Le lundi c’est librairie ! #95

Le lundi c'est librairie !

Cette semaine, Le lundi c’est librairie ! va à nouveau parler d’actualité VF avec la chronique de quatre albums récents.

Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à Chimichanga, The Boys t17, Tony Chu t5 et X-Men Pixie contre-attaque.

ChimichangaChimichanga : Une très belle histoire magnifiquement racontée

Parfois, il arrive que l’on tombe sur un album atypique mais qui frappe le lecteur au coeur, et Chimichanga fait en fait partie. Ecrit et dessiné par Eric Powell, cet album raconte l’histoire de Lula, fillette à barbe vivant dans le cirque itinérant du Père La Ridule, et de Chimichanga, un énorme monstre poilu. Dans une ambiance décalée, l’auteur nous livre une très belle histoire pleine de tendresse tout en livrant une réflexion sur la notion de normalité. Ce récit alterne les passages amusants et les passages émouvants, et met en scène une belle collection de personnages hauts en couleurs. La petite Lula, personnage principal de l’histoire, est parfaitement caractérisée et son caractère à la fois dur et touchant (les deux pour la même raison) ne peut laisser de marbre, ainsi que sa relation avec Chimichanga. Cet album se lit d’une traite, et lorsque se rapproche inexorablement la dernière page on se dit que le temps a passé bien vite.

Du côté du graphisme, c’est tout simplement somptueux avec de très belles planches et une colorisation magnifique.

Un excellent album, et en ce qui me concerne un gros coup de coeur.

Chimichanga – Delcourt – 96 pages – cartonné – 13,95€


The Boys 17The Boys t17 : Un tome captivant et émouvant

Depuis le début de la série, Garth Ennis fait patienter les lecteur en ne leur donnant pas autant d’informations qu’ils souhaiteraient sur Billy Butcher. Certes, on en a eu un peu au fil des épisodes, mais nous n’avions pas encore eu toute l’histoire de ce personnage qui est au coeur de la série. Avec cet album, nous avons enfin droit au récit du passé de Butcher, de sa jeunesse à la formation des P’tits gars. L’auteur reste fidèle au virage qu’il a pris il y a quelques tomes, en montrant l’histoire qu’il construisait derrière sa façade outrancière, même s’il n’y renonce pas totalement. C’est une histoire passionnante qui nous est racontée ici, dépeignant de façon poignante la vie de Billy Butcher. L’auteur en profite pour semer ici et là quelques graines qui laissent penser que le personnage ne va pas aller en se calmant dans les épisodes à venir, et du coup cet album est peut être le calme avant la tempête. En tout cas même si on ne retrouve pas l’aspect parodique des débuts, on retrouve là un Ennis inspiré qui soigne la caractérisation de ses personnages.

Le graphisme est quant à lui assuré par Darrick Robertson, et c’est un vrai plaisir de le retrouver car avec lui on retrouve l’identité graphique de la série qui est moins présente quand d’autres artistes sont à l’oeuvre. Les planches sont très réussies et servent très bien cette très bonne histoire.

Un très bon album, avec des passages très émouvants.

The Boys tome 17 – Panini Comics – 120 pages – souple – 14€


Tony Chu t5Tony Chu t5 : Un excellent album délicieusement barré

Album après album, la série de John Layman poursuit son petit bonhomme de chemin en mettant en scène avec brio des situations totalement improbable. Nous retrouvons donc Tony Chu et son ex-partenaire John Colby dans une aventure totalement folle où les talents particuliers des deux hommes sont mis à rude épreuve. Il se passe beaucoup de chose dans cet album, où les intrigues principales et secondaires se croisent sans confusion et où chaque personnage a sa place et son rôle à jouer. L’humour très noir de la série est toujours au rendez-vous, et les passages qui auraient été très glauques au premier degré passent avec facilité grâce au ton employé.

Du côté du dessin, signé Rob Guillory, c’est toujours très réussi avec un style cartoony qui est parfait pour illustrer les aventures délirantes de Tony Chu sans avoir envie de rendre son quatre heures. On peut aussi apprécier la multitude de petits détails dans les cases, avec beaucoup de gags et de calembours qui font penser aux films des ZAZ qu’il fallait regarder plusieurs fois pour ne louper aucun détail.

Un excellent album, grâce auquel on passe un très bon moment.

Tony Chu tome 5 – Delcourt – 128 pages – cartonné – 14,95€


Pixie contre-attaqueX-Men Pixie contre-attaque : Un album sympathique

Soyons francs, Pixie n’est pas un personnage très intéressant. La jeune mutante fait penser à un mélange entre Kitty Pryde lors de son arrivée chez les X-Men et Illyana Raspoutine, et sert donc à combler un certain vide causé par le fait que la première a vieilli et donc peut moins facilement jouer à la petite gamine pétillante. Cependant, cet album n’est pas inintéressant du tout. On y trouve une histoire sympathique, où Pixie et ses copines se retrouvent dans de sales draps. Sans être inoubliable, cette histoire se lit plutôt bien et on peut donc connaître les véritables origines de Pixie mais d’un autre côté, c’est pas comme si on les attendait autant que celles de Billy Butcher ! ;).

Le graphisme, signé Sara Pichelli, est de son côté très soigné et les planches sont très jolies.

Un album sympathique, pas du tout indispensable mais qui se lit bien.

X-Men : Pixie contre-attaque – Panini Comics – 120 pages – souple – 12€


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle édition de Le lundi c’est librairie ! dont le sujet n’est pas encore établi.

 

 

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire