Les monstres attaquent

Critiques kiosque

Le troisième et dernier numéro de la revue éditée par Panini Comics contenant Les monstres attaquent est sorti. Retour sur un crossover bourré de bastons et de grosses bestioles.

Les monstres attaquent 1 - Octobre 2017 Les monstres attaquent 2 - Novembre 2017 Les monstres attaquent 3 - Décembre 2017


Ces dernières années, le lecteur qui s’intéresse aux publications Marvel est ballotté d’event en event avec à chaque fois la promesse que « tout sera différent » suite à ce qu’il a lu. Promesse qui bien entendu n’engage que celui qui la croit, le status-quo mis en place à la conclusion de l’event finissant le plus souvent par être périmé plus ou moins rapidement.

Les monstres attaquent fait davantage penser à un crossover « à l’ancienne » de la Maison des idées : une histoire qui certes implique pas mal de monde dans l’écurie Marvel, mais qui n’est pas là pour redistribuer les cartes. Une menace de grande ampleur et une foule de héros pour la juguler, voilà la recette de Les monstres attaquent, elle est simple et éprouvée mais efficace. Sans oublier un autre ingrédient dans ce cas : les monstres.

Les monstres attaquent fait en effet appel à toute une ménagerie de grosses bestioles du catalogue Marvel, de quoi donner l’occasion à nos héros de livrer de bonnes grosses bagarres face à des adversaires qu’ils n’ont pas forcément l’habitude d’affronter. La raison de tout ceci est par contre un peu convenue, j’avoue que je m’attendais à autre chose même si cela a le bon goût d’être bien ficelé à défaut d’être original. La mini-série au cœur du crossover est signée Cullen Bunn, qui livre ci une bonne prestation aux côtés des auteurs des différents tie-ins. Ces derniers sont plutôt intéressants, avec un bon niveau global même si certains sont moins bons que d’autres (mais les meilleurs rattrapent la casse). En tout cas, le crossover ne trompe pas le lecteur sur la marchandise : on nous annonce de la baston avec des gros monstres, et c’est exactement ce qu’on a !

Graphiquement, Les monstres attaquent est assez inégal. En fait, cela dépend là aussi des titres mais globalement il n’y a rien non plus de scandaleusement loupé. Il est en tout cas appréciable de pouvoir profiter d’une certaine variété dans les styles, cela permet au lecteur de sortir un peu de sa zone de confort en découvrant d’autres choses que ce qu’il a l’habitude de voir.

La publication de ce crossover dans une revue dédiée est en tout cas une bonne idée : non seulement cela permet d’acheter l’histoire en plusieurs fois au lieu d’un gros bouquin, ce qui est appréciable sur un budget comics qui n’est pas extensible, mais le fait que le crossover soit auto-contenu permet à la fois au lecteur qui ne veut lire que ça de ne pas avoir à acheter d’autres revues mais aussi au lecteur qui ne s’y intéresse pas de ne pas voir le contenu de ses revues habituelles « pollué » par cette histoire.

Sans être non plus une histoire incontournable, Les monstres attaquent est un crossover de bonne tenue et agréable à lire, qui offrira au lecteur une bonne dose d’action et de baston dans un cadre qui change des events habituels.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *