le niveau de l’album est très bon, dans la lignée de ce qu’avait effectué Warren Ellis dans le premier tome. C’est un voyage au sein de la psyché torturée de Moon Knight qui nous est proposé, le lecteur ne sachant jamais véritablement si ce qui est raconté est bien la vérité ou bien si le personnage n’est pas totalement cinglé et que l’auteur ne raconte pas en effet un véritable délire. En tout cas ces différents récits sont vraiment très bien ficelés, et le personnage est vraiment très bien exploité.

Du côté du dessin, signé Ron Ackins et German Peralta, là aussi la qualité est au rendez-vous. Il est dommage que nous n’ayons plus droit au petit effet visuel qui faisait ressortir Moon Knight par rapport aux décor dans le premier tome, mais en tout cas les planches sont très soignées.

Un excellent album, qui nous fait suivre de très intéressantes aventures de Moon Knight.

 




Veil
Veil - Mai 2016

Delcourt Comics
Collection Contrebande

144 pages – 15.95€
Mai 2016 – Cartonné

Greg Rucka
Toni Fejzula

Une ville crasseuse… Des prédateurs en embuscade lorsqu’apparaît une jeune fille sublime, émergeant nue d’un tunnel de métro désaffecté… Greg Rucka et Toni Fejzula nous entraînent dans un récit fantastique et horrifique, hypnotique à souhait…
Veil n’a aucun souvenir. Elle ne sait ni qui elle est, ni d’où elle vient. Elle émerge en pleine ville, captant immédiatement le regard des hommes. Elle se met alors en quête de son passé, de qui elle est – ou plutôt de ce qu’elle est vraiment –, sans savoir à qui elle peut faire confiance. Est-elle un simple objet de désir que les prédateurs convoitent, ou une force bien plus terrifiante encore ?



Le moins qu’on puisse dire, c’est que le récit de Greg Rucka est vraiment insolite. Alors qu’il débute de façon assez conventionnelle (une jeune femme qui semble avoir été victime d’une agression et n’a plus de souvenirs), l’auteur part ensuite totalement dans le surnaturel pour pour offrir une histoire captivante et déroutante. Les rebondissements sont en effet nombreux dans ce récit où rien n’est épargné au lecteur, qui apprend au fur et à mesure ce qu’il en est vraiment en ce qui concerne la mystérieuse Veil et ce au travers de multiples surprises. L’histoire est en tout cas très intéressante et originale, et on ne voit pas le temps passer au cours de cette lecture. En tout cas, en lisant le début de l’histoire il est clair que je ne m’attendais pas du tout à emprunter le chemin proposé par l’auteur (d’autant que les thématiques abordées ne sont pas spécialement ma tasse de thé) mais j’ai été agréablement surpris.

Du côté du dessin, c’est Toni Fejzula qui tient les crayons et le résultat est très bon. Le style de l’artiste colle parfaitement à l’ambiance de l’histoire, qui est très bien servie par un graphisme très soigné.

Un très bon album, qui pourrait se résumer en un mot : surprenant.

 




Lady Mechanika tome 1
Lady Mechanika t1 - Juin 2016

Glénat Comics
Collection Comics

112 pages – 12.99€
Juin 2016 – Cartonné

Joe Benitez

Série en cours
Dans un monde fait de magie et de science, une femme enquête sur son passé…
Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construit une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : “ Lady Mechanika ” !



Avec ce premier tome, nous suivons l’énigmatique Lady Mechanika dans une ambiance steampunk bien fichue. Joe Benitez nous raconte l’histoire d’un personnage qui ne sait rien de son passé ni de l’origine de ses prothèses, et qui enquête sur des cas qui nécessitent ses capacités particulières. Le lecteur est en tout cas tout aussi perdu que Lady Mechanika, l’auteur prenant soin de ne pas révéler d’informations sur cette dernière qui ne lui sont pas connues. Le cadre est en tout cas fort bien fichu, et l’histoire s’avère vraiment intéressante. Joe Benitez nous dépeint ici une héroïne qui s’avère attachante, et le lecteur ne peut que compatir à son désir de découvrir qui elle est et qui lui a fait ça. En dehors de la quête de ses origines, le récit est mené tambour battant et pour le coup l’album a un goût de trop peu lorsqu’on arrive à sa dernière page. Je suis curieux en tout cas de voir jusqu’où tout ceci va nous mener et je me demande si nous aurons le fin mot de tout ceci dans le tome suivant.

