Le lundi c’est librairie ! #83

Le lundi c'est librairie !

Comme annoncé la semaine dernière, Le lundi c’est librairie ! reste dans l’actualité VF, qui est bien fournie.

Je vous propose cette semaine de nous intéresser à Animal Man t1, Kick-Ass 2 t2, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires Century 2009 et Swamp Thing t1.

Animal Man t1Animal Man t1 : Un excellent album qui vaut le coup de s’accrocher

Ce premier tome d’Animal Man est surprenant. Utilisant le personnage de Buddy Baker (Animal Man), Jeff Lemire construit une histoire passionnante entraînant le lecteur dans le monde de l’horreur. La relation entre Buddy Baker, héros de troisième zone, et sa fille qui se découvre des aptitudes surnaturelles, est très bien traitée, tout comme les tensions dans le couple de Buddy du fait de ses activités. Cette série a également le gros avantage d’être très accessible, même si on ne connait pas spécialement le personnage d’Animal Man. Quant à l’ambiance horrifique, elle ne laisse aucun répit au lecteur qui se retrouve tout aussi malmené que les personnages au détour de rebondissements multiples. En plus d’être très intéressante et originale, l’histoire est également ambitieuse de par les liens qui se créent avec Swamp Thing, dont je vous parle plus bas.

Le graphisme par contre est moins accessible que le scénario. Le style de Travel Foreman est assez particulier, et l’ambiance de film d’horreur est du coup parfaitement rendue avec des planches parfois très gore. Mais cela n’est pas du gore gratuit, cela contribue à la mise en place du cadre de l’histoire et ça vaut le coup de s’accrocher (on s’habitue assez vite finalement). Je remercie d’ailleurs Charlène d’Urban Comics avec qui j’ai discuté de l’album et qui m’a poussé à m’accrocher alors que le graphisme m’avait rebuté de prime abord.

Un excellent album, qui vaut la peine qu’on s’accroche pour lui donner sa chance.

Animal Man tome 1 – Urban Comics – 144 pages – cartonné – 15€


Kick-Ass 2 t2Kick-Ass 2 t2 : La fin ne rattrape pas le début…

J’avoue, avec ce nouveau tome de Kick-Ass 2, j’ai été un peu complétiste…et je ne n’aurais pas dû. Je gardais un peu d’espoir sur ce second tome, ayant beaucoup apprécié Superior (ce qui m’a laissé pensé que Mark Millar s’était ressaisi) mais au final, Kick-Ass 2 ne relève pas le niveau. Mark Millar continue à livrer un récit gratuitement glauque, où il se moque des real-life heroes et surtout de ses lecteurs. L’histoire en devient assez indigeste, la surenchère de l’auteur étant même assez ennuyeuse sur la fin.

Du côté du graphisme, John Romita Jr livre une prestation honnête, sans non plus atteindre des sommets.

Un album très dispensable, sauf si vous avez apprécié le premier.

Kick-Ass 2 tome 2 – Panini Comics – 96 pages – souples – 11,20€


Ligue Gentlemen Extraordinaire Century 2009La Ligue des Gentlemen Extraordinaires Century 2009 : Une conclusion spectaculaire

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Alan Moore est un auteur qui ne fait pas les choses à moitié. Pour conclure ce nouveau cycle de la Ligue des Gentlemen extraordinaires, l’auteur nous offre un récit très réussi et n’hésite pas à utiliser une figure contemporaine de la culture Britannique d’une façon tellement inattendue que sa créatrice doit avoir les cheveux dressés sur la tête si elle tombe dessus ! Comme dans les autres tomes, il y a en effet pas mal de références dans cet album, plus ou moins facile à saisir. Même si pour le coup la fin de l’album tranche un peu par rapport au tome précédents(c’est bien bourrin), cette conclusion est vraiment bien écrite et achève en beauté les aventures de cette équipe pas comme les autres. La Ligue des Gentlemen Extraordinaire mérite bien son titre, et j’espère bien que le fameux Black Dossier (auquel il est fait référence) sera un jour disponible en VF.

