Les Fugitifs Vol. 2

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Les Fugitifs 2

Dans ce second volume nous retrouvons les Fugitifs dans la suite de leurs aventures. Au fil des pages, ils vont apprendre à mieux se connaître et affronter divers dangers. Ces nouvelles aventures sont tout aussi excellentes que les précédentes, le dessin et le scénario étant toujours aussi bon. Cette série garde sa fraîcheur et le plaisir de lecture est toujours là.

Après avoir échappé à leurs parents et élu domicile dans une cachette secrète, les Fugitifs doivent faire face à leur nouvelle situation. En effet, il ne suffit pas de s’être enfuis, nos adolescents doivent aussi manger ! C’est au cours d’une excursion pour trouver à manger qu’il vont justement rencontrer un autre adolescent fugueur, qu’ils vont accepter parmi eux. Mais en fait c’est un vampire qu’ils ont recueilli, et ils auront beaucoup de mal à s’en débarrasser, d’autant que cet ennemi les dresse les uns contre les autres.

La seconde partie met en scène d’autres fugueurs célèbres : La Cape et l’Epée. Leur rencontre avec les Fugitifs suit un schéma classique d’affrontement entre super héros : un quiproquo (ici les fausses accusations montées par le Cercle), les deux factions se combattent puis finissent copains comme cochon. Malheureusement leurs nouveaux amis auront le cerveau lavé par le Cercle, donc la situation des Fugitifs ne risque pas de bouger…

Comme pour le premier volume, il se dégage de ce nouveau volume une impression de fraicheur. Les personnages, très attachants, sont particulièrement bien décrits. Malgré le caractère inhabituel de ce qui leur arrive, ce sont des adolescents qui se comportent comme des adolescents. Les petites touches d’humour sont particulièrement bien dosées, et on se demande toujours qui est la fameuse taupe du Cercle. Le conflit entre membres lors de l’intrusion du vampire est particulièrement bien écrit, montrant que même si les évènements les ont rapprochés les Fugitifs ont forcément des griefs les uns envers les autres qu’il faut mettre à plat pour que leur équipe fonctionne.

Le dessin est véritablement excellent, avec ce style particulier qui colle parfaitement au récit.

Merci à Discount Comix pour le scan de la couverture du magazine
Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *