Le lundi c’est librairie ! #96

Le lundi c'est librairie !

Et si nous parlions d’actualité VF aujourd’hui ?

Je vous propose de nous intéresser à Daredevil Season One, Grant Morrison présente Batman t4, PunisherMax t6 et X-Force : Sexe + Violence.

Daredevil Season OneDaredevil Season one : Un bon album sur les débuts de Daredevil

Dans cet album, Antony Johnston revisite les débuts de Daredevil en racontant ses premières aventures. Partant de la première « sortie » de Daredevil pour retrouver les responsables de la mort de son père, l’auteur intègre dans l’histoire de Daredevil des éléments qui ne sont venus que bien après ses débuts comme l’importance de Hell’s Kitchen ou sa foi. L’histoire est intéressante, et mêle une trame inédite à des éléments connus du passé de Daredevil. Cet album constitue donc à la fois un bon point de départ pour les lecteurs qui veulent se familiariser avec le personnage de Daredevil (qui se trouve ici dans une ambiance plus proche de celle de ses aventures dans Marvel Knights) sans pour autant être inintéressant pour les lecteurs de longue date.

Le graphisme, signé Wellinton Alves, est de son côté très réussi et rend l’album plaisant à lire.

Un bon album, qui revient agréablement sur les débuts de l’Homme sans peur.

Daredevil Season One – Panini Comics – 120 pages – souple – 12€


Grant Morrison présente Batman t4Grant Morrison présente Batman t4 : Un très bon album, et une édition soignée

Ce quatrième tome se découpe en deux parties, qui ont même un papier différent pour le coup (et c’est une excellente idées). En premier lieu on retrouve la suite du run de Grant Morrison, où on voit notamment ce que Batman a subi lors de Final Crisis ou le mémorable épisode 700 (dont une analyse détaillée figure sur Watchtower Comics). Comme à l’accoutumée, il n’y a rien à redire, l’auteur maîtrise parfaitement son sujet et livre des épisodes captivants. La seconde partie est la première moitié du Dossier noir de Grant Morrison, à savoir une sélection d’anciens épisodes qui contiennent les clefs des idées mises en oeuvre dans son run (le Club des héros, le Batman de Zur-En-Arh…). Cette sélection est accompagnée des commentaires de l’auteur, qui sont aussi intéressants que les épisodes en question. L’album se termine sur une prestation de Peter Milligan, dont le sujet est important pour le contenu de l’album suivant. Sans oublier un plan détaillé de la Bat-cave, particulièrement réussi.

Du côté du dessin, les artistes à l’oeuvre dans les différentes parties du livre donnent le meilleur d’eux-mêmes et livrent des prestations impeccable.

Un très bon album, dont les différentes parties se complètent très bien.

Grant Morrison présente Batman tome 4 – Urban Comics – 290 pages – cartonné – 22,50€


PunisherMax 6PunisherMax t6 : Un récit malsain et trois récits très réussis

Maintenant que l’excellent run de Jason Aaron est terminé, il reste des aventures one-shot du Punisher à publier. Cet album en regroupe quatre, chacune avec une équipe créative différente. Trois d’entre elles (la première, la troisième et la quatrième) sont très réussies, exploitant parfaitement le personnage du Punisher et son code de conduite très personnel. Par contre je dois avouer que la seconde, écrite par David Lapham, ne m’a plu du tout. J’ai trouvé le récit particulièrement malsain, avec des scènes choquantes même pour un lecteur de Punisher. En plus ce dernier n’est finalement qu’un personnage secondaire de ce récit dérangeant.

Du côté du dessin, les quatre récits sont bien illustrés, avec des planches qui collent très bien à l’ambiance des récits (un peu trop pour le second du coup…).

Un bon album, qui aurait été très bon sans le second récit qui m’est resté sur l’estomac.

PunisherMax tome 6 – Panini Comics – 135 pages – souple – 14€


X-Force : Sexe + ViolenceX-Force sexe + violence : Bourrin et superbement illustré

Cet album met en scène l’équipe X-Force antérieure à celle de Rick Remender, même si les principaux protagonistes sont Wolverine et Domino. Craig Kyle et Christopher Yost mettent donc en scène une histoire bien bourrine, où Domino s’est mise dans de sales draps avec La Main et la Guilde des assassins. Malgré le titre, c’est surtout l’aspect violence qui est ultraprésent dans cette aventure qui à ma grande surprise se lit plutôt bien (il y a un petit peu de sexe quand même mas pas autant que le titre l’aurait laissé supposer). Certes le scénario n’est pas très recherché mais il procurera un bon moment de lecture aux personnes cherchant juste un divertissement bien bourrin où les bagarres sont omniprésentes.

Du côté du graphisme, nous sommes gâtés avec une très belle prestation de Gabriele Dell’Otto. L’artiste est en grande forme et signe des illustrations qui sont vraiment superbes. Cette nouvelle édition propose également des bonus consacrés au dessinateur, contenant des croquis inédits.

Un album surprenant, moins racoleur que son titre ne le laissait supposer et surtout très joliment illustré.

X-Force : Sexe + violence nouvelle édition – Panini Comics – 120 pages – cartonné – 14,20€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle édition de Le lundi c’est librairie ! dont une fois de plus le sommaire est en cours d’élaboration… 😉