Du côté des dessins, les planches de Kevin O’Neil sont très réussis et son style surréaliste est parfaitement adapté pour mettre en images cette histoire très étrange.

Un excellent album, qui conclut avec brio ce cycle de la Ligue.

La Ligue Des Gentlemen Extraordinaires Century 2009 – Delcourt – 80 pages – cartonné – 14,95€


Swamp Thing t1Swamp Thing t1 : Un début tout simplement passionnant

Dans ce premier tome, Scott Snyder relate les débuts de Swamp Thing dans l’univers DC « classique », après avoir longtemps évolué en tant que série Vertigo. On retrouve donc Alec Holland, qui est revenu à la vie et se voit toujours lié à l’univers végétal de Swamp Thing. Tout en se basant sur les travaux d’Alan Moore, notamment le fait qu’Alec Holland n’a jamais vraiment été Swamp Thing (l’éditorial explique tout cela très bien), l’auteur enrichit la mythologie du personnage et entame une histoire très intéressante qui se trouve être fortement liée à celle qui se met en place dans les pages d’Animal Man. Là aussi cet album est très accessible sans aucune connaissance préalable sur le personnage, ce qui est mon cas comme les lecteurs du site le savent… 😉 L’ambiance du récit est orientée vers l’horreur, mais là aussi sans gratuité ni facilité.

Du côté du dessin, signé Yannick Paquette, Marco Rudy et Victor Ibanez, le résultat est tout simplement superbe. L’atmosphère végétale et l’ambiance d’horreur sont parfaitement restituées, et le scénario est très bien servi.

Un excellent tome, à ne pas rater si vous suivez aussi Animal Man.

Swamp Thing tome 1 – Urban Comics – 168 pages – cartonné – 15€

 


Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

De l’actualité VF, toujours de l’actualité VF au programme de l’édition de la semaine prochaine de Le lundi c’est librairie ! avec la chronique de quatre titres récents.

A propos mdata

Administrateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.
Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Le lundi c’est librairie ! #83

  1. Fred le mallrat dit :

    Bizarrement, je fais partie de la minorité qui préfère le graphisme de Foreman qui rend mieux, a mon avis, l’ambiance trés glauque (la nécrose c est quand même de l’horreur pure assez proche du cinéma d’horreur des annees 70 ou du revival du début des années 2000), là où le graphisme de Paquette est plus lisse, plus « joli » ….
    En effet, on peut prendre ses albums sans connaince préalable.. c est bien expliqué. D’ailleurs pour ceux qui ont lu des versiosn précédentes, on se pose des questions sur la validité des runs post Moore sur le titre (Veitch, Collins, morrisons, Millar, Vaughan ou Diggle..) par l’abscence de Téfé (fille de Sqamp Thing et Abby mais aussi enveloppe du successeur de notre heros en tant que champion du green (la seve en VF), ce qui est plus soucieux car c etait une longue bataille entre le parlement des arbres et Swampie (cru mort) où le parlement avait pris partie contre lui…).
    Pour Animal Man, je n’avais lu que la version Morrison et c est fidèle mais plus horrifique…
    Enfin, tout le coté avec la « necrose » m’a paru remettre une certaine scene du run de Moore en relief..
    Je recommande d’ailleurs à ceux qui sont devenus fans de Swamp Thing d’acheter le recent Comic Box qui fait un point interessant plutôt sur les periodes moins connues du personnage (c’est a dire surtout hors Moore te Wein/Wrighston).

    Pour la ligue, il n’y a pas que HP qui est une reference visible… on a droit aux fines fleurs de l’espionnage UK et des apparitions assez savoureuse (du dernier Docteur à Harry Pearce de MI5) au détour des cases… (sans compter celles qu’on ne reconnait pas). Mais l’histoire se lit sans connaitre les références qui ne sont qu’un plus et peut-être un discours sur la pop culture UK (et son plus récent champion).

  2. Strider Tag dit :

    Quoi !? Franck qui a lu du Swamp Thing !!???

    C’est vraiment la fin du monde !!!

Laisser un commentaire