Du côté du dessin, c’est également Joe Benitez qui officie et le résultat est très bon. L’ambiance steampunk est très bien rendue et les planches sont très soignées.

Un excellent album, passionnant de bout en bout.

 




The X-Files Archives tome 1
The X-Files Archives t1 - Juin 2016

Glénat Comics
Collection Comics

160 pages – 10€
Juin 2016 – Cartonné

Stefan Petrucha
Charlie Adlard

Série en cours
Les affaires non classées du FBI
Avec The X-File Archives, faites équipe avec Mulder et Scully et percez une nouvelle série de mystères ! Savamment construites par Stefan Petrucha et dessinées par Charlie Adlard (le dessinateur de Walking Dead), ces enquêtes se déroulant parallèlement à la série TV nous mettent une nouvelle fois face à la menace Alien et à la conspiration… La vérité est ailleurs !



Avec ce premier tome, nous retrouvons les agents Mulder et Scully à l’époque de leurs aventures télévisuelles dans les années 90. Stefan Petrucha a en effet écrit des histoires inédites dans l’univers de X-Files mais contrairement à l’album dont nous avons parlé dernièrement il ne s’agit pas d’une suite mais bel et bien de cas supplémentaires en parallèle de la série. L’auteur a en tout cas tout à fait saisi les codes de cette série, et les différents récits qui constituent cet album ne détonnent pas du tout par rapport à X-Files. On retrouve en effet l’ambiance si particulière qui caractérise les aventures de Mulder et Scully, et même par moments tout est fait pour laisser au lecteur le choix d’interpréter ce qu’il voit comme il le souhaite. Les personnages sont tout à fait en adéquations avec leur modèle de la série, et nous retrouvons même jusqu’à la structure des épisodes.

La partie graphique, signée Charlie Adlard, est de son côté plutôt réussie. Il est juste dommage que les visages des comédiens ne soient pas plus ressemblants, mais en dehors de ça les planches sont très réussies et là aussi l’ambiance de la série est respectée.

Le sommaire est complété par d’intéressantes informations signées Alain Carrazé et Romain Nigita, qui évoquent notamment le fait que l’auteur a anticipé certains rebondissements de la série.

Un excellent album, qui permet de retrouver nos intrépides agents du FBI dans des aventures inédites et intéressantes.

 




Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

5 réponses à Le lundi c’est librairie ! #242

  1. JN dit :

    Du coup, je pense plutôt prendre ce X-Files là car je n’étais pas un inconditionnel de la série TV (même si j’ai vu beaucoup d’épisodes). J’ai peur d’être perdu avec toutes les références contenus dans l’autre tome actuellement proposé à 10€.

    Quel est le plus accessible des deux à ton avis ?

    • mdata dit :

      J’avoue que je ne sais pas trop, comme je suis un fan hardcore de X-Files depuis les années 90 j’ai un peu de mal à me rendre compte… Peut être le Archives comme tu dis…

  2. JN dit :

    Bon, au pire, vu le prix je prendrais les 2 !!!

  3. JN dit :

    Pour Veil, j’avoue avoir été moins emballé que toi mais c’est surtout la partie graphique qui a retenu mon attention.

  4. JN dit :

    Finalement j’ai pris le X-Files Archives et c’est pas mal du tout. Ca reprend le concept de la série (enquêtes paranormales et complot) et ça se lit très bien. Adlard aux dessins n’est pas encore à son top mais je pense continuer cette série. Et c’est idéal pour un simple amateur de la série TV comme moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.